Signaler

Difficile à supporter d'être rejetée par son enfant

Posez votre question marcel - Dernière réponse le 14 oct. 2017 à 13:14 par Castf7
Alors que nous étions très complices, ma fille de 3O ans a décidé de ne plus avoir aucun contact avec moi. Depuis 6 ans déjà, j'ai l'impression de faire un cauchemar et je n'ose pas imaginer que cela peut perdurer. Auriez-vous des conseils à me donner. Merci.
Utile
+5
plus moins
Je ne juge pas les parents, mais il faut bien comprendre : la fusion avec son enfant lui est nuisible...Aimer oui, mais non trop point... Pas de mode d'emploi pour être parent, or souvent, on ne se rend pas compte des erreurs avec nos enfants.. On les protège trop, on veut le meilleur pour eux et on se \"saigne\" aux quatre veines.., mais voilà, ce n'est pas les aider à affronter la vie... et tout son lot de difficultés... Alors nous nous devons de les laisser respirer.. et c'est bien ce qu'ils font en prenant le large... J'ai moi-même un fils unique de 20 ans... et je sais qu'un jour il partira et qu'il coupera les amarres ; c'est tout ce que je lui souhaite... Naviguer à son gré sur son océan...et affronter ses propres tempêtes.. Si nous les avons bien préparés, ils devraient y parvenir... Faire confiance à notre éducation et à leur propre jugement..., leur faire confiance et le leur témoigner.., être présent si un jour ils veulent accoster quelques jours, histoire de retaper la coque...
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Je suis comme vous, à part que ma fille n'a que 21 ans. J'ai élevé ma fille seule à partir de l'âge de 5 ans, pour qu'elle ne manque de rien . J'ai repris mes gardes malade de nuit, en plus je bossais aussi le jour. Mes parents m'ont beaucoup aidée, ma fille était en école privée de la maternelle à son bac + 1. Au mois de juin, elle me dit \"J'arrête les études, je bosse\". Et depuis le 25 juin 2008, elle ne veut plus me parler. Je vis avec mais cela me fait mal, je la laisse tant pis, le jour où elle est dans la crotte, je ferai l'autruche. Je vous dis: vivez votre vie et laissez votre fille de son côté.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonjour Oui c'est difficilre d'être rejeté par son enfant ! voilà 15 ans j'ai vécu cela, je n'ai qu'un fils et il était ma raison d'être, il s'est marié avec quelqu'un qui a 12 ans de plus , et qui avait 3 enfants, ensemble ils ont eu une fille qui a maintenant 19 ans, la dernière fois que je l'ai vu elle avait 3 ans, un jour mon fils m'a dit ( je n'ai plus rien à te dire :) pour moi ça a été un déchirement, j'ai bien cru que j'allais sombrer ! Mais je me suis dis qu'il fallait être forte ! Alors pour moins souffrir je me suis forgé une carapace ! Pour être honnête au fond de moi j'en souffre encore, j'ai fais des tentatives pour renouer mais sans succès !! Pour m'aider à surmonter je suis allée pendant 1 ans vers un psy. Bon courage et gardez l'espoir.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Même si je sais que je ne suis pas seule dans mon cas, c'est absolument insupportable et la douleur est tellement vive qu'effectivement, parfois, je me demande si je ne vais pas sombrer. Mais j'ai 2 autres enfants et j'ai bien peur qu'ils culpabilisent si je faisais un geste pour arrêter la souffrance aussi. J'essaie de m'anesthésier en multipliant les activités et je dois sans cesse me pousser pour y participer, j'espère qu'il ne subira jamais cette même souffrance voisine du deuil.
Donnez votre avis
Utile
-1
plus moins
Je sais que cela parait etrange, mais je peux comprendre... Votre fils a tout simplement besoin de \"grandir\", de devenir adulte, de fabriquer sa vie... J'ai vécu cela moi-même à 35 ans.. J'ai cessé de parler à ma mère pendant un an et j'ai mis 10 ans à lui reparler \"normalement\"... J'avais tout simplement besoin de \"m'entendre\" moi et non pas de la laisser prendre les décisions pour moi... Souvent les parents ne se rendent pas compte à quel point ils \"mangent\" par trop d'amour leur enfant... Et ils s'abritent derrière les \"j'ai tout fait pour lui etc...\".. Or, \"donner\", ce n'est pas \"devoir\"...ni attendre un rendu... Aujourd'hui j'ai les meilleures relations avec ma mère, mais je la laisse à l'ecart de ma vie \"privée\".. et de mes decisions...Et surtout je l'emp^che de repiquer le nez ds ma vie quand l'idée lui en prend...Et tout va très bien...
Castf7- 14 oct. 2017 à 13:14
Pauvres filles victimes de mères horribles qui ont fait ce qu' elles ont pu.Je vous souhaite la même souffrance par le rejet de vos enfants vous qui pensez si bien faire!Et que dire du mal que font les psychiatres qui conseillent à ces jeunes de couper les ponts.Fort heureusement il y en a d autres opposés à ces façons de faire.La culpabilisation des mères ,c est dépassé!
Répondre
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !