Anévrisme : opération ou non ?

SAMANTHA - 13 mai 2011 à 23:05 - Dernière réponse :  cel43
- 31 mai 2016 à 20:06
Diabète, problèmes cardiaques Posez votre question Signaler Répondre au sujet
Bonjour, je suis une femme de 34 ans, je vis avec mon ami et j'ai un enfant de 11 ans. Et aujourd'hui je viens de consulter à l'hôpital ste Anne on me dit qu'il faut opérer mais je ne sais pas quoi faire. Je crois bien que je viens de me rendre compte que j'ai une bombe dans la tête et j'ai peur et ne sais pas quoi faire (prendre le risque de vivre comme ça ou prendre le risque de l'opération, j'ai tellement peur de faire un orphelin).
Afficher la suite 

12 réponses

Répondre au sujet
+5
Utile
Je ne peux prendre la décision pour vous, mais à mon avis, il vaudrait mieux vous faire opérer car plus vous attendrez et plus vous risquerez une rupture d'anévrisme qui pourrait s'avérer fatale. Personne n'a envie d'être opéré mais la chirurgie, aujourd'hui, dans tous les domaines, est à la pointe du progrès et les produits anesthésiants n'ont rien à voir avec ceux de jadis. Votre petit garçon a besoin de vous, aussi prenez le temps d'analyser la situation et je suis sûre que vous saurez prendre la décision qui s'impose. N'oubliez pas que vous aurez, pendant toute cette épreuve, le soutien et l'amour de vos proches. Je vous souhaite bon courage. Monique
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Commenter la réponse de Monique
0
Utile
Bonjour Samantha, Une décision difficile à prendre, mais il faut malgré tout en prendre une ... Il y a 18 mois ma soeur, qui à maintenant 63 ans à une la même nouvelle que vous et la même décision à prendre. Pendant plusieurs mois, elle trouvait difficilement le sommeil, les mêmes questions revenait sans cesse \"opération ou pas\", et pourtant malgré toutes les bonnes paroles de son entourage, il n'y avait qu'elle qui ne pouvait prendre la décision. Elle l'a fait... et tout s'est parfaitement passé, une opération sans problème, un réveil sans problème, un mois de convalescence sans problème... rassurez-vous le plus possible, car vivre avec ce lourd fardeau est encore plus dangereux. Courage et votre décision sera de toute façon la meilleure !ro
Commenter la réponse de isabelle
0
Utile
1
Bonjour, mon mari qui a 57 ans vient lui aussi de découvrir qu'il a une \"bombe\" dans le cerveau ! Découverte fortuite comme vous. Nous avons consulté un neurochirurgien et après divers examens il résulte 2 solutions : soit le neurochir fait un trou dans le crâne pour cliper la bulle ou alors par voie artérielle ils introduisent des ressorts en platine pour combler la bulle. C'est ce qui est préconisé pour mon mari. En fait les risques sont les mêmes : 5 % de risques graves ! si on ne fait rien il y a 2% de risques par an pour que cette maudite bulle explose ! Donc il faut agir, mais bon... Pas facile ! Bon courage. Vous pouvez me poser des questions j'y répondrais selon ce que je sais. Brigitte
bonjour Brigitte, j'ai été opéré intracranien pour anévrisme sur la veine sylvienne gauche le 17 octobre de cette année, le réveil sans problème, convalescence sans problème si ce n'est la fatigue. mais rassurez vous, je revis, je n'ai plus cette épée de damoclès au dessus de la tête et maintenant je fais tout ce dont j'ai besoin , un peu de fatigue de temps en temps, mais légère. n'attendez plus, tous vos soucis seront derrière vous. bon courage à vous
Commenter la réponse de brigitte
bernadette - 8 juin 2011 à 15:06
0
Utile
Bonjour madame, Je voudrais vous rassurer quant à votre anévrisme. Plusieurs de mes proches on subi cette opération et en sont sortis très satisfaits et je vous conseille vivement, après avoir pris plusieurs avis, de ne pas hésiter à le faire si ils sont tous du même avis car après on y pense même plus tandis que si vous restez comme ça vous allez vivre dans l'angoisse perpétuelle. Nad
Commenter la réponse de bernadette
0
Utile
Il y a deux ans mon fils 40 ans a fait une rupture d'anévrisme en prenant sa douche, 4mois dans le coma et complications, il retravaille, refait de la moto mais il est très agressif et il ne veut plus me voir pourtant j'étais près de lui tous les jours.
Commenter la réponse de Viviane
Marie-Claude - 9 juin 2011 à 00:17
0
Utile
Ma sœur de 77 ans à eu un anévrisme. Elle a été suivie à Tours (très très bons chirurgiens). Elle a été embolisée (un tube en platine). Ca n'a pas été facile tous les jours mais elle va bien. Cela fait plusieurs années, je crois depuis 2002 environ. Elle est un peu sujette aux maux de tête, mais tout c'est parfaitement bien passé. Elle est régulièrement suivie sans problème. Alors pour votre fils, pour votre entourage et surtout pour vous, prenez une décision pour vivre des jours plus \"cools\". Je vous embrasse et vous souhaite bon courage. Marie-Claude
Commenter la réponse de Marie-Claude
0
Utile
J'ai été embolisée il y a 18 mois et tout s'est bien passé. Les neurochirurgiens sont à la pointe du progrès, il faut leur faire confiance.Rester avec cette épée de Damoclès au dessus de la tête est bien plus terrible que l'intervention. Chantal
Commenter la réponse de chantal
0
Utile
1
Bonjour, Le 18 juillet dernier mon fils de 17 ans se plaint de fortes douleurs à la tête avec des vomissements très rapprochés. Urgences, scanner et l'enfer nous arrive sur la tête : rupture d'anévrisme. Samu, hôpital, question de vie ou de mort . Il a été embolisé. Ensuite, une semaine de réa avec tout ce que cela comporte. Puis neuro. Il a passé toutes les étapes critiques avec succès. En janvier nous faisons une IRM de contrôle et là patatra : de nouveau un anévrisme de 3mm. De ce fait il sera de nouveau opéré mais en ouvrant la tête pour faire un clipage. Mon fils ne le vit pas trop mal mais nous, sa famille, nous avons la peur au ventre.
bonjour Brigitte, j'ai été opéré intracranien pour anévrisme sur la veine sylvienne gauche le 17 octobre de cette année, le réveil sans problème, convalescence sans problème si ce n'est la fatigue. mais rassurez vous, je revis, je n'ai plus cette épée de damoclès au dessus de la tête et maintenant je fais tout ce dont j'ai besoin , un peu de fatigue de temps en temps, mais légère. n'attendez plus, tous vos soucis seront derrière vous. bon courage à vous et surtout faites confiance au neurochirurgien
Commenter la réponse de Nahtalie
0
Utile
Bonjour à toutes et à tous, Voilà, il y a plus ou moins deux dans, j'ai fait un anévrisme rompu qui a été embolisé. J'ai des pertes dans le temps, mais pour moi ce sont les conséquences qui durent qui sont les plus dures. Un divorce et surtout la perte de mes enfants que mon ex mari m'a pris, c'est pour moi le plus dur. J’ai refait ma vie mais sans mes enfants la vie est très dure et la justice pas très efficace. On se sent très seule.
Commenter la réponse de Claudine
0
Utile
Bonjour à tous,
j'ai 36 ans maman de 3 enfants, on m'a décelé un anévrisme de 5.3mm et on me propose l'embolisation ou l'opération je dois donner une réponse dans une semaine et le choix est difficile, je choisirai plus l'opération car les chances de récidives sont presque nul (- de 1%) contre 20% de récidives pour l'embolisation...mais j'ai peur de ne plus être la même après l'opération...j'aurais vraiment besoin de témoignage...
merci
Commenter la réponse de cel43