Signaler

Ma femme est bipolaire et veux me quitter. [Résolu]

Posez votre question Modigi 2Messages postés mardi 12 mai 2015Date d'inscription 18 mai 2015 Dernière intervention - Dernière réponse le 27 juil. 2015 à 16:07 par psy4444
Bonjour,

C'est la première fois que j'écris sur ce Forum, mais là j'ai besoin d'un conseil car je me sent perdu.

Je vivais depuis 10 ans et jusqu'à peu avec une femme. Cette femme a été diagnostiquée Bipolaire il y a 2 mois, sous traitement ( dont je me souvien plus le nom désolé ) depuis un mois.

Jusqu'à présent notre couple était pas sans nuage mais solide, elle était trés déprimée ( avec des hauts et des bas ) avait beaucoup de mal à géré le quotidien mais faisait du mieux qu'elle pouvait. N'arrivais pas a tenir un boulot stable plus de quelques mois.

J'avais une place de sauveur, je m'occupais de la maison, l'aidais à gérer les enfants, j'était le seul à avoir un travail stable mais trés contraignant. Avec le temps cette place de sauveur, quoique valorisante au début, me pesait de plus en plus. Je l'ai donc encouragé à monter son affaire, je me suis volontairement mis en retrait trouvant que c'était bien qu'elle arrive à faire quelque-chose sans mon aide.

Cela a un peu distandu nos rapport, je la sentais s'éloigner, mais je me disais que c'était bien pour nous deux car moi aussi je m'oubliais dans notre relation sauveur/sauvée.

Côté sexuel, quasiment plus de rapport ( 1 tous les 2 mois ), car mes tentatives d'approche se soldait toujours par du rejet, mais nous avions des moment calin. J'ai énormément mal vécu ce rejet, et par certain côté j'ai appris à m'en protéger.

Lorsqu'elle a été diagnostiquée Bipolaire, on était content, cela donnait un nom a toute les difficultés que nous avions vécu jusque là. Je nous sentais revivre.

Il y a quinze jour, un soir, elle m'annonce qu'elle a des sentiments pour un autre ( un voisin ) depuis quelques semaines. Que le quotidien a usée notre relation et qu'elle est perdue et qu'elle ne veux plus partager un quotidien avec moi. Je ne me voyais pas rester dans cette maison, proche de ce voisin ( a qui je n'arrive pas à en vouloir d'ailleurs ). On a donc décidé de faire un break, je suis parti chez des amis, et je vois mes enfants les week-end.

Depuis, elle semble complétement perdue, elle me dis qu'elle tiens énormément à moi, qu'elle ne veut pas me remplacer par quelqu'un d'autre, qu'elle me veut du bien mais que elle se sent bien seule et ne me vois pas revenir.

J'ai fini par lui dire, il y a deux jours, que je ne voulais pas être la personne toujours disponible pour elle lui permettant de faire tranquillement le deuil pendant que moi je reste à esperer que l'on mette en place quelque-chose pour résoudre notre problème de couple. Elle m'a dit qu'elle ne savais pas elle même, et que c'est possible, que son avis pouvais changer toute les heures et que ce qu'elle voulais c'est que l'on reste amis ( ce qui est hors de question pour moi ).

Je suis complétement déboussolé, je l'aime sincèrement, mais je souffre énormément. J'en fini par me demander si son traitement et sa maladie ne peux pas jouer la dedans.

Je ne sais pas si je dois faire mon deuil de cette relation ou si je dois rester à la soutenir.

Je vous remerci de m'avoir lu jusque la.
Utile
+1
plus moins
L'important c'est qu'elle soit suivie par un medecin. Après, laisse les choses se faire j'ai envie de dire.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
2 semaines sont passées, elle est avec son nouveau mec.
Selon elle, elle me l'as dit mais j'ai pas voulu entendre et elle a déjà fait son deuil depuis ces 4 dernières années.

Fin de l'histoire...
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Modigi bonjour,
Mais jusque quand tu crois qu'elle va rester avec son nouveau mec...! ils sont instables malheureusement...
Mais toi un conseil tu devrais effectivement faire le deuil et penser à toi...
Malgré les sentiments faut que tu passes à autre chose et te refaire une santé...car oui c'est épuisant!
Bon courage à toi!
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
En effet, contrairement à certaines croyances populaires, cela arrive à tout le monde, à un moment ou l'autre de sa vie, de traverser une période difficile où les difficultés (affectives, matérielles, professionnelles,...) rendent la vie pénible et finissent par provoquer des symptômes (physiques ou psychiques) plus ou moins handicapants.

C'est lorsque ces symptômes deviennent trop envahissants, qu'il est recommandé de prendre contact avec un psychologue. N'hésitez pas à contacter Psy Profondeville.

www.psy-profondeville.be
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !