Le stress et l'anxiété me gâchent la vie

clvfv07 - 8 juin 2016 à 22:14 - Dernière réponse : xplom 23777 Messages postés mardi 17 septembre 2013Date d'inscription 12 décembre 2017 Dernière intervention
- 9 juin 2016 à 13:39
Stress, déprime, problèmes psy Posez votre question Signaler Répondre au sujet
Bonjour, je m'appelle Caroline, j'ai 16 ans.
J'ai toujours été de nature anxieuse et stressée, souvent pessimiste, je "me prend la tête pour tout et rien"
Mais cela devient de plus en plus pesant, surtout actuellement, j'enchaîne les coups durs et j'ai l'impression de sombrer petit à petit dans la déprime, alors qu'à mon âge on est sensé profiter de la vie...
Tout d'abord mon père est alcoolique, et cela me préoccupe beaucoup et me fais mal, car depuis des années je le vois s'en sortir et re sombrer dans l'alcool, et depuis des années je subit ça et ça a d'ailleurs gâché un peu ma vie, je n'entrerait pas dans les détails ça serait long..
Il y a 1 mois, mon ex petit ami m'as quitté (il y a pire certes j'en suis consciente) mais cette personne était vraiment importante dans ma vie, mon premier amour, pendant 1 an et demi, depuis que je l'avais rencontré je revivais, j'avais confiance en moi, je me sentais aimé, et je me confiait à lui, il était un pillier. Il m'as quitté au téléphone, j'ai eu le droit à quelques petites explications (par tel) et depuis on ne s'est plus parlé. C'était très brutal, depuis ce jour je n'ai plus du confiance en moi, je me sent seule même si j'essaye d'ignorer tout ça, ça a été très dur pour moi je me sent abandonné, et surtout impuissante. J'essaye tant bien que mal de ne pas me morfondre, d'avancer mais chaque coup dur me replonge dans une espèce de dépression et de mal être. ... parfois il m'arrive de me réveiller la nuit en sursaut, avec une boule au ventre, angoissée.... Je n'en parle à personne, parce que j'ai peur qu'on me dise "ya pire dans la vie" ..
sauf que bientôt le bac approche et je n'ai plus du tout de motivation, mes notes ont chutées ....
je sais plus quoi faire j'ai envie de m'en sortir et de profiter comme les autres de mon âge
Afficher la suite 

10 réponses

Répondre au sujet
lekabilien 10654 Messages postés jeudi 18 décembre 2014Date d'inscriptionContributeurStatut 11 décembre 2017 Dernière intervention - 8 juin 2016 à 23:48
+1
Utile
2
Tu parles de psy, c'est ce que je visais quand je te disais d'en parler a tes parents ou a l'école. Je ne l'ai pas dit directement car cela fait peur en général et a tort.
Oui tu es perturbée, tu as besoin d'en parler, et quoi raconter ? Tout ce qui te passe dans la tête, tout ce qui te tracasse. Le fait d'évacuer, apporte déjà un apaisement, et comprendre ce qui te trouves mène a en sortir, évacuer le problème difinitivement.
Parles a ton père, ta mère, voir a ton école, il doit bien y avoir un service dédié aux ados en mal-être comme toi.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
lekabilien 10654 Messages postés jeudi 18 décembre 2014Date d'inscriptionContributeurStatut 11 décembre 2017 Dernière intervention - 8 juin 2016 à 23:50
Oui j'ai noté que tes parents sont séparés, mais ils ne demeurent pas moins tes parents, donc séparément, tu dois leur en parler.
Le truc c'est que j'ai toujours eu l'habitude de "me soigner" de cette dépression toute seule
Il n'y a que moi qui puisse me sortir de là, et généralement au bout d'un moment je vais mieux, (même si ca revient, de toutz facon tout le monde connait de mauvaises periode dans la vie rien n'est tout rose) mais bon peut être que je prend trop sur moi au final, pour le moment je vais essayer d'y remédier moi même mais si vraiment je n'y arrive plus j'irais voir un psy ! Je vais suivre tes conseils et essayer de canaliser tour ça et faire la part des choses, je n'ai pas envie de rater mes études à cause de mon morale
Commenter la réponse de lekabilien
imagine7 11205 Messages postés samedi 12 mai 2012Date d'inscriptionModérateurStatut 12 décembre 2017 Dernière intervention - Modifié par imagine7 le 9/06/2016 à 13:53
+1
Utile
1
Bonsoir, bonjour,

Tu as bien fait de venir chercher de l'aide dans le forum. Cela permet de t'exprimer dans les grandes lignes sur toutes les difficultés auxquelles tu es amenée à faire face.
Le forum n'est pas suffisant. Il est important de verbaliser tes souffrances, tes difficultés, tes préoccupations et ton mal-être actuel.
Tu parles de dépression, est-ce ton médecin qui a fait ce diagnostic ? Prends-tu un traitement ?

Tu vis chez qui actuellement ?

Le mieux pour toi, est de prendre rendez-vous auprès d'un professionnel de la santé. Quelqu'un qui est à ton écoute, dans un lieu où tu seras en confiance et où les échanges seront confidentiels.

As-tu entendu parler du Centre Médico-Psychologique ? Ce sont des professionnels qui travaillent en équipe pluridisciplinaire, dans une structure d'aide aux personnes qui sont dans ta situation.
Je te conseille de prendre rendez-vous dès demain par téléphone. Accepte un premier contact le plus tôt possible.
Les consultations sont prises en charge par la Sécurité sociale. Il n'y a aucune avance des frais à faire. C'est un service public.
Je te donne le lien, pour que tu puisses y trouver le CMP proche de ta ville.

http://www.annuaire-inverse-france.com/e635-centre-medico-psychologique
Lors de ta toute première consultation, un parent devra t'accompagner pour les formalités administratives.

Tiens-moi au courant.


(Le bac approche, je te transmets tout mon soutien).

Bonne nuit.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Bonsoir tout d'abord merci beaucoup d'avoir pris la peine de répondre
je parle de dépression mais en réalité je ne sais pas si je suis vraiment dépressive,je ne prend aucun traitement et je n'ai jamais consulté par rapport à ça.
Je vit chez ma mère
J'ai toujours été reticente à l'idée de consulter ou parler de mes problèmes aux psy etc parce quec'est très dur pour moi de dire ce que je ressent, même à mes propres parents je ne dit rien ! Ou alors pas grand choses, juste le superflus on va dire
Je ne connaissais pas le centre Medico psychologique, je vais y réfléchir ....
et oui le bac de français approche, et j'aimerai retrouvé un peu le moral et ma confiance en moi pour ne pas le rater ! Je te tient au courant et merci encore
Commenter la réponse de imagine7
lekabilien 10654 Messages postés jeudi 18 décembre 2014Date d'inscriptionContributeurStatut 11 décembre 2017 Dernière intervention - 8 juin 2016 à 23:14
0
Utile
1
Bonsoir clvfv07
Tu es anxieuse, rien d'étonnant si tu as connu ton père toujours a boire a l'exces, c'est une situation qui te déplait a laquelle tu n'y peux rien, alors, cela devient nerveux, anxieux.
Ton copain te quitte cela rajoute a ton anxiété, ton irritabilité. Ça dur depuis bien longtemps déjà, tu devrais songer a en parler plus sérieusement a tes parents de ton malêtre, voir a ton école aussi car il faut parler pour évacuer, tu en a besoin.
Après pour ton père, ce n'est pas toi qui le décidera a cesser de boire, ta mère a plus de pouvoir pour cela si elle le veut bien, si elle se décide a agir, pour ton copain, ça fait mal mais c'est ainsi, tu en trouveras un autre, c'est la vie qui veut ça, un peu de souffrance et la vie reprendra ses droits.
Il faut que tu apprennes a canaliser tes colères interieures, a te maitriser, a t'apaiser pour penser a l'essentiel au moment opportun, aujourd'hui, tes examins. Concentres toi dessus, le reste tu y repenseras au moment opportun aussi, chaque chose en son temps et par priorité.
Bon courage
Merci beaucoup pour ta réponse.
Pour mon père, il est séparé de ma mère et selon elle,c'est un cas désespèré.
Je sais qu'il faut en parler mais je n'aime pas parler de ce que je ressent, j'ai comme un blocage et à part peut être un psy, je ne vois pas à qui je pourrais bien parler (et je ne saurais meme pas quoi lui dire tellement cest le bazard dans ma tete). Ce qui est bizarre c'est que parfois je vais mieux, je sors je rigole, et puis après je peut retomber dans la déprime d'un coup, pour tout et rien.... j'essaye de me changer les idées, passer du temps avec mes proches mais parfois j'ai vraiment pas le moral, je ne suis pas moi meme et je n'ai pas envie de plomber celui de mes proches donc je préfère m'isoler (comme aujourd'hui)
Mais ta réponse m'as fait plaisir, ça fait du bien décrire ce que l'on ressent, merci
Commenter la réponse de lekabilien
0
Utile
Et parfois je parle un peu à mes parents, sans rentrer dans les détails je leur dit que je n'ai pas le moral, (forcément ils le remarque, je ne parle plus et je fais la gueule, jai l'air fatiguée) mais rien qu'en leur disant ça, j'ai la gorge serrée et limite les larmes aux yeux, rien qu'en évoquant le sujet (je suis très très émotive) du coup il y a un blocage et je ne leur dit pas grand chose
il faut que je travaille sur mon émotivité
Commenter la réponse de clvfv07
lekabilien 10654 Messages postés jeudi 18 décembre 2014Date d'inscriptionContributeurStatut 11 décembre 2017 Dernière intervention - 9 juin 2016 à 00:38
0
Utile
Rien ne dit que tu es dépressive, rien ne dit le contraire, pour savoir il faut consulter. L'envie de pleurer est un signe, s'isoler aussi la fatique... Mais laisses au médecin le soins de mettre les mots sur ton malaise, c'est leur metier.
Tu as gérée jusque la, ça devient trop lourd peut être depuis quelque temps, d'ou la nécessité de ne pas continuer seule contre ça.
Peut être que tu peux faire un effort et tenir encore un peu, mais ne reste pas comme ça longtemps.
Oui la priorité ce sont tes examens en ce moment, focalises toi dessus, le reste passe au second plan, ton père entre autre. Seule la capacité a gérer tes efforts, ton stress pour cette fin de cycle scolaire doit compter pour toi, seule ou avec un psy éventuellement le reste, tu auras le temps d'y repenser et savoir prendre des distances sur les choses que tu ne peux maitriser.
Commenter la réponse de lekabilien
xplom 23777 Messages postés mardi 17 septembre 2013Date d'inscription 12 décembre 2017 Dernière intervention - 9 juin 2016 à 13:39
0
Utile
bonjour c'est peut être pas un bon message , mais moi je prends tout a la dérision dans la vie, plus simple,je me prends pas la tête

Commenter la réponse de xplom