Signaler

Vivre avec une femme bipolaire

Posez votre question titidu30 10Messages postés dimanche 10 février 2013Date d'inscription 3 décembre 2016 Dernière intervention - Dernière réponse le 3 déc. 2016 à 11:48 par titidu30
Bonjour, je viens vers vous pour comprendre, être aidé, savoir, .....je suis très amoureux de ma compagne,mais nous sommes séparés depuis deux semaines. Celle ci est bipolaire,avec un suivi psychologique et prise de médicaments. Je vous adresse ce courrier car je ne connais pas cette maladie, je ne sais pas comment faire maintenant. Nous nous sommes séparés plusieurs fois pour des "bêtises ".j'étais avec elle depuis plus de deux ans, et sans cesse j'ai subi des réflexions, des remarques, des manifestations d'humeur qui me desenparraient, que je ne comprenaient pas. Je ne sais comment expliquer tout cela. Ce que je sais, c'est que pour vouloir vivre avec elle, parce que je l'aime, je fais le "toutou ".je devais surveiller chaque mots que je prononçait, chaque geste que je faisais, j'étais en train de perdre ma personnalité. Aujourd'hui, cette relation m'a détruit. Dépression, suivi psychologique, envie d'en finir, ....et pourtant, je l'aime et je sais qu'elle m'aime. Mais que faire. Je n'ose reprendre contact avec elle, et cela me ronge, me hante jour et nuit. Je lui ai envoyé un courrier par la poste lui disant que je l'aime encore, lui exprimant mes sentiments les plus sincères. Ai je bien fait? Faut il que j'abandonne tout espoirs? .....merci de m'avoir lu. Tout conseil, toute aide sont les bienvenus. Merci. Cordialement.
Utile
+0
plus moins
Bonjour titidu30
Vous devrez songer a votre santé avant tout, sachant que votre compagne se soigne mais est toujours difficile a vivre, vous a même amené a vous soigner aussi, le mieux pour vous est de prendre vos distances une fois pour toute pour vous reconstruire.
Vous avez constaté que vous ne pouviez pas l'aider, vous avez constaté qu'avec elle vous ne pouviez pas exister, ne vous accrochez pas a une chose qui vous avez dépassée, vous ne lui serez d'aucune aide et vous allez y laisser davantage votre santé.

bronze- 2 déc. 2016 à 06:18
bonjour, je vie aussi une relation avec une femme meveilleuse de 46 ans et bipolaire plus prises en masse de medoc et autre ... j ai tous essayer en pensant etre a la hauteur et je l aime et elle aussi. toujours des prommesses qui ne sont pas tenue partie avec beaucoup d argent hors elle a des millions et es en gestion de bien et recois a peine pour vivre... cette relation es difficilles et des fois j oublie cette maladie a ses paroles mechantes et degradentes envers moi et ma fille. malgree tous ceci je reste par amour et choix car au matin son bonjour et se petit regard en pardon lme donne a nouveau l energie d une journee plein de bonne ou autre suprise. ne pas lacher le choix de son coeur ni fuire un bonheur des fois minime ... juste le vivre
Répondre
titidu30 10Messages postés dimanche 10 février 2013Date d'inscription 3 décembre 2016 Dernière intervention - 2 déc. 2016 à 13:11
Bonjour Bronze. Merci pour vos mots, je vous envie d'avoir cette force. Pour moi, je crois que tout est fini, .... J'en suis aujourd'hui à un point ou il faut que je me trouve une raison valable de vivre tout les jours. Tout n'a été qu'incomprehension,....
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Merci de m'avoir répondu. Je craignais cette réponse, mais je reconnais que vous avez raison. Ma santé, je l'ai laissé. J'essaie de me reconstruire, mais je n'arrive pas à l'oublier. Je reste convaincu au fond de moi qu'il doit exister une solution. Merci encore. Cordialement.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Pour vous reconstruire, il faut se séparer de la cause. Cette femme ce n'est pas sa faute, mais pas la votre non plus, alors oui il faut vous reconstruire, en donnant une autre orientation a votre vie.
Courage, ce sont de mauvais moments a passer, mais en vous soignant, la vie normale vous sourira de nouveau.
Bonne change.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonsoir,

L'important pour qu'elle aille mieux serait qu'elle suive à la lettre la prise de ses médicaments, qu'elle s'exprime auprès de son psy, à chacune des séances puis qu'elle ait un suivi auprès du médecin traitant.
Malheureusement lors des périodes d'euphorie, un ou tous les paramètres sont oubliés. Cela explique les changements de comportements et l'enfer s'installe pour les proches.
Prenez un peu de recul, cela n'empêche de l'accompagner dans ses démarches et pour ses soins.
Attendez d'avoir une réponse à votre lettre, en connaissance de cause.
Ne vous torturez pas, osez être vous-même et vivez "normalement".
titidu30 10Messages postés dimanche 10 février 2013Date d'inscription 3 décembre 2016 Dernière intervention - 3 déc. 2016 à 09:47
Merci Imagine7. Je suis conscient de tout cela. Je n'ai plus la force, cela fait deux ans que ça dure. Des hauts, des bas, .... Pour rien, un mot, un geste, mais tout prenait une ampleur que je ne comprenais pas. J'ai 52ans Imagine7, et je m'appelle Christian.
Répondre
titidu30 10Messages postés dimanche 10 février 2013Date d'inscription 3 décembre 2016 Dernière intervention - 3 déc. 2016 à 09:49
Merci encore d'être là.
Répondre
imagine7 10171Messages postés samedi 12 mai 2012Date d'inscription ModérateurStatut 20 septembre 2017 Dernière intervention - 3 déc. 2016 à 09:58
Bonjour titidu30,

Que pensez-vous du conseil d'aller consulter un médecin, pour une prise en charge de votre déprime ?
Répondre
titidu30 10Messages postés dimanche 10 février 2013Date d'inscription 3 décembre 2016 Dernière intervention - 3 déc. 2016 à 11:48
Je vois un psy. Je lui parle, elle m'écoute, me conseille,..... Mais je n'ai qu'un coeur. J'aime ma femme et suis confronté à l'injustice de cette maladie.
Répondre
titidu30 10Messages postés dimanche 10 février 2013Date d'inscription 3 décembre 2016 Dernière intervention Mariedu30 - 3 déc. 2016 à 09:41
Ton mal-être, ... J'étais la pour le vivre et le comprendre avec toi. Les inquiétudes ???...Je les vis maintenant. Et quoi que tu en dise, mon seul défaut est d'avoir baissé les bras aujourd'hui. Je t'aime et t'aimerai encore. Je voulais tout partager avec toi. Quoi dire, quoi faire,.... Je ne sais plus.
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonjour titidu30, je vis depuis quelques jours la même situation que vous, difficulté supplémentaire, l'éloignement, je venu la voir car pour l'instant elle est chez ses parents (sa mère est gravement malade), elle est donc en ce moment dans sa phase manie, adultère (c'est l'homme de sa vie....), ses parents son inquiet mais on un peu l'habitude et moi je ne sais plus quoi faire d'autant qu'il faut que je reparte à notre domicile. Ou en êtes vous dans votre histoire, cela m'aiderai beaucoup. Je vous comprends et vous soutiens je vis les mêmes choses à bientôt.
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !