Signaler

Anxiété, crise de panique, dépression, cannabis

Posez votre question Jeanne - Dernière réponse le 22 déc. 2016 à 19:43 par imagine7
Bonjour,
J'ai besoin de vos éclairages : il y a quatre ans, il avait 24 ans, un garçon merveilleux, avec pleins de sourires et d'idées en tête, malgré son accident de moto, il a repris ses études et à ce jour, il travaille dans le domaine qu'il souhaitait.
L'ombre au tableau, c'est qu'il consommait du cannabis, pas plus d'un joint par jour, ni tous les jours, dû à l'accident de moto qu'il a vécu et suite à quoi il a en a subit des traumatismes.
Il parlait peu de son accident et était résolu à tracer sa vie.
Or, il y a deux ans, alors qu'il espérait évolué vite professionnellement, attendant le retour d'un chasseur de tête qu'il l'avait repéré et lui aurait dit qu'il le recontacterait, il n'a jamais eu de réponse.

Il a connu une personne qui fumait aussi et de là, sa consommation n'a fait que de s'accroître, il a changé, il est devenu le jour et la nuit.
Et en juillet 2014, il a fait une crise d'angoisse, cependant il a continué avouant qu'il devait arrêter.
Il est parti, dès lors dans sa bulle, a changé d'entreprise, il est devenu sombre, peu communicatif, se renfermant, ayant des propos violents, glaçants, ironiques, sarcastiques, mais surtout incohérents entre le fait de dire et d'agir, peu motivé, n'ayant aucun projet, anxieux, instable, ne contrôlant plus rien et laissant paraître un homme froid.

Depuis mi août 2016, il ne fume plus, les propos sont plus raisonnés, seulement, il est anxieux, irritable, très sensible, comme une peur de tout, alors que le mois de septembre et octobre, pas une vague, ce qui ressort c'est qu'il est malheureux, ayant un ras le bol de tout, il a déposé une demande de rupture conventionnelle, qui lui a été refusé et veut démissionner.
Il est pris de panique, d'angoisse, il fait du sport, il vit mal la situation au boulot avec sa supérieur qui l'humilie, par des paroles et des situations, auquels il a du mal à faire face ne sachant quoi dire et ne voulant plus se battre.

Il est vraiment perdu, et je me sens démunie, aidez-moi, à l'aider, il essai de s'en sortir, ça me fait beaucoup de peine, de le voir ainsi, ce n'est pas lui.
Le plus beau cadeau que je pourrai nous faire pour Noël, c'est de lui redonner sa propre personnalité, souriant, avenant, joyeux, confiant, douceur et assurance.

J'ai envie que cela réussisse aidez-moi, j'ai vraiment besoin de vous.

Donnez-moi des conseils pour l'accompagner, dîtes moi combien de temps va durer sa dépression ? Dîtes-moi, si il doit prendre un traitement ? Comment le rassurer, lui réapprendre à vivre ?

Je vous remercie par avance.

Jeanne
Afficher la suite 
Utile
+1
plus moins
Bonsoir Jeanne
Ton homme est mal dans sa peau car il a arrêté de fumé et cela lui manque certainement, bravo en tout cas pour cette volonté de vouloir arréter.
Il est mal dans sa peau car il a des problèmes a son travail. Il serait peut être nécessaire de le convaincre d'aller consulter un psy pour parler de ces divers problèmes avec lui. Tu le soutient c'est très bien mais tu n'arriveras pas a régler ses problèmes.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Donnez votre avis
Utile
+1
plus moins
Bonsoir Jeanne,

Cet homme a besoin d'être suivi médicalement afin de pouvoir soigner ses angoisses et d'apprendre à se faire confiance.
Personne ne peut dire combien de temps va durer sa dépression, encore faudrait-il qu'il ait consulté un psychiatre qui lui permette d'en faire le diagnostic.

La dépression se soigne et contrairement à ce que pensent de nombreuses personnes, elle se guérit.
Pour cela évidemment , il est nécessaire d'avoir un suivi régulier et fréquent, auprès de ce professionnel de la santé, afin de progresser dans sa démarche.
Si vous le souhaitez Jeanne, vous pourrez l'accompagner (s'il le désire) lors de la première entrevue.

Ce serait effectivement une prise de conscience pour une meilleure santé pour lui et ..une nouvelle vie pour vous.

Il peut prendre rendez-vous directement chez le psychiatre, sans avoir besoin de passer par le médecin traitant.

Il peut aussi prendre rendez-vous au CMP (Centre Médico-Psychologique). Ils sont présents dans toutes les villes (c'est un service public)
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !