Signaler

La mort et oui, malgré tout je suis présentement très lucide. [Fermé]

Posez votre question Tplaurenzo - Dernière réponse le 8 mai 2017 à 09:20 par imagine7
Bonjour, ne vous en faite pas, je ne passerais jamais à l'acte puisqu'une jeune fille me vois comme son héros & je l'aimé trop pour gâcher sa vie.. mais suite à une crise ce soir.. le cerveau c'est fait aller & voici ce qui en sort....

La mort.. un deuil éphémère....
À peine 3 mois qu'une personne près de nous s'est envolé..
Tout va comme si rien ne s'était produit, comme si elle n'avais jamais existé.. sont conjoint a déjà une autre flame..
On parle d'elle par politesse.. 
& si c'était moi.. oh misère, quelques mois plus tard suivant ma mort et ENFIN, il n'y aurais plus de crise, plus de colère & plus de méchanceté autour d'eux, mes proches que j'aime au point de partir, moi aussi.
Une libération pour moi et pour eux, Une pierre, deux coups comme on dit..
Dur en premier lieu mais soulagement en second.
Si seulement je pouvais disparaître et "pouff".. aucune trace de mon existence, ce serais merveilleux, d'avoir la certitude qu'une fois partie tout irais à merveille..
Mes crises, de plus en plus fréquente par rapport à mon mal de vivre, ne sont plus prise au sérieux et pour être franche.. je les comprends parce-que dans la vie on s'habitue à tout.. alors pourquoi moi, je ne m'habitue pas à la vie ? La est la question !
Utile
+0
plus moins
Bonjour,

Pour ta réflexion et ta demande, il serait préférable de poster sur Santé-médecine, dans un forum plus adapté:

http://sante-medecine.journaldesfemmes.com/forum/psychologie-20

Merci de le poster, dès que possible.

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !