Endométriose et fausse couche

Littlepivoine 1 Messages postés mercredi 27 septembre 2017Date d'inscription 27 septembre 2017 Dernière intervention - 27 sept. 2017 à 19:09 - Dernière réponse : imagine7 11200 Messages postés samedi 12 mai 2012Date d'inscriptionModérateurStatut 11 décembre 2017 Dernière intervention
- 1 oct. 2017 à 23:40
Contraception, problèmes gynéco Posez votre question Signaler Répondre au sujet
Bonjour,


C est la première fois que je demande de l aide sur un forum, j espère que vous trouverez quelques réponses à mes problèmes...

Lors d une appendicectomie en décembre 2015 ,on m a diagnostiqué une endométriose.
Le grand nettoyage à donc était fait en même temps et on m a fortement recommandé de consulter un gynécologue pour cette pathologie.

Mon gynecologue a décidé de me faire prendre ma pilule habituelle (daily ge) de manière continue.
6 mois plus tard je continue à avoir des saignements quotidiennement avec des douleurs abdominales insupportables.

De retour en consultation on me change de pillule pour Leeloo toujours en continue.

Malheureusement les douleurs abdominales ne cessent pas, mon ventre est extremmement gonflé avec des ballonements..

Je retourne de nouveau chez mon gynécologue, celui ci a l air très agacé de me revoir et m examine.

Lors de son examen, qui m à paru totalement inhabituel il a souhaitait toucher la ou j'avais mal.
La douleur provenait du fond de l'utérus à gauche (peut être la trompe je ne sais pas).
Et la une fois là douleurs toucheé du doigt mon gynécologue a gratté très fort là paroie a tiré ect... je pleuré de douleurs, je n arrivé plus à respirer c était inssoutenable.

l examen fini, il y avait du sang partout.
Je ne pouvais arrêter de pleurer. Il m a prescrit le luteran en continu me demandant si j'avais envie d un enfant. Je lui ai répondu que oui une fois mon problème résolu.

Je suis rentré chez moi ensanglantée, j'ai perdu une quantité de sang astronautique durant 3jours ou je suis restée alitée.

1 semaine après cet episode, un matin en allant au toilette j'ai perdu quelque chose.

Ne Comprennant pas ce qui m arrivais, je n ai rien dis. Mais moralement ca n allait pas ,je savais que quelque chose n allait pas. Ça ressembler trop à une fausse couche.

Effectivement ca en était une.

Depuis un an je subis quotidiennnement des montées de lait, je n ai jamais le moral, je ne me reconnais plus.

La question que je me pose est: est ce que cette visite chez le gynécologue a t elle pu réellement provoquée cette fausse couche? Est ce dernier pouvait il savoir que j était enceinte de 3 à 4mois?

J espère que l un d entre vous pourra m apporter des réponses.

Merci
Afficher la suite 
1Messages postés mercredi 27 septembre 2017Date d'inscription 27 septembre 2017 Dernière intervention

3 réponses

Répondre au sujet
imagine7 11200 Messages postés samedi 12 mai 2012Date d'inscriptionModérateurStatut 11 décembre 2017 Dernière intervention - 1 oct. 2017 à 11:47
0
Utile
Bonjour,

Il est difficile d'accepter de telles manipulations sans avoir été informée au préalable, de ce qui se faisait et de ses conséquences.

Dites-nous que ce que vous décrivez a été effectué en milieu hospitalier.
A quelle date avez-vous subi cela ?

Les personnes habilitées à vous répondre, sont les spécialistes et professionnels de la santé reconnus dans ce domaine.
Commenter la réponse de imagine7
Littlepivoine - 1 oct. 2017 à 20:45
0
Utile
1
Bonjour,

Merci pour votre réponse, en effet cet acte à ete réalisé chez un gynecologue en clinique.

Ce gynecologue exerce depuis très longtemps et a une très bonne réputation.

Cette visite à eu lieu mi-novembre 2016.

Je ne cesse de poser la question à mon généraliste, endocrinologue, mon chirurgien qui m a opéré pour mon endométriose.
Personne ne me répond ils sont tous étonné mais ne veulent donner une opinion sur cette histoire.
imagine7 11200 Messages postés samedi 12 mai 2012Date d'inscriptionModérateurStatut 11 décembre 2017 Dernière intervention - 1 oct. 2017 à 23:40
Peut-être, devriez-vous récupérer le compte-rendu de cette intervention, ainsi que le dossier médical (vous êtes en droit de l'obtenir, après en avoir fait la demande). Cela prend un peu de temps, mais ce sera le prix à payer pour Savoir.
Votre médecin traitant, n'a pas reçu de courrier, à ce sujet ?
Si vous avez mentionné son nom, auprès du gynécologue, il devrait avoir été informé de cette intervention, de ses suites et conséquences éventuelles. Demandez-lui une copie.

Puis, vous prenez l'avis d'un autre gynécologue de ville ou en milieu hospitalier, afin qu'il puisse vous répondre, documents médicaux à l'appui.

Courage. Osez.
Commenter la réponse de Littlepivoine