Grippe A : un vaccin fatal ?

- - Dernière réponse :  Jean-Pierre - 10 déc. 2009 à 15:35
Conscient de la responsabilité du gouvernement de protéger le peuple contre le virus H1N1, je me pose quand-même des questions vitales : la vaccination obligatoire, IMPOSÉE, m'inquiète. Je suis peut-être un peu parano mais si le vaccin ne fonctionne pas ou fonctionne mal et nous rend malade ? Et si ce vaccin nous était fatal AU CONTRAIRE ? La question que je me pose : Si la vaccination pour lutter contre la grippe A devient obligatoire, et que le vaccin ne fonctionne pas ou mal, faudra t-il attendre une hécatombe pour s'en assurer?
Afficher la suite 

11 réponses

0
Merci
En tant que chercheur dans le domaine médical, il m'est impossible de croire qu'un vaccin ayant une autorisation de mise sur le marché (AMM) puisse être \"fatal\"... Bien entendu nous ne connaissons jamais l'ensemble des effets secondaires d'un médicament, il y a toujours des exceptions étant donné la variabilité du système immunitaire (= système de défense contre les maladies) de chaque individu. L'important, dans le cas de la grippe A, est de respecter au mieux les quelques règles d'hygiène que tout le monde connait désormais (se laver les mains...), ceci reste la meilleure façon de limiter la pandémie, et d'arrêter de \"psychoter\" sur cette grippe A ...de toute façon, le vaccin sera là APRES le virus, vous l'aurez donc peut-être attrapé avant de devoir vous faire vacciner !
Commenter la réponse de Anne-Laure
0
Merci
Peut-on rendre obligatoire la vaccination pour la grippe A, vu que nous sommes 65 % à refuser le vaccin ? ? ? Va-t-on utiliser la force ou quelconque autre moyen pour nous y obliger. MERCI DE ME REPONDRE
Commenter la réponse de nicole
0
Merci
A chacun son point de vue mais en ce qui me concerne, il est hors de question que l'on m'injecte un produit fabriqué à la \"va-vite\" et pour lequel on n'a aucun recul sur d'éventuels effets secondaires. Ce n'est pas le premier ni le dernier vaccin où l'on constate ou constatera les dégâts causés quelques années après l'injection. Atteinte d'une maladie neurologique (SEP), je n'ai pas l'intention de tomber plus bas à cause d'un poison. Je prends toutes les précautions nécessaires pour éviter d'être contaminée même si cela ne suffit peut-être pas. Dans tous les cas, je ne veux pas servir de cobaye pour le Tamiflu.
Commenter la réponse de sandrine
0
Merci
Moi non plus ce vaccin presque imposé ne me plait pas tellement...., j'ai lu dans un rapport, (assez compliqué d'ailleurs), mais ce que j'en ai retenu c'est que le vaccin provoquerait une pandémie pour limiter le nombre d'individus sur la planète suite au manque progressif de nourriture pour les décennies à venir...
Commenter la réponse de biscotte
0
Merci
Si le vaccin devait être imposé, comment vérifier qu'il nous ait été injecté ?!! Pas question qu'on m'impose quoi que ce soit. Nous sommes en république tout de même !
Commenter la réponse de sandrine
0
Merci
A chacun de décider du pour et du contre mais il faudrait peut-être arrêter de psychoter. Que de bêtises dites !
Commenter la réponse de Dominique
0
Merci
Moi aussi je suis contre le vaccin de la grippe A, j'ai lu qu'il etait très dangereux.
Commenter la réponse de sylviane
0
Merci
Ce n'est pas \"psychoter\" de penser à une collègue de travail qui est paralysée sur un fauteuil roulant à cause d'un vaccin, j'appelle pas ça des bêtises, faites-vous donc vacciner et on se donne rendez-vous dans quelques années pour voir \"les effets\" qui vont agir sur vous et..... BONNE CHANCE
Commenter la réponse de nicole
0
Merci
Je reprends ici la parole pour dire que les vaccins ne sont pas annodins, j'ai une amie qui s'est fait vacciner il y a une vingtaine d'années contre l'hépathite B, aujourd'hui elle se retrouve avec une sclérose en plaque dûe à ce vaccin, rien n'est annodin en médecine, surtout quand il s'agit de forcer les gens à le faire... Je trouve que là c'est un peu trop ça en devient presque suspect.
Commenter la réponse de biscotte
0
Merci
Je suis d'accord avec Nicole. Pour ceux qui parlent de psychose, ont-ils autour d'eux des personnes atteintes de maladies dues aux effets secondaires des poisons qu'on leur a injectés ?! Alors, bonne chance pour ceux qui se feront vacciner.
Commenter la réponse de sandrine
0
Merci
Le mutisme de l’OMS n’est pas une nouveauté. Dans son communiqué du 27 novembre dernier (1), le monde apprenait avec stupeur que le mutant D225G avait été détecté dans plusieurs pays depuis… 6 mois, sans qu’un seul de ses communiqués précédents en fasse mention. Les autorités médicales françaises n’ont rien à envier à l’OMS en matière de mutisme. Toujours le 27 novembre, on apprenait (2) que la mutation était présente en France, relativement à un décès datant de… septembre, soit 2 mois auparavant. Lire cet article sur le site : cftchus.blogvie.com
Commenter la réponse de Jean-Pierre