Accepter de partager les biens de ma maman

- - Dernière réponse :  Dominique - 25 avril 2012 à 12:49
Bonjour, Ma mère étant récemment décédée, nous devons partager ses biens (immobiliers et argent). J'ai 2 sœurs, 1 est décédée et c'est donc ses 2 enfants qui héritent de sa part. Bien qu'étant en bon terme avec eux, je n'arrive pas à accepter sereinement qu'ils soient héritiers, je fais tout pour retarder le partage et je sais que je vais très mal le vivre. Au chagrin d'avoir perdu ma maman, s'ajoute ce mal-être qui me poursuit. Comment passer cette épreuve ? Pourquoi ai-je autant de mal à accepter cette situation ? Merci pour vos réponses
Afficher la suite 

3 réponses

0
Merci
Est-ce vous dans une autre discussion ? Vous retardez le partage pour encore garder les bienfaits de votre maman dans leur globalité. Votre maman a peut-être fait un autre testament . Vous retardez aussi le partage pour votre soeur, qu'en pense-t-elle ? Pour être plus sereine face à cette situation, pourquoi ne pas accepter que les héritiers de votre soeur décédée font partie de son prolongement, ils font partie de votre famille. Voyez votre soeur en eux. Il y a très souvent des divergences, de la non-reconnaissance, des souffrances de part et d'autre, pourquoi ne pas en parler ? Nous sommes tous si différents et...heureusement car nous avons tant de choses à apprendre des autres. Les héritiers ont tous la faculté de ne pas accepter une succession et... nous savons tous que nous n'emportons rien. Bien souvent de véritables drames familiaux débutent chez le notaire. Que ces quelques lignes puissent vous apporter plus de calme.
Commenter la réponse de Dominique
0
Merci
Merci beaucoup pour vos conseils pleins de sagesse. Je sais tout ça et j'essaie de me raisonner mais c'est difficile. Effectivement, j'ai du mal à accepter le départ de ma maman (et également celui de ma soeur...)et refuser le partage est en fait un moyen de les garder avec moi ! Je vais essayer d'y réfléchir et votre message va m'aider ! Merci encore.
Commenter la réponse de Michele
0
Merci
Comment allez-vous, Michèle ? Je pense souvent à vous . Etes-vous épaulée par un (e) ami(e) ?
Commenter la réponse de Dominique