Ablation de l'utérus à 54 ans

- - Dernière réponse :  monique - 22 oct. 2010 à 11:49
J'ai 54 ans et je souffre d'une descente de l'utérus. ma gynéco me dit de l'enlever ! y a til qqun qui a le même souci ?
Afficher la suite 

5 réponses

0
Merci
Bonjour, Après une myomectomie (ablation d'un fibrome) j'ai eu des problèmes pendant encore 3 ans. Les médecins ont décidé de faire une istérectomie à 43 ans. Ils ont laissé les ovaires mais pas le col de l'utérus. Je me suis sentie revivre : pas de douleurs, plus d'hémorragies, d'anémie, de contraintes quelles qu'elles soient ! On a surveillé ma ménopause tous les ans par analyse sanguine. Je ne me suis jamais sentie mutilée ou autre au point que ma fille qui était en pleine puberté à cette période voulait se faire opérer pour ne pas être comme j'étais avant l'opération ! Courage et pensez que si vous ne désirez plus d'enfant, il faut sauvegarder votre santé et, croyez-moi, vous le devez à votre famille. Amicalement Yvette
Commenter la réponse de Yvette
0
Merci
Cela fait maintenant 11 ans que j'ai subi une istérectomie totale à l'âge de 37 ans et moi-aussi je l'ai très bien vécue. Depuis je me porte bien et j'espère que cela durera encore longtemps. Effectivement la santé et le bien-être passe avant toute considération psychologique.
Commenter la réponse de Martine
0
Merci
Bonsoir Yvette, vous etiez plus jeune que moi. J'ai eu de beaux enfants qui ont 30 et 24 ans maintenant, cette descente d'organe est due au poids de mes enfants et mon travail ! c'est frustrant....
Commenter la réponse de brigitte
0
Merci
Bonjour je voudrais connaitre les consequences d'une ablation de l'utérus et d'un prolapsus. En effet j'ai 48 ans et j'aimerais connaitre ce qui m'attend après cette operation.
Commenter la réponse de ghislaine
0
Merci
Je suis une mamie de 60 ans et jeune retraitée. J'ai subi une hystérectomie partielle il y a 20 ans. J'avais un gros fibrome et je n'ai pas eu d'autre choix. Cette opération s'est décidée rapidement et j'ai subi un contre coup 6 mois après, une forte dépression. Il faut être bien entourée et tout ira bien, ce n'était pas mon cas à ce moment là. Mais depuis je vis très bien et ne regrette rien ; plus de tracas et une vie bien remplie. N'hésitez pas et bon courage.
Commenter la réponse de monique