Je vais subir une hystérectomie : besoin de vos témoignages [Résolu/Fermé]

- - Dernière réponse : mi10six
Messages postés
2
Date d'inscription
vendredi 21 août 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
21 août 2015
- 21 août 2015 à 19:32
Bonjour, Le mois prochain, je dois avoir une hystérectomie par voie abdominale. Pour fibromes volumineux et dysplasie. On doit m'enlever l'utérus et le col de l'utérus. J'ai très peur de cette intervention. L'anesthésiste m'a dit que pendant 3 jours c'était très douloureux, donc morphine. Pouvez-vous me donner votre avis, pour celles qui ont vécu cela? ,La sonde urinaire est-ce douloureux? Le petit tuyau qu'ils mettent sur le ventre est-ce douloureux (hystérectomie par voie haute)? Est-ce que l'on a des pertes de sang pour une hystérectomie par voie haute? Et pendant combien de temps? Ayant tendance à faire des colopathies ou a être constipée, je m'inquiète beaucoup quant aux suites opératoires, à savoir si en poussant on peut déchirer les cicatrices à l'intérieur? J'ai besoin de votre avis, de vos témoignages s'ils vous plaît, merci. Je suis angoissée. J'ai 44 ans. Merci à vous
Afficher la suite 

6/126 réponses

Messages postés
1
Date d'inscription
lundi 10 novembre 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
10 novembre 2014
0
Merci
Bonjour, j 'ai 46 ans et j'ai subi depuis un mois et demi une hystérectomie subtotale avec promontofixation lié à un problème de prolapsus et règles hémorragiques dues à de gros fibromes et j'ai eu aussi droit à l ablation d'un ovaire qui comportait un kyste très volumineux. Ca s'est passé sous coelioscopie et je suis super satisfaite!! Je suis rentrée à la clinique le mardi à 10h, j 'ai été opérée 4 heures plus tard, l 'intervention a duré environ 2h30. La douleur a vraiment bien été prise en charge et le lendemain midi, on m 'a enlevé la perf et la sonde urinaire (qui permettent de dormir à peu près la première nuit) j 'ai pu alors me lever avec l 'aide de l'infirmière. Au début on ne peut pas vraiment marcher longtemps mais franchement ce n'est pas si douloureux que cela, le plus dérangeant sont les douleurs surtout au niveau des epaules, (que l'on ressent le lendemain de l'operation) liées au gaz qui permet de gonfler le ventre pour realiser la coelioscopie. Cette chirurgie est très précise et peu invasive, les cicatrices ne se voient pratiquement plus (3mm c'est vraiment minuscule) et je suis sortie le vendredi matin. Je vis toujours aussi bien cette opération tant physiquement que psychologiquement, aucune douleur, je n'ai plus ce poids au bas ventre et ce stress des regles hémorragiques que j'avais avant l operation. J 'ai l'impression de retrouver mon corps tel que je le percevais avant mes problèmes, j'attends avec impatience de refaire du sport et chose importante j' ai eu la chance de trouver un très bon chirurgien et ma convalescence s'est passée dans un environnement super douillet grâce à mon homme toujours à mes petits soins. Alors courage et ayez confiance !!
0
Merci
bonjour je viens juste de subir cette opération le 14 novembre très exactement par voie haute certe c'est douloureux mais pas temps que cela de plus vous n'aurez la morphine] que pendant une à deux journée pas plus de plus c'est à vous de gérer la douleur] vous appuyez vous même car vous allez avoir une pompe.pour répondre à une autre de vos questions non la sonde urinaire ne fais pas mal du tout.moi ils m'ont retiré l'utérus et les ovaires]. ce qui va être le plus douloureux ce sera la cicatrice] mais c'est suportable bien moins qu'un accouchement .ensuite il y a une longue convaléscence] chez vous . je vous souhaite un bon courage et n'ayez crainte tout se passera bien
Messages postés
3
Date d'inscription
dimanche 19 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
8 mai 2015
0
Merci
bonjour
opérée le 13 avril d'une hystérectomie totale avec ablation des ovaires par laparotomie (cicatrice abdominale juste au-dessus du pubis d d'environ 20 cms) (prolapsus et 3 fibromes de la grosseur d'une orange) et je suis sortie hier le 18 avril. L'opération en elle-même s'est bien passée (super anesthésiste qui est venu prendre des nouvelles les 3 premiers jours et visite du chirurgien tous les matins jusqu'au jour de la sortie). Il ne faut pas se voiler la face les suites sont douloureuses. Grande fatigue, maux de ventre gonflé et des problèmes pour aller à la selle d'autant qu'on ne peut pas pousser même avec des laxatifs à base d'huile de parafine. Une semaine d'hospitalisation avec un suivi très cadré n'est pas un luxe. La surveillance médicale est très bien faite et les anti douleurs sont donnés. Une équipe d'infirmière très à l'écoute et qui connait bien son boulot. Pour ce genre d'opération il faut être totalement en confiance avec son chirurgien (c'était mon cas). On croit souvent qu'en rentrant chez soi on sera plus à l'aise mais pas toujours juste. Dans mon cas au retour je n'ai pas eu le réflexe de prendre des anti douleurs dès le moindre mal au ventre et ça m'a rappeler à l'ordre je l'ai payé le soir même. J'en suis à mon 2ème jour à domicile et maintenant j'écoute plus mon corps. Il faut porter les bas de contention pendant un mois (juste la journée) et injection de piqures d'anticoagulants pendant 20 jours, changement de pansement tous les 2 jours et suivi des plaquettes 2 fois par semaine tout le temps des piqures. Je dois revoir mon chirurgien dans un mois et je suis arrêtée au moins jusque là. Dans mon cas les 2 premiers jours d'hospitalistion ont été les plus durs (surveilance médicale soutenue jour et nuit). J'étais sous perfucion et sous oxygène jusqu'au 3ème jour, on m'a retiré la sonde urinaire le 3ème jour et le redon le 4ème jour (mauvais moment à passer mais qui ne dure pas longtemps : on respire un bon coup!). Un moment également difficile c'est le 1er levé (le 3ème jour). Difficile de trouver la bonne position pour se lever du lit, la tête qui tourne et des nausées (à la diete depuis 4 jours à part la perf qui nourrit) mais il faut prendre son temps. Le 4ème jour d'hospi, ça allait mieux à part le fait de trimbaler le bocal qui était relié au redon, la marche était un peu plus évidente. Les gaz ont commencé à arriver et là j'ai commencé à déchanter car le ventre se met à gonfler et fait très mal (je ne sais pas si je peux associer ça à des contractions mais c'est le même procéssus). Cette période est obligatoire et montre que l'organisme se remet en place petit à petit. Le corp est une mécanique formidable souvent douloureuse mais si vous êtes bien entouré et qu'on vous explique les différents stades vous faites confiance à l'équipe médicale et vous êtes contente de voir que votre corp réagi comme on vous l'avait dit suivant les jours qui passent.
Voilà il ne me reste plus qu'à être patiente restée raisonnable (de toute façon on est vite rappeler à l'ordre) faire atention à son alimentation (légère) et je pense reprendre une vie normale. Je savais que cette opération n'était pas une partie de plaisir mais j'y suis allée en confiance et je sais que c'est pour retrouver une vie meilleure après et sans problème d'incontinence.
Par mon témoignage je ne veux pas catastropher quoi que ce soit ni dramatiser, juste témoigner, après chacun réagit différemment. Dans ma situation j'estime avoir été bien suivie même si pour l'instant les douleurs sont là et quelques fois difficilement gérables mais je me dis que c'est une suite logique et qu'on ne peut pas se faire ouvrir le ventre et sauter juste après.
Messages postés
1
Date d'inscription
samedi 30 mai 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
30 mai 2015
0
Merci
bonjour, j'ai subi une hystérectomie par voie abdominale le 17 avril dernier, car j'avais des fibromes et un utérus volumineux. Je n'ai vraiment eu des douleurs énormes que quand j'étais dans la salle de réveil ou pendant une heure ils m'ont donne double dose de morphine tous les 15 minutes. le lendemain je n'ai presque pas utilise la morphine par contre j'avais les intestins qui faisait un bruit énorme. ils m'ont enlevés la sonde urinaire deux jours après et la perfusion au bout de trois jours. par contre le ventre est gonfles comme une grossesse prend des vêtement assez large et élastique pour sortir. j'ai eu un fauteuil roulant pendants un mois pour pouvoir sortir un peu de la maison, car au début marche c'est dur et un conseil des glaçons sur le ventre ça fait du bien. aujourd'hui je suis toujours en arrêt car toujours un peu de mal au ventre quand je marche et je suis vite fatigues. je prend toujours un peu de tardyferon pour le fer. je n'ai pas saigne après l'opération ni chez moi. il ne faut pas forcer ne pas porter de lourd et aller doucement.
Messages postés
2
Date d'inscription
vendredi 21 août 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
21 août 2015
0
Merci
Bonjour,

J'ai subi cette opération il y a trois semaines exactement. Utérus fibromateux complètement déformé et irrécupérable, saignement abondant et grosses douleurs. Je suis une joggeuse et n'arrivais plus à courir à cause de la douleur. J'avais des infections urinaires à répétition et une sensation de masse dans le ventre qui me causait aussi des problème de transit. On m'a laissé mes ovaires.

Trois semaines plus tard, toujours des problèmes de transit mais différents de ceux avant l'opération et le ventre gonflé (de la peine à m'habiller) mais moins importants qu'à la sortie de l'hôpital. J'ai mal au ventre et au dos lorsque je suis assise longtemps par exemple au cinéma ou en réunion. J'ai mal au ventre si je marche beaucoup! Solution : m'allonger régulièrement et bouger modérément. Je suis habituellement énergique, pleine d'entrain du matin au soir. Maintenant je me fatigue rapidement. faire mes courses ou le ménage de mon appartement est un gros évènement pour moi! J'ai les hormones en bataille, comme un gros spm qui ne passe pas. J'ai parfois des crampes dans le vagin. Bref je sens que mon corps travaille fort pour se remettre de cette intervention violente mais malheureusement nécessaire. Ma vessie quant à elle se porte de mieux en mieux.

J'ai réalisé que j'avais aussi des douleurs fantômes : Je sens de nouveau l'utérus douloureux que j'avais avant l'opération. Si je m'allonge en fermant les yeux et en prenant de grandes respirations tout en visualisant que l'utérus n'est plus là, la douleur disparait.

J'ai lu beaucoup de blog sur le sujet et il semblerait selon les témoignages des femmes (et non des médecins!) qu'il faut un bon deux mois pour retrouver la forme. Me réjouie que la fatigue passe et que mon ventre dégonfle complètement. Je vous redonnerai des nouvelles dans un mois pour vous dire si les symptômes postopératoires disparaissent.

Bonne chance à toutes! Et surtout si l'opération peut être éviter, je vous conseille fortement de ne pas la faire. Ce n'est pas une opération anodine malgré la légèreté avec laquelle on nous la présente... La reprise des activités le lendemain, comme j'ai pu lire sur un site médical pro-hystérectomie, est plus qu'un euphémisme, c'est vraiment se foutre de notre gueule! Prévoyez deux semaines de convalescence sans activités et une aide à la maison. Reprise des activité (très modérée! ex.:un 20%) après trois semaines.
-1
Merci
En 2004 j'avais 45 ans et j'ai subi une hystérectomie. Tout s'est bien passé: le réveil ok, la sonde ne fait pas mal ils me l'ont enlevée le lendemain matin. Au niveau de la douleur tout dépend le côté douillet de la personne, pour ma part j'ai eu qu'1 jour de morphine et 6 jours après j'étais dehors. Je n'ai pas saigné et ma cicatrisation a été parfaite. Bien sûr il ne faut pas faire d'effort pendant 4 semaines au moins. Mon chirurgien et son équipe soignante étaient au top. Ne t'inquiète pas tout va bien se passer.