La boulimie... Le piège dans lequel il ne faut pas tomber

- - Dernière réponse :  Pauline - 26 juin 2009 à 18:45
Bonjour, je lance cette discussion dans l'espoir d'obtenir quelques réponses sur une question que je me pose depuis quelque temps: une ancienne anorexique peut-elle tomber dans la boulimie? En fait, je crois qu'on peut repondre que \"oui\"... Le problème est plutôt de savoir: est-ce qu'un boulimique peut s'en sortir et reprendre un mode alimentaire \"normal\"? Là je vous laisse me répondre car honnêtement moi, j'ai l'impression que depuis que je suis sortie de mon hospitalisation (hospitalisation qui a duré 3 mois suite à une anorexie prononcée) je n'arrive plus à reprendre un rythme correct... Il me faut tous le temps quelque chose à grignoter. Je pense que c'est suite au \"gavage\" que j'ai pratiqué pendant 3 mois à l'hôpital mais comment revenir a la normale maintenant? Je suis paniquée... Je ne sais plus quoi faire. Si vous avez des solutions faites-les moi savoir! J'attends vos réponses avec impatience. Merci d'avance!
Afficher la suite 

2 réponses

0
Merci
Je suis une anciènne annorexique et je peux affirmer que l'on devient boulimique et qu'il est difficile de s'en sortir : nous passons par des phases où tout va bien et on ne sait pas pourquoi le cycle infernal reprend le dessus. Pour ma part cela fait des années car mon annorexie remonte en 1981 quand tout va mal c'est cette bouffe qui prend le dessu et ensuite on culpabilise alors c'est pourquoi j'affirme annorexiie et boulimie est un engrenage infernal.
Commenter la réponse de muriel
0
Merci
J'ai moi-même des problèmes de boulimie et je passe par de longues phases d'anorexies par périodes, donc dans mon cas l'un ne va pas sans l'autre. Tout ce que je peux conseiller, c'est de trouver qqch, un substitut pour éviter de manger sans cesse. Je me suis mise au chewing-gum par exemple et je bois bcp... des fois j'essaye aussi de me dire que se laisser aller à manger tout le tps, c'est choisir la facilité et que s'en sortir nécessite d'être forte. Après, c'est très personnel, à chacune de trouver ce qui va l'aider à surmonter ça (ne pas oublier que se faire aider par un psy reste la meilleure solution, ils sont la pour ça!) Courage à celles qui ont des problèmes.
Commenter la réponse de Pauline