Effets d'un régime végétarien

- - Dernière réponse :  Rose Marie - 8 mai 2009 à 09:38
Mon petit-fils végétarien, a commencé les concours pour les grandes écoles, encore 1 mois ; je crains que son alimentation carencée nuise à sa réussite ; merci de me répondre.
Afficher la suite 

4 réponses

0
Merci
Certes, il est vrai que le regime vegetarien peut faire peur. Mais il existe beaucoup de façons differentes de compenser la viande. Assurez-vous que votre petit-fils mange des proteines en bonne quantite (contenues dans le tofu, les legumineuses, les algues même, etc.). Soyez rassurée, un regime vegetarien équilibré apporte beaucoup de vitamines, de minéraux et d'énergie.
Commenter la réponse de Sarah
0
Merci
Je suis maman végétarienne depuis 30 ans, ce qui ne m'a pas empêché d'avoir 5 beaux enfants en parfaite santé. La première est une grande sportives, les second et troisième sont en grandes écoles et sont dans les meilleurs de leur promotion, quant aux 4eme et 5eme, ils sont encore lycéens mais en pleine forme. Le \"petit dernier\" fait 1,90 m et 90 kg... Aucun d'eux n'est quasi jamais malade et pourtant ils n'ont jamais mangé de viande, mais ils ont d'excellentes références en diététique qui leur permettent d'équilibrer leur alimentation avec d'autres sources de protéines. Ne soyez pas inquiet pour votre petit fils, souciez-vous surtout de ses connaissances sur un végétarisme équilibré.
Commenter la réponse de maryvonne
0
Merci
Fille et arrière petite fille de végétariens, mère de 2 enfants : 1 fille de 31 ans végétarienne et 1 garçon de 27 carnivore. J'ai mangé de la viande pour la 1re fois à 18 ans et je n'ai jamais noté de carences dans ma famille ni au moment des examens ni en période de grossesse. Ma mère a 84 ans et à part des rhumatismes, aucune maladie.
Commenter la réponse de Claudine
0
Merci
En effet, Arlette, une alimentation carencée peut nuire à sa réussite, mais ce n'est certes pas le végétarisme qui fait d'une alimentation une alimentation carencée - au contraire ! Idéalement, il peut consommer régulièrement des plats composés de légumineuses (en quantité modéré, 1/3 ou 1/4 du plat) et de cérérales complètes, non raffinées (riz, avoine, petit épeautre, par exemple), afin de s'assurer des apports suffisants en vitamines B et fer, notamment.
Commenter la réponse de Rose Marie