Maigrir mais pas n'importe comment

- - Dernière réponse :  Christiane - 21 sept. 2008 à 08:54
Que faire pour maigrir sans faire souffrir son corps et sa tête ? Eléments de réponse...
Afficher la suite 

8 réponses

0
Merci
Obèse depuis l'âge de 6 ans, j'ai eu de multiples occasions de faire des régimes, presque tous sous surveillance médicale. J'ai toujours bien maigri, mais j'ai toujours encore mieux regrossi. Depuis un an, j'ai fait une totale réforme alimentaire, je mange tout ce que je désire, mais autrement. J'ai perdu 49 kilos en 51 semaines... N'hésitez pas à me demander des détails, je peux, je veux partager ma réussite et c'est avec plaisir que je vous embarquerai avec moi vers notre poids idéal.
Commenter la réponse de Camille
0
Merci
Il faut que tu aies le déclic pour perdre du poids, sinon t'es mal barré et tu vas souffrir. J'ai eu le déclic lorsque je me suis rendue compte que mon IMC était celui d'une obèse. Je ne me sentais pas comme ça. Pour moi j'étais un peu enveloppée mais là j'ai du me rendre à l'évidence. J'ai donc entamé un régime hyperprotéiné suivi par un docteur à mon écoute (c'est important) et je redécouvre une facon de manger dite normale sans me priver ni de chocolat ni de sucre. On découvre l'huile d'argan, de noix, d'olive... Par contre ca revient un peu cher... Bon courage
Commenter la réponse de Sandrine
0
Merci
J’ai aujourd’hui 53 ans et j’ai fait mon dernier gros régime à 36 ans. J’avais percu 30 kilos en un an (avec Weight Wetchers), je désirais faire une pose, mon médecin refusait de me faire le certificat me permettant de me mettre en programme maintien, j’ai tout laissé tomber. Depuis quelques années, je ne faisais que grossir toujours plus alors que je mangeais raisonnablement. Plus je grossissais, plus je devenais sédentaire, jusqu’au jour où ayant atteint le poids de 170 kilos, j’ai eu peur. Mon médecin (pas le même) m’aidait psychologiquement à surmonter cet état de létargie dans lequel je me trouvais, mais je ne voulais plus entendre parler de régime et il le savait.
Commenter la réponse de Camille
0
Merci
Il m’a donc demandé (entre autres) de faire le bilan entre ce qui m’était positif d’être obèse, et les avantages que je pouvais en tirer, et par contre qu’est ce qui serait positif pour moi de maigrir, pourquoi, les raisons “pour” et les raisons “contre”. En conclusion, il fallait que je réalise moi même dans la balance, j’avais plus de raisons pour maigrir que de rester telle que j’étais. J’insiste sur le fait d’avoir mes raisons personnelles et non pas des idées raisonnables inculquées par les phénomènes de mode ou pour rentrer dans la norme. Ensuite il m’a demandé quel poids j’aimerais peser. Je lui dis qu’à 80 kilos je serais contente (je mesure 1m60), et après réflexion, je lui dis non ! J’ai le droit d’espérer peser 65 kilos. Je suis donc partie sur cette base.
Commenter la réponse de Camille
0
Merci
A partir de là, il m’a suggéré de penser à chaque faits et gestes, ce que je ferais, comment je ferais si je pesais 65 kilos, quand je mange, si je mangerais comme ça si je pesais 65 kilos, quand je sors si je m’habillerais comme ça si je pesais 65 kilos, quand je dois bouger, si je réagirais comme ça si je pesais 65 kilos, etc... Au début, je ne perdais rien et chaque fois que je voulais grignoter un petit quelque chose, je réfléchissais est-ce que je ferais comme ça si je pesais 65 kilos et je me suis aperçue que j’avais un certain laisser aller. J’ai d’abord acheté du pain de campagne (la boule bio de carrefour), je me calais mieux et tenais plus longtemps entre deux repas. Petit à petit, j’ai vraiment réduit la consommation de certains aliments, et j’ai fini par ne plus avoir du tout envie de certains, tel que du chocolat, de la viande chaque jour etc... Mais il n’y a pas de recette, il faut vraiment manger ce qu’on veut, mais être tout à fait conscient de ce qu’on mange.
Commenter la réponse de Camille
0
Merci
L’autre question à se poser c’est “à quel moment est-ce que j’ai le plus de plaisir en mangeant ?” Il s’avère que c’est en prenant la première bouchée... Donc, si la première bouchée me donne le plus de plaisir, quand je prends un dessert ou une friandise, je me contente de la meilleure bouchée : la première. Mais ça, c’est venu avec le temps, de moi-même. Autre petit truc pour se faire plaisir, à table, je me sers dans des assiette à dessert. Comme ça quand j’en reprends je suis restée raisonable... Le troisième point : c’est bouger. Pour ma part, j’habite au bord de mer et j’adore l‘eau, aussi, je vais nager le plus souvent possible. L’hiver, je suis abonnée à la piscine. Depuis quelques temps, j’ai découvert que je pouvais marcher sans souffrir et longtemps : “Miracle!”
Commenter la réponse de Camille
0
Merci
Il faut tenir cette idée du poids que l’on aimerait faire et tout faire pour y arriver et essayer de vivre comme si on le faisait déjà... Il faut aussi se regarder souvent dans une glace et savoir trouver quelque chose de beau en soi. On a tous quelque chose de beau (cheveux, yeux, dents, mains, pieds, autre...) Attention, au début il faut compter deux à trois semaines avant que ça démarre.
Commenter la réponse de Camille
0
Merci
Oui, moi je veux bien savoir votre methode, j'ai environ 25 kgs à perdre, j'ai 58 ans, merci pour votre aide.
Commenter la réponse de Christiane