Impatience jambes

Signaler
-
 Robert -
Bonjour, je suis un homme de 30 ans, et depuis quelques semaines ma vie est devenue un enfer, je ne dors quasiment plus, je suis creuvé toute la journée car j'ai des impatiences dans les jambes, ou le syndrome des jambes sans repos. Cela arrive le soir au moment du coucher et ça ne me lâche plus de toute la nuit ou presque. Ce que je trouve bizarre c'est que cette sensation désagréable, j'en rêvais souvent lorsque j'étais enfant mais sans vraiment la ressentir. Maintenant j'appréhende de me coucher, j'arrive plus à me concentrer, à être actif dans la journée dû au manque de sommeil. Si vous avez des conseils pour lutter contre ça, je suis preneur. Merci. p.s: lorsque j'en ai parlé à mon médecin, il s'est presque foutu de moi :(

33 réponses

D'accord avec Marie-Odile : changez de médecin !
Mon mari avait le même souci rendant également nos nuits difficiles, car pour le conjoint c'est aussi très dur à supporter; il a consulté son médecin qui lui a conseillé de voir un neurologue, sensationnel! Il lui a prescrit de \"l'adartrel\" et ensuite du \"Sifrol\" (différents dosages) qu'il prend tous les soirs au dîner ; mais attention seulement sur ordonnance et après avoir consulté. Depuis tout va très très bien, nos nuits et notre vie sont redevenues normales. Je vous garantis et vous promets que cette maladie se soigne !
Bonjour Jean Noël, Votre médecin est un incapable. Changez-en vite. La maladie des jambes sans repos est une maladie très invalidante et doit être prise en charge absolument. Regardez sur Internet il existe une association qui pourra vous guider dans le choix d'un bon praticien et de remèdes pour vous soulager. Bon courage !
J'ai le même problème à 57 ans. Depuis de nombreuses années, je le signale à mon médecin traitant qui ne prend pas cela au sérieux. Que faire ?
Merci pour toutes ces réponses, et c'est vrai que cette sensation très désagréables est en plus difficile à décrire, si bien que j'étais souvent amener à penser que j'étais un cas isolé, merci encore.
Moi aussi je pense que vous devez changer de médecin car non seulement c'est très pénible mais cela peut-être le symptôme d'autres pathologies.
Mon médecin m'a prescrit du zincum metallicum en 15ch. Pour moi c'est efficace, je prends 5 granules dès que les symptômes arrivent, c'est simplement de l'homéopathie.
Bonjour, Depuis 14 ans mon médecin m'a prescrit du Ryvotryl. 4 gouttes 1 heure avant de me coucher.
Bonjour, Mon mari souffre également de cette maladie depuis de nombreuses années et n'est soulagé que par la prise de médicaments.Allez sur le site de l'association AFSJR pour obtenir des renseignements. Cette association, fondé par des malades, est très sérieuse et s'occupe entre autres de diffuser l'information auprès des médecins, qui ne connaissent pas toujours cette maladie. Bon, courage!
L'Adartrel dont parle Anne-Marie a également été très efficace pour moi, et cela dès les premières prises. Je vous souhaite de retrouver un bon sommeil.
Bonjour, je vous comprend, moi aussi j'ai le même problème et cela depuis des années que j'endurais ce mal, je ne peux rester sans bouger durant des heures, hier c'était soirée cinéma, que j'ai eu mal, j'ai rencontré un neurologue qui m'a prescrit un médicament pour les gens qui font du parkinson mais le seul inconvénient ca me fait dormir donc je ne veux pas le prendre chaque jour sinon je m'endors durant la soirée, faut dire que je n'ai jamais pris de médicaments pour relaxer donc ca fait effet et vite croyez moi. Bonne chance à toi.
Moi aussi j'ai ce problème. Le médicament proposé par le neurologue me permet de dormir 6 h par nuit. J'ai essayé la semaine dernière une autre approche. Je suis allé chez un hypnothérapeute. Première séance de 1h 45. Beaucoup de discussion entre nous. Résultat : le lendemain j'ai enfin pu regarder le JT assis et les impatiences sont moins sévères. Seconde séance jeudi. Je vous tiendrai au courant. R.M
Bonjour, moi qui ai des impatiences depuis longtemps, dès la crise je me mets sur le ventre, le fait de me retourner me soulage ; je n'explique pas le processus mais cela marche; essayez !!!
Le meilleur conseil est d'aller consulter un neurologue, qui lui connait bien ce syndrome (troubles circulatoires, neuropathies...) et pourra le traiter de façon efficace. Vous dormirez à nouveau. Quand à votre médecin... il lui faut actualiser ses connaissances, en allant se former... allez voir ailleurs, vous méritez mieux ! Tenez-moi au courant !
Comme vous, j'ai des impatiences. Les médicaments indiqués soulagent mais ne soignent pas la cause. Je suis donc allé consulter un hypnothérapeute praticien. 1ere séance 1h45. Le lendemain j'ai enfin pu regarder le JT de 13h assis. Seconde séance jeudi. Je vous en dirai plus. Robert
Bonjour, moi j'habite aux Pays-Bas et mon mari a aussi ce problème la journée et la nuit. Il doit se lever et bouger, changer de place. Regardez sur google \"restless legs\". Ce problème y est décrit. Il y a hélas peu de solutions mais peut-être que vous en trouverez une passant pour vous. Courage et bonne chance.
J'ai pris du poids vers l'âge de 40 ans et j'avais des impatiences. Depuis avril 2008, je fais de la chrono-nutrition : impatiences terminées ! Pourquoi ? Parce qu'on mange PEU le soir. Dès que je fais un joker (les chrono-nutritionnistes comprendront) : impatiences pendant des heures !
Il faut consulter un médecin spécialiste du sommeil à la clinique du tondu à Bordeaux, il vous fait hospitaliser 1 jour.... puis analyse le résultat et vous donne un traitement.
Bonjour, La solution qui me soulage c'est de mettre quelques gouttes d'huiles essentielles, de masser un peu et vous êtes tranquille, il faut trouver ou est la racine qui provoque, pour moi c'est aux lombaires L 4 L5, c'est mon point faible. Et je puis vous assurer que je passe une bonne nuit, c'est mon souhait pour vous. Courage ! Tendrinelle,que vous pouvez trouvez chez un producteur. Ça sert aussi pour les douleurs des articulations et tendinites, c'est super ! Nona
Bonjour, j'ai moi aussi quelquefois des impatiences dans les jambes (rien d'aussi sérieux que les autre contributions cependant)et le problème se règle très bien avec un shiatsu thérapeutique. Bon courage