Hypothyroïdie : comment gérez-vous ?

Résolu/Fermé
edith - 19 sept. 2009 à 23:27
 Utilisateur anonyme - 10 juin 2021 à 19:22
Mon médecin m'a diagnostiqué une hypothyroïdie avec une TSH à 36. Je suis sous traitement (Levothyrox) mais pour le moment, je ne vois pas d'amélioration. Je continue d'avoir des douleurs intenses et généralisées. J'ai eu des moments de découragement mais je voudrais savoir si d'autres personnes ont eu les mêmes problèmes que moi et comment elles ont géré ces douleurs et ce stress. Je précise que j'ai un métier très dur (dans la restauration) et que je ne peux pas m'arrêter de travailler. merci de votre soutien. Edith

47 réponses

En 2002 on m'a enlevé la thyroïde à cause de nodules. Depuis, je prends du Lévothyrox. Les médecins me disent qu'il faut un mois avant que le changement de dosage fasse effet. Mais simultanément on a observé une chute de calcium dans le sang et une mauvaise fixation dans l'organisme du à un manque de vitamine D (absence d'exposition au soleil). Ce dysfonctionnement me donne les mêmes symptômes qu'un dérèglement de la thyroïde. Avez-vous vérifié que ce problème n'existe pas chez vous?
0
salut
je sui hassiba
et je suis atteinte de la mème maladie et en pus l'anémie et l'alergie .je sous comprens car je soufre aussi mais je suis sous traitelment du méme médicament

tu dois tiendre le coup et sois courageuse c le seul moyen d'étre en bon humeur ..........
0
Je souffre également d'hypothyroïdie depuis quelques annés je prends du lévothyrox en 2 dosages. Je suis suivie régulièrement mais la fatigue est souvent là je travaille en maison de retraite, c'est assez dur moralement et le stress n'arrange rien mais j'essaye de vivre avec et de ne pas trop y penser.
0
sarahtrt Messages postés 2 Date d'inscription mardi 18 août 2015 Statut Membre Dernière intervention 18 août 2015
18 août 2015 à 02:58
Bonjour Annick, je m'appelle Sarah et j'ai 17 ans. Je souffre d'Hypothyroïdie depuis l'âge de 4 ans. Je prend une pilule appelée Syntroïde qui agit que la glande thyroïde devrait le faire. Vous devriez parler de ce médicament auprès de votre médecin! peut-être que vous n'êtes pas fait pour du Lévothyrox!
0
Utilisateur anonyme > sarahtrt Messages postés 2 Date d'inscription mardi 18 août 2015 Statut Membre Dernière intervention 18 août 2015
16 sept. 2015 à 18:37
A sarahtrt,
La substance active du synthroid est identique à celle du lévothyrox.
0
En 2004, j'ai subi une ablation de la thyroïde, et il s'avère qu'à cette même période on a décelé un début d'ostéoporose qu'on a attribué à l'âge (57 ans). On m'a prescrit du calcium à forte dose (1000mg/j.), de la vitamine D, et des bisphosphonates pour soigner l'ostéoporose. Par ailleurs, je continue à prendre du Lévothyrox comme par le passé. Je n'avais pas du tout pensé à faire un lien entre ces deux pathologies, s'il y a lieu mais votre message m'a emmené à répondre.
0
marie-claude
30 sept. 2009 à 20:37
Depuis une dizaine d'années je prends du Levothyrox, par paliers pour compenser un hypothyroïdie qu'on ne diagnostiquait pas car on attribuait mon hyperthermie constante à la ménopause... Eh oui j'avais trop chaud et pas trop froid. Et pourtant. Il semble que je sois stabilisée à 150 mg mais je dois surveiller l'évolution de plusieurs nodules, le plus grand faisant 1,5 cm. Reconnue fibromyalgique je souffre aussi de douleurs diffuses très invalidantes. D'autant qu'une prise de poids résistant à tout régime me handicape également. Seules les séances de kiné me soulagent et les antidouleurs bien sûr. Mise en invalidité mais non indemnisée car le service public m'a reversée alors dans le régime général! (....) Je ne peux bénéficier des cures qui me seraient profitables. Sans soutien familial efficace, seule la pensée positive m'aide à tenir le coup...
0

Vous n’avez pas trouvé la réponse que vous recherchez ?

Posez votre question
J'ai souvent mal partout et les médecins me gavent de médicaments qui ne font rien à part mal à l'estomac. J'ai de l'arthrose mais je ne savais pas que l'hypothyroïdie donnait des douleurs. Je suis sous Levothyrox 100 depuis 1992 et on ne m'a jamais avertie des différent problèmes que provoquait cette maladie. J'espère que vous pourrez me renseigner. Merci.
0
Moi j'étais en hyperthyroïdie, stressée, palpitations, énervement vis-à-vis des autres. Seule l'opération et l'ablation de la thyroïde ont été bénéfiques mais à présent je souffre aussi de toutes mes articulations. Je suis suivie tous les ans par une endocrinologue et prends du Levothyrox dosé à 175 tous les jours On ne nous dit pas assez comme cela peut changer le caractère. Bon courage
0
Bonjour, je suis diagnostiquée depuis 1985 en hypo. J'ai effectivement eu beaucoup de mal à stabiliser avec le Levothyrox ; on en est à 250. Je ressens de temps à autre des douleurs rhumatismales : on m'a dit prenez votre mal en patience... Vous n'avez que 46 ans ce n'est pas fini. Donc, moi aussi j'ai recours à la para-médicalisation. Sinon, le stress, c'est fatal pour le dosage de la TSH mais que voulez-vous, travail, entretien journalier de la maison, les enfants et les tracas comme tout le monde, notre vie n'est que stress... Fataliste, me direz-vous mais la vie, c'est ça... Alors accrochez-vous et dites-vous qu'il y a pire que vous et que tout va bien... Bon courage à tous.
0
Je suis traitée depuis au moins 20 ans, je n'ai jamais eu de douleurs attribuées à l'hypothyroïdie.
0
Bonjour es ce que vous avez votre thyroide et quel est le dosage que vous prenez ? Merci par avance ai plaisir de vous lire bonne journée
0
J'ai 58 ans et en hypothyroïdie(thyroïdite Hashimoto), je me soigne depuis 2ans avec Levothyrox, dosage très progressif maintenant à 112,50, je vais mieux mais un bilan régulier est nécessaire. Il faut persévérer, essayer de faire un peu de sport pour évacuer le stress et avoir une bonne hygiène de vie. Bon courage, Nicole
0
En 1982, j'ai été opérée d'une maladie de Basdow. Depuis je suis en hypothyroïdie. Je pense que vous devriez vous renseigner sur le web, parce que le propre de l'hypothyroïdie est d'être lente, fatiguée,de grossir, d'être plutôt constipée... L'iode étant moins \"exploité\" par la glande, le métabolisme est plus lent. Vos douleurs sont situées où ? Comment les ressentez-vous ? Sont-elles accompagnées d'autres symptômes ? Vous devez y réfléchir et bien l'expliquer à un médecin. Allez consulter un autre, parce que ce n'est pas normal que le dernier vous laisse penser que cela vient de la thyroïde. Faites vite ! Cela pourrait venir d'un pb cardiaque ! Les douleurs ils ne faut pas les laisser sans réponse. Elles vous préviennent d'un problème. Courage.
0
J'ai aujourd'hui 32 ans et je suis atteinte d'une hypothyroïdie d'Hashimoto depuis environ 7 ans. Je n'en ai jamais vraiment souffert car cela a été découvert dès le départ et mon dosage de Levothyrox a progressé légèrement avec les années qui passent. Par contre l'année dernières, j'ai commencé à avoir des douleurs articulaires qui sont allées de mal en pis. Le problème quand on a une maladie auto-immune, c'est qu'on a plus de risques d'en avoir une deuxième. Et j'ai malheureusement été diagnostiquée avec une polyarthrite rhumatoïde. Je suis donc maintenant un traitement pour cette autre maladie, en plus de la première. Et tout va beaucoup mieux. Donc si votre TSH est revenu dans des taux normaux et que vous continuez à avoir des problèmes, pensez que malheureusement, ça peut venir d'ailleurs.
0
C'est à nouveau Jacqueline. Je voulais vous conseiller quelque chose qui apporte beaucoup dans ce type de maladie, comme dans bien d'autres d'ailleurs : la sophrologie. C'est une discipline de concentration et de gestion du stress, elle aide dans de nombreux cas et je vous la conseille vivement. Je la pratique depuis des années et elle m'est devenue indispensable. En plus, malgré mes 60 ans et un peu plus, je fais du sport en salle 2 à 3 fois par semaine histoire de me défouler et d'oublier les douleurs occasionnées par la maladie. Je subis des injections d'osténil tous les ans dans les genoux et je refuse de me laisser vaincre par la maladie, histoire de moral. Alors, essayez, et réussissez. Surtout pas de ces compléments alimentaires qui ne font que vider votre porte monnaie, ni les plantes qui ne réussissent pas à tout le monde, foutaise tout çà, j'ai tout testé.
0
Je suis née avec une hypothyroïdie congénitale, donc j'ai un traitement depuis qu'ils ont découvert cela quand j'étais encore bébé. Je suis surveillée par des analyses de sang tous les 6 mois. J'ai 2 enfants, à chaque fois mon taux de TSH se dérègle, pendant la grossesse, à l'accouchement, pendant l'allaitement et à l'arrêt de l'allaitement. Et ça se dérègle selon les saisons. Alors courage, parce que même si vous arrivez à vous stabiliser, il peut y avoir un moment ou ça va se dérégler. Moi je vis avec depuis que je suis bébé. Parfois je suis super fatiguée et d'autres fois je suis sur les nerfs. Mais il y a pire comme maladie ! J'ai la chance que mes enfants n'aient pas hérité de ma maladie. Courage !!!
0
Je suis moi aussi en hypothyroïdie depuis 2000, après plusieurs tentatives, mon dosage à 100 mg semble s'être stabilisé. Mais il est vrai que le stress et la vie de fou que l'on a tous les jours ne jouent pas en notre faveur. Pourtant il faut être positif et voir la vie du bon côté, nous ne sommes pas mourants, alors courage, battez-vous et appréciez la vie.
0
marie-geneviève
2 oct. 2009 à 15:32
Depuis 2002, je suis soignée pour une hypo mais aussi pour une fibromyalgie (fatigue chronique et douleurs intenses et variées). Ce qui a amélioré mon état de santé, outre les médicaments, c'est essentiellement un régime sans gluten et sans lait: résultats très positifs au bout de 4 mois environ et je m'y tiens depuis 3 ans. Cela a changé ma vie! Bon courage, Marie-Ge
0
Bonjour Edith Je suis trés contente que vous ayez retrouvé le moral Prenez soins de vous A bientôt. Coralie
0
Je souffre d'une hypothyroïdie d'Hashimoto depuis 10 ans déjà et suis sous Lévothyrox 125, j'ai des douleurs dans tout le corps, particulièrement les bras et les jambes, impossible de faire du sport, s'est rajouté une carence en vitamine D puis une maladie de Biermer, ainsi qu'une carence en vit B12, une gastrite chronique; parfois des troubles cardiaques. Bref tous les 2 ans je développe une nouvelle maladie. Il y a des jours où je suis si déprimée que j'ai envie de tout arrêter. Bon courage Edith.
0
Bonjour Edith, Il faut au moins un mois avant que le Lévothyrox donne un effet. Avez-vous consulté un endocrinologue ? Je vous le conseille. Ce spécialiste est plus compétent qu'un médecin référent sur les maladies hormonales. Le dosage juste du médicament doit être trouvé et il dépend de quel dysfonctionnement particulier votre glande est atteinte. L'hypophyse, située juste derrière peut être en difficulté. Le taux d'équilibre magnésium/calcium perturbé et cela aurait des conséquences sur vos douleurs et votre moral. Je parle par expérience malheureusement !
0
Je suis à peu près dans le même cas que vous. je suis traitée de puis 18 mois pour une hyperthyroidie (neomarcazole 3 comprimés 20mg/jour pendant 6mois, puis associé le levotyroxe à 50mg pendant 4 mois, 62.5 mg levo pendant 6 mois et 75 mg jusqu’à cette semaine toujours avec 3 comprimés de néomercazole. il y a 2 semaines ma TSH est à 8.68, j'ai pris du poids et j'attendais à prendre une dose de plus de levothyrox, mais mon médecin m'a réduit les 2 médoc à moitié puis jusqu'à arrêt définitif dans une semaine, car notre protocole de médicament sur 18 mois est à échéance. Conséquence, je suis trop fatiguée, grosses douleurs articulaire s et je suis complètement au ralenti, j'appelle mon médecin, pas de réponse concrète, spécialiste???? lequel, j'en ai vu 2 ou 3 qui me demandent de continuer avec mon médecin traitant, je déprime et fatigue, conseillez moi
0
je suis rassurée de voir que je ne suis pas la seule , j ai 30 j ai developper une maladie basedow en 2003 apres des années de néomercazole et une hyper qui ne cessée d augmenter mon endocrino ma fait prendre de l iode radioactive depuis je suis passer en hypo j ai + 16 kg au compteur j ai perdu la moitié de mes cheveux et je n étais que l ombre de moi mm , aujourd'hui je suis a 150 de levothyrox je commence a remonter la pente ... je vs rejoint completement les endocrino ne nous explique pas se qui nous attend avec cette maladie et comme vs j essaye de trouver par mes propres moyens ..... bon courage a vs ttes! salutations
0