Chute de cheveux irréversible

- - Dernière réponse :  Angèle - 1 nov. 2007 à 21:57
Je perdu toute une partie de ma chevelure si abondante. En l'espace de 7 ans mes cheveux sont tombés, j'ai tout essayé testé, pris et fait des traitements non remboursés par la sécurité sociale. Je suis également inscrite sur le répertoire des maladies orphelines pour tester tout nouveau traitement. Les réponses des médecins sont toujours les mêmes: il n'y a aucun traitement, pelade pour l'instant. Alors, je dois me résigner, accepter de vivre comme ça avec une perruque pour ne pas choquer car je travaille. Personne ne se met à ma place, ne comprend que je n'ai rien fait pour devenir comme ça, que je veux plus que tout au monde retrouver mes cheveux. Ce n'est pas un appel au secours, c'est simplement un autre regard sur l'indifférence et le mépris des autres. j' ai HORREUR DE LA PITIE. Je voulais vous dire qu'une maladie soit-disant rare n'arrive pas qu'aux autres malheureusement. Je vous remercie d'avoir lu mon message. Bon courage à tous
Afficher la suite 

3 réponses

0
Merci
Ma fille aussi a eu le mème problème. Tout a commencé vers l'âge de 15 ans elle a commencé par perdre quelques poils des sourcils, puis petit à petit quelques trous sur le crâne. Finalement en quelques années, tous ses cheveux sont tombés. C'est une jeune maman qui élève ses enfants et met une perruque. Elle le vit très mal, mais ne veut en parler avec personne. Seul son mari. Je sais qu'elle a tout essayé pour guérir, mais rien n'y a fait. Je ne sais pas comment l'aider et j'en souffre. Aidez moi. Cela dure depuis six ans.
Commenter la réponse de JACQUELINE
0
Merci
Ce qui m'intrigue, c'est que deux de mes jeunes voisines du même âge ont été victimes du même phénomène. A cette époque nous habitions Marseille, sur une colline. Et vous? Sachant que le nuage de Tchernobyl n'a jamais dépassé les frontières de la France...
Commenter la réponse de JACQUELINE
0
Merci
J'ai lancé cette discusion en pensant avoir encore un espoir qu'une personne travaillant dans le milieu médical daignerait le lire et peut-être nous donnerait des conseils pour essayer d'améliorer notre situation que nous subissons contre notre gré. Mais je m'aperçois encore une fois que nous sommes complétement laissés pour compte par le corps médical! Pendant combien de temps allons-nous souffrir en silence? Je précise que je souffre également d'hypothyroïdie depuis plusieurs années (traitement au Lévothyrox...)
Commenter la réponse de Angèle