Plus d'érection plus confiance en l'amour

Major1824 - Modifié par AdaMona le 29/06/2015 à 13:46
linter_Crashounette Messages postés 2701 Date d'inscription vendredi 24 septembre 2004 Statut Administrateur Dernière intervention 30 avril 2013 - 4 mars 2013 à 13:37
Bonjour,
J'ai 40 ans, j'ai eu 2 longues histoires d'amour qui m'ont enlevées toutes mes illusions et guéries de tous mes rêves de princes charmant ou d'orgasme ou d'extase au lit, ou de vie de couple sereine, confiante et épanouissante. Des blessures de la vie restent encore ouvertes. Aujourd'hui après un cancer, je vis avec un homme de 13 ans mon aîné qui lui a déjà des enfants et une vie bien remplie. D'ailleurs il me dit qu'il n'a pas l'intention de faire d'autres enfants ni de changer ses habitudes de vie, ce qui inclus arrêter de boire de 1 apéro tout les soirs. Je le connais depuis 7 mois et nous avons emménagé ensemble très rapidement sans avoir pris le temps de se connaître réellement ni de faire l'amour au moins 1 fois. Les premières nuits étaient bizares, malgré ses étreintes fougueuses, 2 ou 3 tentatives de pénétrations ont échouées à cause d'une érection trop molle. C'était très déstabilisant, et pour lui qui était malheureux de ne pas arriver à m'honorer alors que tout son corps criait son désir.. Et moi plus le temps passait plus j'étais perdue et remettais en question mon physique, mes facultés à séduire un homme, mes connaissances du corps masculin et des plaisirs que je pensais savoir procurer... Je me retrouve la à 40 ans à côté d'un homme, qui dort dans un lit que j'ai fais par exemple pour la veille de saint Valentin après une soirée que j'ai organisée exprès ( thème bien ciblé, bon repas, bougies, bains moussants, lingerie, champagne, chantilly, jeux coquins,...), soirée qu'il dit avoir adoré, mais à 1h du matin après m'avoir embrasse fougueusement il me demande de lui faire une fellation, puis va fumer et s'endort. Le lendemain, rien comme d'habitude depuis décembre, dernière tentative de me faire l'amour, un baiser fougueux, des caresses de quoi me mettre dans tout mes états...et il se tourne et s'endort me laissant seule avec mon désir frustré qui au début se déversait en larmes chaudes et au fur et à mesure se transforme en colère contre lui et contre moi aussi. Le pire c'est que le soir de cette St. Valentin, tellement frustrant, j'ai fais crise d'angoisse après qu'il se soit tourné pour dormir, il s'est énervé, ce qui a été le lendemain l'occasion d'une grosse dispute, pendant laquelle il a su retourné la situation en me disant que par les mots que j'avais utilisé pour lui expliquer mon mal être je l'avais fait culpabiliser... Et de toute façon quil en avait assez que je le culpabilise systématiquement pour tout, l'alcool alors qu'il ne boit plus qu'un verre par jour depuis qu'il me connaît, pour le sexe parce qu'il n'y arrive pas... Bref, c'est moi qui suis la cause de tout nos problèmes!
Du coup, tout prend des proportions énormes,un mot qu'il dit en plaisantant, un bouquet que je n'ai pas eu cette semaine, un texto envoyé plus tard aujourd'hui... J'ai même envie de me venger, donc je lui ai fais la même chose. Car il a pris l'habitude et gout à mes massages, à mes caresses, des fellations régulièrement...j'ai fais comme lui jai commencé à l'ecxiter et je me suis arrêter pour dormir, il s'est couché fâché, pas de bisou ni de bonne nuit pour moi!... Aujourd'hui quand je fais le bilan, j'ai envie de pleurer et de partir de cette enfermement, à 40 ans, je me retrouve sans perspectives d'avenir. Avec un homme qui pense que sa vie est derrière lui, qui a déjà 3 enfants et ça lui suffit, pendant plus de 10ans il a bu à être ivre tous les jours, il est possessif mais cache mal sa jalousie et le contrôle qu'il veut avoir sur ce que je fais,.... Et moi j'ai 40 ans, pas d'enfants, un poste important, plus de logement, plus confiance en mes capacités à séduire, plus envie qu'on me touche même si l'envie de sexe est la paradoxalement, je suis perdue. Je sais qu'il m'aime, je l'aime aussi, mais est-ce que cet amour va résister bien longtemps? Je commence à être agressive me dit il, en fait je me surprends à ne plus avoir envie de me lever, ni de sortir sauf pour faire des courses pour lui acheter à manger. Je me force à manger quand il est la et je garde un semblant de sourire civilisé; avant quand il travaillait la journée seule était longue, aujourdhui la solitude s'installe insidieusement dans mon coeur même la nuit et même assise sur le canapé à côté de lui ses mains autour de moi. Je ne sais plus quoi faire pour sortir de cette situation. Merci de votre aide
Bizzzz..... Major
A voir également:

1 réponse

linter_Crashounette Messages postés 2701 Date d'inscription vendredi 24 septembre 2004 Statut Administrateur Dernière intervention 30 avril 2013 176
4 mars 2013 à 13:37
Bonjour Major,

Tout d'abord, merci pour votre témoignage.

Si c'est à notre sexologue Catherine SOLANO que vous souhaitez adresser votre question, je vous invite à la reposer directement dans la discussion qui lui est réservée ici:
https://sante-forme.journaldesfemmes.com/forum/affich-52195-posez-vos-questions-a-la-sexologue-catherine-solano#newanswer

Je vous souhaite un excellent début de semaine
0