Bipolarité

iaia.12 Messages postés 1 Date d'inscription dimanche 1 mars 2015 Statut Membre Dernière intervention 1 mars 2015 - 1 mars 2015 à 21:48
Bonsoir a tous,

ce 13 février mon ex m'a quitté cela faisais 7 mois que nous étions ensemble nous étions fou amoureux mais avec de gros bas dans notre histoire. Le 12 février nous étions ensemble et il me disais merci mon amour d'être la je t'aime.. Le lendemain me réveillant en super forme car je mettais endormi lové contre lui j'ai ranger son chez lui je lui est fait ces cigarettes etc... Et il m'a demander d'aller en bas chercher son courrier en revenant il m'a dit rentre chez toi je ne t'aime plus après discutions il m'a dit que il m'aimé mais qu'il n'étais plus amoureux. Ensuite je suis partit en a la fenêtre il m'a dit je regrette déjà car je n'est jamais aimé autant que je t'ai aimé toi. La semaine d'avant je senté qu'il était moins en forme tout l'agacé. Il y a quelques temps je lui es demandé si il n'étais pas bipolaires car par moment il pouvait être dans des périodes très noir ou pour une chaussette manquantes il aurais pu dire je part je te quitte. Mais il revient toujours dans la même journée parfois il me quitté car il voulais ne plus me faire souffrir car il sais qu'il est ingérable il suis notamment un traitement contre l'héroïne. Bois quelques bierres pendant la journées mais l'alcool ne le rend jamais méchants mais parfois sans aucunes raison il peut me dire des choses très blaissante en me quittant. Je suis persuadé de son amour pour moi car il y a des choses que l'on ressent vraiment et je pense qu'il est dans une très mauvaise périodes sa famille m'appel car je suis la seule qui a des nouvelles de lui il a quitté sont travail il y a peu de temps sans raison valables ma quitté moi et a coupé les ponts avec une famille qu'il aime beaucoup. Tout le monde me dit de coupé les ponts mais je ressent un besoin d'être la pour lui. L'autre jour a 3h du matin il m'a appelé en pleurant . Lui ne se gène pourtant pas pour ne pas répondre a mes messages alors j'ai supprimé son numéro afin qu'il ne ce sente pas harcelés. Il devait allez voir un spécialiste pour savoir si il était vraiment diagnostiqué bipolaire mais je n'ose pas lui en parler n'étant plus avec lui.

Je ne sais si je me suis bien exprimé dans tout les cas je m'inquiète pour son avenir lui qui aller beaucoup mieux depuis quelques moi. Dois-je fuir pour me protéger ou ne cesser de me battre?