Retard, abscense d'éjaculation

nanaloo 1 Messages postés mardi 24 mars 2015Date d'inscription 24 mars 2015 Dernière intervention - 24 mars 2015 à 13:51 - Dernière réponse : Lliuw 37 Messages postés dimanche 22 juin 2014Date d'inscription 15 décembre 2015 Dernière intervention
- 27 mars 2015 à 06:36
Bonjour,
Je suis avec mon ami depuis 2 ans et demi et a chaque rapport et ca depuis le début il a du mal à éjaculer voir des fois n'éjacule pas du tout. Nos rapports sont interminables plus d'1h des fois...
et je me retrouve à present a faire des sistites répétitives du a l'irritation.
Comme je veux lui donner le même plaisir qu il me donne je tiens jusqu au bout. Nous en avons déjà parlé. Il dit qu'il pense que c'est peut être parce que n'ayant pas bcp de relation. Il sait trop masturbé mais que le problème ne viens pas de moi mais de lui. On habitait pas ensemble jusqu a present et on se réfugié tjrs derrière le fait que lorsqu'on aménagerai et qu'on aurais plus d'intimité et l'occasion de pratiquer plus souvent ca s'améliorerait. Aujourd'hui j'arrive a le faire venir mais avec beaucoup d'effort et je soufre car nos relations sexuelles sont du coup assez brutales (je parle des mouvements) puisqu il a l habitude d'un mouvement de va et viens tres rapide et de bcp de pression autour de son penis. La meilleure façon etant de serrer son penis entre mais doigts à l'entrée de mon vagin pendant la pénétration. Mais ça dure quand même et nos relations sexuelles sont bcp plus rare par faignantise. On sait que si on s'y met on en a pr longtemps et ca ns exténue d'avance, sans oublier le fait d etre tjrs confronté à cette dificulté qui nous chagrine ts les deux et qui nous travaille. Du coup je suis en manque constant et je retrouve souvent mon homme en érection qui me dit que de me voir ou d etre pres de lui l'excite terriblement. Mais voila la peur que ça se renouvelle pr la x ieme fois. Du coup on ne fait rien. Que puis je faire pr qu'il retrouve doucement le plaisir lors du coït et non seulement lors de la masturbation ou d'appliquer bcp de force autour de son penis (force que je ne peux appliquer avec mon vagin.) ??
Ca fait que deux semaines qu on a aménagé mais du coup je voudrais enfin y travailler vraiment pr résoudre se problème qui ns frustre terriblement tous les deux.
Est ce que je doit lui demander de ne plus se masturber et de venir me dire a chaque fois qu il a envie, meme si c'est long? et juste Continuer à pratiquer encore et encore? est la solution?

où au contraire je dois continuer à serrer et trouver d autres méthodes pr lui procurer le même plaisir que sa main lorsqu il est en moi? Quite a finir en le masturbant comme on fait souvent? Mais j'ai peur de ne faire qu enrichir cette façon qu il a d éprouver du plaisir, et du coup de moi le vivre mal et de m'oublier pr lui. Comment retrouver une vie sexuelle épanouie et des rapports seins et plaisant et faire enfin place a la tendresse et la douceur dans nos ébats?

Coment je pourrais lui réapprendre à faire l'amour.

(je précise qu il est en érections ts le long des rapports voir en dehors de ces moments là et que je n'ai jamais rencontré ce problème la alors que pr lui ca a été comme ça depuis plusieurs années meme dans d'autres relation que la notre)

Merci de me venir en aide je suis désespérée par ce qu'on s'aime plus que tout mais le sexe reste quand même un facteur important au sein d'un couple et on en a ts les deux besoins pr continuer a s'épanouir.

Nanaloo.
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

Buenos74 5152 Messages postés vendredi 20 avril 2012Date d'inscription 13 février 2016 Dernière intervention - 25 mars 2015 à 05:29
0
Merci
Bsr,

Pourquoi se masturbe-t-il si souvent s'il vous a vous à domicile ?

Pensez aux préliminaires --> Fellation ou position du 69.......

Les préliminaires, qui eux peuvent durer un certain tps, ont pour effet de faire monter l'excitation, ce qui normalement réduit considérablement la durée de l'acte en lui-même.

Cdt.
Commenter la réponse de Buenos74
Lliuw 37 Messages postés dimanche 22 juin 2014Date d'inscription 15 décembre 2015 Dernière intervention - 27 mars 2015 à 06:36
0
Merci
Il est possible qu'il s'agisse d'un problème urologique, et il faudrait avant tout consulter un médecin pour toutes les causes traitables. Ensuite si c'est de l'ordre du psychologique, c'est autre chose. Mais pour l'instant, aucune piste somatique n'a été exclue donc il faut absolument consulter avant que la situation empire.
Commenter la réponse de Lliuw