Crises d'angoisses ? Que faire? je suis perdue.

Didine210 2 Messages postés mardi 17 avril 2018Date d'inscription 20 avril 2018 Dernière intervention - 18 avril 2018 à 12:26 - Dernière réponse : imagine7 12459 Messages postés samedi 12 mai 2012Date d'inscriptionModérateurStatut 21 mai 2018 Dernière intervention
- 20 avril 2018 à 23:42
Bonjour,

J'aimerais avoir votre avis sur ma situation :

J’ai 16 ans, je suis en seconde et je suis une fille plutôt timide, très réservée et surtout super anxieuse et ce depuis toujours. A mes 8 ans, j’ai commencé à faire des sortes de « crises ». La première était nocturne donc réveil en sursaut et les symptômes étaient : rythme cardiaque qui s’accélère, vertiges, envies de vomir / de pleurer, sensation de folie, impression de mourir, tremblements, sueurs, difficultés pour respirer/avaler… A cette époque, cette crise m’avait vraiment perturbé d’autant plus que je ne savais vraiment pas ce que c’était ni à quoi c’était du… mais je n’ai pas reparlé de cette crise avec mes parents.

Le temps passe, et des crises du même genre reviennent mais cette fois uniquement la journée ou le soir. Elles sont de plus en plus fréquentes et commencent vraiment à me gêner dans la vie de tous les jours. Cela m’est déjà arrivé d’en faire à l’école, dans des magasins ou même chez moi… J’essaye de me contrôler… Alors parfois j’y arrive mais d’autre fois non et alors je rentre chez moi si je ne le suis pas déjà. Je ne sais pas vraiment à quoi elles sont du car cela m’arrive parfois sans que je trouve d’explications. En plus, je commence à m’isoler… J’ai arrêté d’aller à mon club de sport, je n’arrive plus à prendre le bus ou à faire des sorties car j’ai peurs de refaire une crise et de m’évanouir ou vomir devant tout le monde… Aller au lycée devient même difficile. Mes parents ne comprennent pas vraiment ma situation et essayent de me forcer à sortir un peu plus souvent mais la peur de faire une crise prend le dessus. J’avais donc fait quelques recherches sur la question et je m’étais dit que ce que je fais ce serait peut-être des crises d’angoisses (mes parents ne pensent pas que ce soit ça). J’ai aussi énormément de mal à dormir la nuit avec un sommeil agité et des cauchemars. Je me réveille le matin avec l’impression de ne pas avoir dormi et je me retrouve plus fatiguée que la veille.
Récemment, j’ai fait une de ces crises au lycée (je n'ai pas pu calmer cette crise là) j’ai insisté pour rester en cours mais mes amis, étant inquiets de mon état, m’ont forcé à aller en vie scolaire et ils ont donc appelé ma mère pour qu’elle vienne me chercher. Suite à ça, je me suis donc rendue chez le médecin pour en parler car cette situation me pèse énormément. Celui-ci pense que je fais des malaises vagaux… Il m’a donc prescrit du magnésium, de l’omezelis cpr 40 sachant qu’un an auparavant, j’ai eus du tranquital et un peu après du L72 et que cela n’a ni calmer mon anxiété, ni amélioré mon sommeil. Il m'a également dit qu'il faudrait que je m'ouvre un peu plus aux autres et sorte davantage. J’ai également fais une prise de sang au cas où, et je n’ai rien sauf un petit manque de fer.
La situation empire de jour en jour, toujours aussi stressé, je deviens épuisée moralement autant que physiquement, je deviens également irritable agressive, déprimée et je sors de moins en moins j'évite d'être dans des endroits ou je n'aurais pas de soutien lors d'une crise et je ne sors pas seule... En gros, chaque sorties est une grosse épreuve.

Alors voilà, j’aimerais savoir ce que vous en pensez car je suis un peu perdue... Est-ce que je fais des crises d’angoisses ou alors des malaises vagaux (je vous avoue que j’ai du mal à cerner la différence) à quoi cela peut-être du (personnellement je n’ai pas de problème particulier: j’ai des amis, des bonnes notes…), est-ce que vous avez eus des problèmes de ce genre et comment vous vous en êtes sorti : s’il faut se forcer à sortir, parler à un psy (sachant que je suis tellement réservée que je ne pense pas vraiment pourvoir parler), prendre des médicaments, ou laisser de côté en se disant que cela passera (sachant que j’ai ce problème depuis 8 ans et que je commence à en avoir marre) ?

Quoi qu’il en soit, merci à vous d’avoir pris du temps pour me lire et merci d'avance pour vos réponses.
Afficher la suite 

Votre réponse

3 réponses

imagine7 12459 Messages postés samedi 12 mai 2012Date d'inscriptionModérateurStatut 21 mai 2018 Dernière intervention - Modifié par imagine7 le 20/04/2018 à 21:33
+1
Utile
Bonsoir Didine220,

J'ai lu ton récit avec beaucoup d'attention.

Dans ton établissement scolaire, n'y a-t-il pas une infirmière qui pourrait te guider ? Ou un(e) professeur(e)?
Il serait bon que tu parles à nouveau, à tes parents, de cette situation de mal-être actuel. Ton épuisement moral et physique sont lourds de conséquences, il est temps d'agir.

Tu dis être timide, cela ne doit pas t'empêcher de t'exprimer auprès d'un professionnel de santé.
Ce professionnel connait bien le problème et saura t'apporter aide et soutien.
Ta timidité laissera peu à peu place à une expression plus aisée, puisque tu feras confiance aux adultes qui seront prêts à t'aider, avec lesquels tu auras envie du meilleur.

Afin d'obtenir un diagnostic plus précis de ton état d'être et de ton mal-être, il serait préférable de prendre rendez-vous auprès d'un spécialiste du domaine: le psychiatre.

Tu peux te rendre dans un CMP, après avoir pris rendez-vous rapidement.
Un adulte responsable de toi, devra t'accompagner la première fois pour les questions administratives. Ta carte vitale sera nécessaire.
Ouvre ce lien et trouve le Centre Médico-Psychologique le plus proche. Tu y seras accueillie et écoutée par une personne neutre, sans jugement.

Prends soin de toi.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Didine210 2 Messages postés mardi 17 avril 2018Date d'inscription 20 avril 2018 Dernière intervention - 20 avril 2018 à 22:45
Bonsoir imagine7,

Tout d'abord, merci pour votre réponse.

En effet, il y a une infirmière dans mon lycée et il y a également un ou deux professeurs à qui je pourrais demander conseils... Je ne sais pas si j'oserais mais il est vrai que si je ne parle pas, cela ne m'aidera pas vraiment à avancer...

Mes parents sont plutôt de ceux qui pensent que je dois me calmer et que seule moi peut m'aider pour cela. Mais j'essaierais de leur parler un peu plus de mon état actuel que je n'arrive plus à gérer.

En tout cas, je vais faire en sorte de suivre vos conseils et de parler à un psychiatre ou me rendre dans un CMP en espérant que je puisse m'exprimer et que cela me permettra de m'ouvrir un peu plus et donc me libérer et me permettre de sortir de mon isolement. Ce serait un bon commencement. En espérant également que cela me permettra d'avoir un véritable diagnostic de mon état.

Merci infiniment d'avoir pris du temps pour me lire attentivement et merci beaucoup pour ces conseils.
imagine7 12459 Messages postés samedi 12 mai 2012Date d'inscriptionModérateurStatut 21 mai 2018 Dernière intervention - 20 avril 2018 à 23:42
Demain sera un autre jour....

Bonne nuit Didine210
Commenter la réponse de imagine7