Black out et relation sexuelle

Anna - 13 mai 2018 à 18:09 - Dernière réponse :  Anna
- 15 mai 2018 à 12:53
Bonsoir,

Si je vous écris aujourd'hui c'est pour vous raconter la soirée qui a bouleversée ma vie, il y a environ 2mois
Buvant seule quasiment tous les jours, c'est ce que j'ai fais ce soir la ( depuis je ne bois plus, bien que l'envie soit présente, traumatisée par l'événement..) . Cependant j'ai totalement perdue le contrôle de la situation et est oubliée la quasi totalité de ma soirée. Les choses auraient pu s'arrêter là si jetais reste chez moi ce soir la, mais je suis sortie de mon appartement seul, et totalement ivre.
Je le sais car en me réveillant le matin, quelques vagues souvenirs sont apparus, de plus il y avait des cigarettes roulées consommées chez moi ( et je n'en avais pas ).
Je me souviens vaguement être rentrée avec quelqu'un, lui avoir parlé ( et pt évoqué des amis à lui qui devaient venir mais je n'en suis plus sur).
Quand je me suis réveillée j'avais des bleus sur le corps, et des traces de relations sexuelles.
De plus je me souviens vaguement m'être réveillée dans la nuit et seule, aller au toilette et m'être dis que j'avais fais une terrible erreur irratrapable , que je m'étais humiliée et que j'avais peur que ces ( dans mes souvenirs je ne me souviens que d'une personne mais j'ai l'impression ensuite d'en évoquer plusieurs..) gens le racontent " à tout le monde". Que je ne voulais pas que ce qui c'était passé soit réel.
J'essayais déjà de me souvenir à ce moment là, en vain. Et puis de nouveau l'oublie.
Depuis c'est une torture pour moi. Au niveau santé j'ai fais tout ce que je pouvais, je suis allée voir un docteur, analyses...
Mais j'ai tellement peur de ce qui a pu se passer. De plus je pourrais me retrouver dans une video sans même le savoir, cela m'epouvante particulièrement.
Je suis écrasée par la honte et je me repasse ces moments en boucle. J'ai appellé des amis ce soir la mais ils sont incapables de véritablement m'aider à reconstituer la soiree, une de mes amis me confirmant juste que j'etais bien avec une personne à un moment, et que je suis partie de chez moi entre minuit et 1h, sans savoir si j'ai pu ensuite repartir ou ou j'étais exactement .
J'imagine donc les choses les plus affreuses, sachant qu'il c'est assurément passé quelque chose ( vêtements tâches, ss vêtement aussi.. ) sans savoir quoi précisément et avec qui. Ni même savoir ce qui c'est passé également quand j'etais dehors..

Comment allez de l'avant après ça ? Comment ne plus éprouver du dégoût et de la honte vis à vis de soi ?
Afficher la suite 

Votre réponse

6 réponses

Meilleure réponse
imagine7 13209 Messages postés samedi 12 mai 2012Date d'inscriptionModérateurStatut 22 septembre 2018 Dernière intervention - 14 mai 2018 à 10:28
1
Merci
Bonjour,

Tout d'abord, est-ce que ton médecin a conseillé de te rendre au bureau de Police pour déposer une main courante, avant de déposer une plainte ?
Quelle est la conclusion de tes analyses ?

Tout semble très confus, il semblerait qu'une personne t'ait ajouté une substance illicite dans ta boisson.
Une personne semble tout de même en savoir un peu plus que toi, lorsque tu dis:
" une de mes amis me confirmant juste que j'etais bien avec une personne à un moment, et que je suis partie de chez moi entre minuit et 1h"

Quel est ton âge ?
Bien que ton pseudo fasse penser que tu es de sexe féminin, ton texte est aussi accordé au masculin.
Alors, femme ou homme ?

Pour te permettre de regrouper les choses et sans doute, mettre des visages sur ta soirée et ta nuit, il te faudra démarrer une démarche, un travail, auprès d'un(e) professionnel(le) de santé, de préférence un(e) médecin psychiatre. C'est très important. Ton médecin t'en aura probablement parlé.

Merci imagine7 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

Journal des femmes a aidé 287 internautes ce mois-ci

Bonjour,

Merci beaucoup pour ta réponse.
Et désolée pour les fautes d'orthographe, je suis bien une fille de 23 ans.

Après en avoir parlé avec le docteur qui m'a pris en charge, ne disposant d'aucuns noms et même d'aucuns visages précisément, ou ne pouvant évoquer le déroulement de la soirée, je n'avais pas les éléments nécessaires pour déposer une plainte. Pour les analyses, elles concernaient seulement ma santé, ne pouvant pas en effectuer sur la détection de drogue ou de relation si justement je ne déposais pas plainte.

Cette personne, je ne l'ai eu qu'au téléphone, mes paroles étant de plus en plus confuses, elle ne sait pas grand chose. Nous avons seulement pu conclure quand j'ai quitté mon domicile et confirmer la présence de chez moi à 1h du matin.

J'étais déjà suivis par un psychologue, mais il me semble lui aussi démunis face à cette situation. Et je ne peux pas m'empêcher de me repasser les faits en boucle sans parvenir à rien, je ne sais plus quoi faire.
imagine7 13209 Messages postés samedi 12 mai 2012Date d'inscriptionModérateurStatut 22 septembre 2018 Dernière intervention - 14 mai 2018 à 18:09
As-tu consulté un médecin généraliste, es-tu suivie auprès de ton médecin
référent ?

Le psychologue est peut-être démuni.
Mais le psychiatre, qui est aussi médecin, t'aidera à avancer pour y voir plus clair, dans cette situation.
Quoiqu'il en soit, tu as besoin d'un soutien psychologique sérieux, pour traverser de telles épreuves.

Le médecin qui est intervenu la nuit des faits, il y a deux mois, a bien constaté les "bleus" que tu avais sur le corps.
Porter plainte contre X, est une possibilité, pour pouvoir te reconstruire.

Tu notes que tu étais seule chez toi lorsque tu avais bu jusqu'à en être ivre. Je crois que tu as besoin de parler de ça. Tu en connais les causes. Il est nécessaire de les verbaliser.

Tu peux aussi contacter le Centre Médico-Psychologique, le plus proche de chez toi. Il s'agit d'une équipe de professionnels de santé, qui sont là pour te venir en aide. N'hésite pas. Les consultations et séances sont prises en charge par ton Assurance Maladie.

Voici un lien concernant les adresses de ces CMP. Prends rendez-vous:
https://www.annuaire-inverse-france.com/e635-centre-medico-psychologique

Pour tes droits, tu pourrais poser la question sur le forum de nos proches voisins:
https://droit-finances.commentcamarche.com/forum/

Que fais-tu actuellement ?

Contacte ces numéros pour être bien dirigée:
Viol Femmes Informations : 0800059 595
Drogues Info Service : 0 800 23 13 13 - site web : www.drogue-info-service.fr.
Commenter la réponse de imagine7
0
Merci
Merci beaucoup d'avoir pris le temps de m'avoir répondu et de tes conseils.

Je ne suis pas aller directement au médecin le lendemain, trop confuse pour comprendre ma situation.
Une amie m'a poussé à aller aux urgences deux jours plus tard. L'urgentiste à relevé les bleus mais n'ayant aucunes autres preuves je n'avais rien pour porter plainte.
Sachant que je ne sais même pas si il y a eu viol ou si jetais bien que totalement ivre , consentante. Ce qui me dégoute d'autant plus.

Actuellement je vois ce psy, et je le soutiens de mes deux meilleurs amis.
Le traumatisme m'a poussé à arrêter l'alcool et à me reprendre en main ( j'ai trouvé un travail, repris le sport.. ). Ayant besoin de donner du sens à cet événement.
Mais je de forts moments d'angoisse et de dégoût de moi même, qui me paralysent. Je me sens indigne de quiconque et j'ai l'impression que ma vie est foutue.

Bref, merci de tous ces liens, je vais les utiliser pour essayer de trouver des solutions et continuer à avancer.
Je ne pense pas, par contre, avoir le courage de porter plainte, je me sens moi même bien trop coupable de la situation
imagine7 13209 Messages postés samedi 12 mai 2012Date d'inscriptionModérateurStatut 22 septembre 2018 Dernière intervention - 14 mai 2018 à 21:47
Merci à toi, pour ton retour.

Demande au psy de travailler avec toi, sur ce sentiment de culpabilité et sur l'estime que tu as de toi.
Parle-lui de tes angoisses et vois ce qu'il te propose, pour en sortir.

Toutes les femmes ne portent pas plainte, suite à une agression sexuelle, un viol. Mais pour la plupart, cela permet de plus rapidement, se reconstruire. Vu le contexte, ta réponse est compréhensible.

Ta vie n'est pas du tout "foutue". Tu as déjà entrepris différentes choses très positives et c'est ce qui compte. Tu es jeune et ,ta vie sera ce que tu lui offriras.

Tes amis t'apportent leur soutien. Ils ne peuvent avoir un avis neutre (les proches sont trop impliqués et n'ont pas assez de recul pour évaluer un comportement, une situation).
Il est nécessaire d'être vigilante.

As-tu rencontré un médecin spécialisé en addictologie pour t'aider à maintenir l'arrêt de
l'alcool ?

Anna, je te souhaite une soirée apaisée.
Commenter la réponse de Anna
0
Merci
Oui, je vais faire mon possible pour dépasser cet événement.
Même si ça me paraît très compliqué et que mes angoisses sont durs à gérées, je pense que c'est une question de temps et d'aide trouvée.

Non, pas encore, mais j'ai commencé à me renseigner pour un futur rendez vous, si continuer seule devient trop difficile.

Bonne journée imagine7 et merci encore pour tes mots qui m'ont fais bcp de bien.
Commenter la réponse de Anna