Hysterectomie et meralgie paresthésique [Résolu]

- - Dernière réponse :  kycoo - 9 avril 2019 à 23:49
Bonjour,
J'ai 56 ans, ménopausée et j'ai subi une hystérectomie totale il y a 15 jours.
Les 4 jours qui ont suivi l'opération ont été difficiles, douleurs, intestins qui ne repartaient pas, fièvre, puis infection urinaire due à la pose de la sonde. Le lendemain de l'opération, j'ai senti que ma cuisse droite était devenue insensible. Les médecins sont venus me dire que cela devait être à cause de la position sur la table d'opération, puis que cela pouvait peut-être provenir de l'opération, qu'un nerf avait été irrité.
A cause de cela, j'ai fait 7 jours d'hospitalisation, car ils ont mis 2 jours pour me faire un IRM, mais n'ont rien trouvé de probant au niveau du dos qui puisse expliquer cette méralgie paresthésique. Ils m'ont simplement renvoyé chez moi en me disant que si cela s'aggravait, il fallait consulter un neurologue sans attendre. Depuis, j'ai eu - par moment - mais des très court instants, la sensation que cela allait un petit peu mieux, car la sensation d'anesthésie de la jambe était moins forte, mais au final, cela fait une semaine que je suis sortie de l'hôpital et le problème au niveau de la cuisse reste entier. Est-ce que ce problème perdure avec le temps où finit par partir ?
D'avance merci pour vos réponses.
Afficher la suite 

1 réponse

Meilleure réponse
Messages postés
15406
Date d'inscription
samedi 12 mai 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
22 juillet 2019
1164
1
Merci
Bonjour,

Je conseille vivement de prendre rendez-vous chez un(e) neurologue,
Vous emporterez le compte-rendu de votre médecin traitant, ainsi que le compte-rendu opératoire remis par le chirurgien (si vous lui demandez...et vous y avez droit).
En effet, il s'agit la plupart du temps, d'une mauvaise position sur la table d'opération qui malheureusement a été maintenue trop longtemps et impossible pour vous de réagir puisque anesthésiée.

Ce problème est assez fréquent et peut se prolonger pendant plusieurs semaines.

L’installation du patient relève de la responsabilité de l’anesthésiste, mais ce principe doit cependant être tempéré (mais pas remis en cause) par la notion de responsabilité solidaire au sein de l’équipe, qui suppose également des responsabilités partagées avec le chirurgien.

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Santé Forme

Journal des femmes 5676 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Bonjour Imagine,

Merci beaucoup pour votre réponse.
Les détails apportés dans votre message vont m'aider pour la suite à donner à ce désagrément.
Je ne savais pas qu'il était possible de demander le compte-rendu opératoire.
Si j'ai bien compris, ce qui s'est passé sur la table d'opération ne peut pas être complètement imputé à l'anesthésiste et au chirurgien - (pour les frais médicaux que je vais avoir avec le neurologue) - cela fait partie des risques opératoires ?
Si vous avez eu le même genre d'opération, après 15 jours d'opération, Est-ce normal d'avoir le même type de douleur que celle qu'on peut avoir lorsqu'on a des règles très douloureuses ? Alors qu'on a plus d'organe ? Est-ce à cause des fils qui se résorbent ? Je pose la question, à tout hasard, car je n'ai pas encore réussi à attraper mon gynéco pour avoir une réponse à ce sujet.
Encore merci Imagine 7
imagine7
Messages postés
15406
Date d'inscription
samedi 12 mai 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
22 juillet 2019
1164 > kycoo -
Tout patient a le droit de demander le compte-rendu opératoire.
Pour une prise en charge de la paresthésie et des frais, demandez l'avis au médecin traitant, voire un médecin-conseil. Parlez-en au chirurgien, il connait cette conséquence.
Je n'ai pas été opérée et ne peux vous répondre plus précisément.

Votre corps a subi un bouleversement interne et, les organes voisins comblent cet emplacement. Vous avez probablement une prescription d'antalgiques.
Veillez à obtenir plus de précisions vous concernant, auprès de votre gynécologue.

Un arrêt de travail d’environ 1 mois est nécessaire. Il faut être vigilante à bien se reposer et ne pas porter de charges lourdes le premier mois.
Les bains et rapports sexuels sont proscrits le premier mois.

Si vous le désirez, revenez me donner de vos nouvelles.
Merci Imagine 7 - ces précisions me sont utiles.
Je reviendrai vers vous dans quelques semaines.
Encore merci
Commenter la réponse de imagine7