Hysterectomie

Signaler
-
 Annick -
Bonjour,
J’ai 40 ans et je n’ai pas d’enfant.
Je vais subir une hysterectomie Lundi 3 Mars 2020.
J’ai de multiples fibromes, de l’endometrios et de l’adenomyose qui causent des saignements abondants et des douleurs atroces.
J’ai peur de l’operation. J’ai peur aussi des consequences physique et emotionnelles.
Je sais que c’est pour mon bien mais j’ai du mal tjrs a accepter l’idee de mettre une croix sur la possibilité d’avoir un enfant.
Bon courage a toutes celles qui devront subir cette intervention bientot.

2 réponses

Messages postés
1
Date d'inscription
samedi 25 avril 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
25 avril 2020

Bonjour,
Je dois subir moi aussi une hystérectomie le 5 mai. En effet mon utérus est déformé par plusieurs fibromes. C’est une intervention par voie haute et je suis très inquiète, de par l’opération en elle-même, mais surtout de par ce que le chirurgien va trouver. Car bien sûr j’ai lu plusieurs témoignages sur des forums où des femmes parties pour se faire enlever des fibromes se sont retrouvées avec un diagnostic de cancer. Alors oui, mon gynécologue est confiant mais moi non.
Je voulais savoir comment s’est passé pour vous l’attente avant l’opération, la préparation de l’intervention, et les suites opératoires.
J’espère que tout va mieux pour vous désormais.
Au plaisir de vous lire
Valérie alias Loulouapeur
Bonjour,
L’operation s’est bien passé. Les premieres semaines étaient un peu difficiles avec la douleur. Je me déplaçais avec beaucoup de difficulté. Il y a aussi la constipation. Les selles étaient douloureuses. Le médecin m’a a donné du ‘stool softener’ et ça a aidé un peu. Je me suis sentie mieux a partir de la 3eme semaine.
Ce qui me gêne le plus se sont les bouffées de chaleurs et la fatigue. On sent vraiment qu’il y a quelque chose de changer et on n’a plus le même tonus.
J’ai repris le sport (surtout les exercise pour faire baisser le ventre) et ça aide a garder le morale.
L’incision (bikini cut) cicatrise parfaitement. Je n’ai pas encore reçu les résultats pour l’analyse qui a été faite et j’ai peur aussi du résultats . Le médecin ne semblait pas inquiet.
Avant l’opération je priais beaucoup. Je me rendais à l’église seule et restais assise a lui confier mes craintes. Cela me calmais. Je ne me confiais pas a mes proches car je devais être forte pour eux mais au fond de moi c’était la peur et presque le désespoir.
Bien sûr je savais que je pouvais compter sur mes parents qui m’ont beaucoup aidé pendant ma convalescence.
Aujourd’hui j’ai retrouvée mon indépendance et mon autonomie. J’ai repris le court presque normal de ma vie (presque a cause du confinement). Je suis plutôt emotive a verser une larme même pendant les pubs???? et d’autres moments des sautes d’humeur.
Je suis sure que votre operation va bien se passer. Il vous faut de la patience et du courage pendant les premiers jours.
Donnez moi de cos nouvelles après l’opération.
Cordialement
Annick