Dépression : que faire ?

- - Dernière réponse :  Claire - 5 juil. 2012 à 11:07
Bonjour, ça va bientôt faire 2 ans que je suis en dépression et je n'arrive pas à m'en sortir. Je suis vidée, épuisée, à bout... Je suis suivie toutes les semaines par un psychiatre, j'ai des médicaments mais rien à faire... Pff, j'en ai marre d'être aussi fatiguée à ne rien faire !
Afficher la suite 

7 réponses

0
Merci
Bonsoir, je suis tombée dans une dépression dite \"sévère\" en octobre dernier. Je connais cette sensation d'anéantissement. Je commence à remonter, je vais mieux, et ca n'a démarré que le jour où j'ai accepté de ne pas aller bien. On refuse toujours un peu cet état..... le déni..... mon psychiatre m'a expliqué que je devais lâcher prise. Je pouvais me contenter de vivre cette seconde, sans faire des plans sur la comète pour l'avenir. A partir de là, apprendre le LACHER PRISE, m'autorise à me reposer parce que j'en avais besoin. Quand j'ai mis cette notion en application, alors, seulement, je me suis sentie mieux. RETENEZ CA, ça m'aide chaque jour : \"nos pensées ne sont pas des faits\"... On se fait tellement de souci pour des choses qui n'arrivent pas la plupart du temps.... Lâchez prise. Bon courage.
Commenter la réponse de sandrine
0
Merci
Impossible de lire les messages ! sur quoi doit on \"ouvrir\"
Commenter la réponse de murielle
0
Merci
Bonjour, vous êtes en dépression depuis deux ans, mais suivie depuis quand? Et surtout quand avez-vous commencé la prise de médicaments? Si vous ne voyez aucun effet après quelques semaines, c'est qu'ils ne semblent pas vous correspondre et qu'il faudrait songer à les changer. Etes-vous en totale confiance avec votre psy? Avez-vous assez d'informations sur ces médicaments? avez-vous demandé à votre médecin généraliste de vous guider? un avis secondaire auprès d'un autre spécialiste?
Commenter la réponse de fleur
0
Merci
Avez-vous fait un bilan de votre santé? Problèmes hormonaux (thyroïde), auquel cas les anti-dépresseurs ne seront pas efficaces. Avez-vous des antécédents familiaux enclins à la dépression? Bref, tellement d'éléments à considérer qu'il est difficile d'établir un bilan sur quelques détails évoqués. Chaque thérapie et traitement est individuel. Essayez d'évaluer à l'aide d'un médecin/thérapeute ce qui empêche la guérison, peut-être en commençant par la santé physique.
Commenter la réponse de fleur
0
Merci
Le psy que vous voyez 1/semaine n'est pas seulement votre prescripteur, il est là pour vous aider à progresser dans votre problématique. Il est important à chaque séance de travailler sur une émotion ou un fait de votre vie (ex: peur de..., sentiment d'humiliation, de non-reconnaissance par rapport à...). Lorsque vous aurez pris conscience des \"mots\" qui vous tourmentent, vous pourrez réagir. Rassurez-vous, nous sommes tous dépressifs, nous mettons tous un \"couvercle\" sur les dénis, mais il faut avancer, alors... Nous devons réagir! Souvent un simple déclic permet de nous \"ouvrir les yeux\". De toute évidence, vous avez la réponse.
Commenter la réponse de Dominique
0
Merci
Je connais cette souffrance depuis 15 ans les médocs et le psy sont des béquilles qui sont insuffisantes pour vivre normalement, seules les personnes touchées par cette maladie peuvent en parler . Pour ma part, j ai connu pire des crises de paniques, j ai encore des crises d angoisse qui me vident de toute énergie . il faut garder espoir , j ai pù garder un emploi à mi temps, je me force à garder cette vie sociale. Mes ressources, je les puise dans mon jardin j ai la chance d en avoir un . Essayez de trouver un bon ostéopathe : de bons résultats ; je fais des séances d acupuncture . j espère de tout coeur que mes expériences vous aideront. .
Commenter la réponse de CHRISTINE
0
Merci
Bonjour à toutes, je suis Claire, du site Santé Journal des Femmes. Je souhaite vous faire part d'une récente enquête sur les bienfaits du sport dans la prévention et le traitement de nombreuses maladies, dont la dépression. L'activité physique, en complément de traitement de la dépression, est peu utilisée (peu prescrite aussi), mais son efficacité est reconnue. Les résultats concernant la dépression sont à lire en page 22 de l’enquête, publiée à cette adresse : sante.journaldesfemmes.com/prevention-sport-sante
Commenter la réponse de Claire