Hystéroctomie : j'ai très peur

- - Dernière réponse :  nadia - 22 oct. 2009 à 12:09
Voilà je vais subir une hystéroctomie par voie abdominale mi-novembre, je suis terrorisée... Le chirurgien va démarrer par une célioscopie puis probablement par une ouverture du ventre car les fibromes sont très nombreux (une quinzaine) et très volumineux. Je suis super angoissée mais combative. J'ai deux enfants, le fait de ne plus avoir d'utérus ne me gêne pas, par contre j'ai aussi une petite entreprise à gérer et je ne peux m'absenter trop longtemps. J'aimerais ne pas dépasser la semaine d'hospitalisation, est-ce réalisable ? La souffrance est-elle gérable ? Merci de m'aider par vos témoignages. J'ai eu des accouchements douloureux, j'espère ne pas autant souffrir... Merci
Afficher la suite 

3 réponses

0
Merci
Moi aussi, j'ai subi cette intervention il y a une dizaine d'années. J'ai pu, en revanche, bénéficier de deux mois de convalescence pour être remise. La douleur est tout a fait gérable à condition d'y aller progressivement dans la reprise des activités journalières (famille, mémange...) N'hésitez pas à faire appel à une aide ménagère, familiale... Bon courage et surtout, patience.
Commenter la réponse de claudine
0
Merci
Merci. Je ne peux pour ma part vraiment pas m'absenter autant j'espère donc être remise vite. Je n'ai pas le choix que de me faire opérer le chirugien a été formel mais chaque jour j'ai de plus en plus peur. D'un autre côtyé les fibromes appuient tellement sur la vessie que je passe mes nuits aux toillettes, le traitement hormonal m'a fait perdre des cheveux j'ai l'impression d'être totalement ménoposée (bouffées de chaleur, prise de poids importante) bref vivement la fin. Mais pourvu aussi que tout se passe bien. L'attente est interminable. Avez vous bcp souffert ?
Commenter la réponse de KARINE
0
Merci
Je suis moi même en convalescence après une hystérectomie totale le 24 sept 09. Je suis restée en clinique 5 jours. L'intervention s'est faite par voie abdominale car le fibrome était énorme. J'ai très peu souffert en post opératoire. La prise en charge de la douleur a été optimale. Maintenant selon le métier qu'on exerce je pense qu'il faut être très prudente une fois rentrée à la maison. Tout doit se remettre en place dans le ventre et il faut beaucoup de repos. C'est la condition siné qua non pour éviter les séquelles. Mais bon...courage ! C'est pas si terrible.
Commenter la réponse de nadia