Je retombe dans la dépression : que faire ?

- - Dernière réponse :  florence - 19 déc. 2008 à 21:16
Je sens que je ressombre danss cette maladie qui colle à la peau, à l'âme : la dépression. Je me sens enfermée dans ma souffrance, aidez-moi, merci.
Afficher la suite 

10 réponses

0
Merci
Il faut bien comprendre que c'est une maladie, et vous avez peut être un \"terrain\" favorable. Cela étant dit, les traitements de la dépression ne sont souvent qu'une béquille qui aident à passe le cap difficile et à prendre un peu de recul face aux événements (afin de ne pas être submergé). Mais il serait peut être aussi bon de consulter un psychologue afin de parler, de dire ce qui se passe dans la tête à ce moment là : la souffrance, les pensées etc. Toutes ces choses qui ne sont pas dites avec les mots, ressortent par le corps qui exprime comme il peut, ce que la bouche tait ! Bonne continuation et prenez soin de vous !
Commenter la réponse de Françoise
0
Merci
Je suis passée par là en 1986 ; j'ai même fait une tentative de suicide. Je m'en suis sortie grâce au sport. Il y certaines périodes (mai et novembre ) où quelquefois le moral est au plus bas mais va passer quelques jours en thalasso à Djerba et tu verras comme ça fait du bien
Commenter la réponse de Danielle
0
Merci
Une bonne analyse biochimique demandée par un médecin peut permettre de mettre en exergue aussi des carences et des déficiences qui expliquent la dépression ; elle n'est pas toujours d'ordre psy comme on le croit trop souvent. Après reste à trouver le naturopathe, homéopathe et généraliste sérieux qui puisse vous aider; Bon courage et dites-vous que ce n'est pas irrémédiable.
Commenter la réponse de martine
0
Merci
Tu verras un jour la fin du tunnel. Je sais de quoi je parle car moi aussi je suis passée par des moments horribles qui sont les symptômes de la dépression (fatigue, envie de rien, tristesse, solitude, envie de mourir...) et puis devant mon état j'ai décidé de me faire hospitaliser dans une clinique psychiatrique privée. J'y suis restée 35 jours mais je peux dire aujourd'hui que cela a été bénéfique pour moi. Aujourd'hui je me porte très bien, j'ai retrouvé une pêche d'enfer, je revis complètement et j'essaye de rattraper le temps perdu pendant cette période.
Commenter la réponse de Sophie
0
Merci
Moi j'ai des dépressions chroniques, je sais que je dois vivre avec. Des fois c'est très dur d'autres moins , j'en rigole même avec une amie qui est un peu comme moi. Que faire d'autre ?
Commenter la réponse de Isabelle
0
Merci
Je suis en fin de dépression, du moins je l'espère. Avant, et je le faisais en cachette ,je buvais du vin (de table). Pour moi c'était pour dormir et oublier tous les problèmes, mais le vin et les médicaments font mauvais ménage et un jour je me suis retrouvée aux urgences à la suite d'une crise d'épilepsie (la première de ma vie et j'espère la dernière). Là-bas, ils m'ont proposé d'être suivie par l'équipe psychologique : j'ai dit oui, je suis tombée sur une équipe formidable. D'ailleurs j'ai un RV tout à l'heure, pourtant, l'hôpital se trouve à 50 km de chez moi. Et j'ai aussi acheté un livre \"gérer ses émotions\" qui m'en apprend beaucoup. J'ai également un suivi psychiatrique mais plus espacé que mon suivi psychologique. Bon courage.
Commenter la réponse de Catherine
0
Merci
Dans un premier temps, il vous faut un soutien chimique. On ne peut pas faire sans. Et puis il faut en parler, voir du monde. Bien que je sais qu'on aime s'isoler.
Commenter la réponse de Isabelle
0
Merci
Tu sais moi aussi je me suis fait hospitaliser. En 4 ans de temps j'ai dû être hospitalisée au moins 1 an et demi quand on met bout à bout mes séjours. Et là je ne veux plus.
Commenter la réponse de florence
0
Merci
Merci pour votre témoignage mais je suis suivie et j ai des médicaments. C'est vraiment dur.
Commenter la réponse de florence
-1
Merci
Faut-il avoir encore un peu d'argent pour partir en thalasso se ressourcer non ?
Commenter la réponse de Isabelle