Nous faisons l'amour 5 fois par an [Résolu]

patrick - 20 juin 2014 à 15:09 - Dernière réponse :  Bon
- 3 févr. 2018 à 04:28
Bonjour
Nous sommes mariés depuis 10 ans et ensembles depuis 14 ans. J'ai 41 ans et ma femmes 38 ans. Nous avons 2 enfants de 8 et 3 ans. Pendant les premières années nous faisions l'amour plusieurs fois par semaine. Ensuite environ 1 fois par mois, c'était pour moi très insuffisant, maintenant nous faisons l'amour environ 5 fois par AN. Quand je demande à ma femme de faire l'amour plus souvent c'était tout le temps un refus. On ne s'embrasse plus jamais même quand on fait l'amour car elle n'aime pas. Elle souhaite presque tout le temps rester dans la position du missionnaire. Elle n'aime pas quand je lui fais des cunilingus, je peux la caresser, elle garde les jambes serrées tout cela depuis plusieurs années mais je peux lui caresser le sexe et "apprecie" depuis quelques temps d'être doigtée. Nous sommes restés 4 mois sans faire l'amour, à aucun moment elle n'en a éprouvé le désir, c'est moi qui ai fini par céder. J'ai essayé d'en parlé mais je suis devant un mur, je lui ai proposé d'aller voir un thérapeute, mais pour elle il n'y a aucun problème. Elle n'a jamais aucun geste d'affection ni quand nous faisons l'amour, il faut que je lui demande pour espérer avoir une simple caresse ! Le problème c'est qu'elle m'attire toujours et que j'ai toujours envie d'elle mais ca devient de plus en plus dure. Son père est décédé suite à une maladie dûe au tabagisme et à l'alcool. L'état de son père alcoolisé régulièrement lui était insupportable lorsqu'elle était jeune et était lieu à de nombreuses engueulades dans la famille. Est là une des clé ou la clé d'une possible réponse, se venge t'elle sur moi maintenant ?
Afficher la suite 

10 réponses

Répondre au sujet
+9
Utile
1
bonjour,
j'ai le même problème que votre femme. Je n'ai pas envie. J'ai l'impression d'être transparente sauf quand il en a envie. Là, il n'arrête pas de me toucher les seins et les fesses et je comprends que je vais passer à la casserole. Cela fait 20 ans que nous sommes ensemble, nous avons eu deux enfants au bout de la sixième et dixième année. Et je pense que c'est à partir de la naissance des enfants que le problème est arrivé. Il a changé également de travail à cet époque aussi. Il travaille 6 jours sur 7. Il est à son compte. Il ne prend que son dimanche. Alors, c'est moi qui doit tout gérer. La maison, les enfants. Un jour, l'un des enfants était malade et il m'a dit "quand est ce que tu prends rendez vous chez le médecin ? tu vois bien qu'il est malade" Et pourquoi, après tout, ce serait toujours à moi de le faire ! Le soir, il rentre vers 19h45 mais s'il traîne au boulot, jamais il ne m'appelle pour me dire qu'il aura du retard. Le dimanche, il s'habille et il s'en va sans dire où il va et quand il rentrera. En fait, j'ai l'impression qu'il prend la maison pour un hôtel et qu'il n'a de compte à rendre à personne. On n'est pas marié mais pour moi, cela ne justifie pas cet attitude. Avant, il m'offrait du muguet au 1er mai, maintenant je n'en ai plus. Avant; il m'offrait des dessous et plus maintenant. j'ai l'impression d'être là pour m'occuper des enfants et de la maison et point. Le soir, si il rentre plus tôt, c'est pour aller faire du sport. Jamais il n'ira faire les courses pour me soulager. Jamais il emmènera les enfants chez le médecin. il ne parle pas beaucoup et ne me demande jamais comment c'est passé la journée et si je vais bien. en fait, on ne se parle presque pas. Il n'y a aucune complicité entre nous. Il ne m'embrasse jamais et du coup, je n'arrive pas à aller vers lui. Deux fois, j'ai eu besoin qu'il me prenne dans ses bras, j'ai mis mes bras autour de sa taille, il n'a même pas mis ses bras autour de moi. Comment voulez vous ensuite que je me sente à l'aise pour avoir des rapports. Il me reproche toujours de ne pas avoir envie mais quand vous avez l'impression de ne pas exister à ses yeux, ce n'est pas facile d'avoir envie. il ne me fait jamais de compliment, heureusement que les enfants m'en font. Je suis transparente. Je suis bobonne. Le dimanche, il se met dans le canapé alors que notre maison n'est pas tout à fait terminée depuis 8 ans. Il se laisse complètement aller sauf quand il veut faire du sport. Je ne sais plus quoi penser. On ne se dispute jamais. Dois-je partir, je ne suis pas sûr de pouvoir lui dire en face ce que je ressens.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
imagine7 12397 Messages postés samedi 12 mai 2012Date d'inscriptionModérateurStatut 9 mai 2018 Dernière intervention - 29 juin 2014 à 02:00
Bonjour dell18,

Par rapport à votre dernière question concernant votre récit, je vous propose d'ouvrir votre propre demande.
Pour le moment, il convient de rester sur le récit et la question que patrick se pose.
Commenter la réponse de dell18
+4
Utile
C'est frustrant j'imagine pour vous mais cette épreuve doit être tout aussi douloureuse pour votre épouse qu'elle qu'en soit les raisons.
Vous faites mention de votre intimité désastreuse cependant vous ne faites pas allusion à votre vie au quotidien.
Une femme, même et surtout après plus de 10 ans de vie commune aspire à beaucoup d attentions en dehors de la couette. Cette phase devient la cerise sur le gâteau.
(Si le gâteau est médiocre la cerise aura peu d'attrait).
Deuil à retardement, on peut le croire ;

Avant d'aller vous epancher pres d'un quelconque therapeute, peut être en repassant en revue votre vie du début (quand vous faisiez l'amour 3 ou 4 fois par semaine) et maintenant ; et en examinant avec lucidité et honnêteté ce qui a changé dans vos attitudes respectives en dehors de cet absence de galipettes. Il y a des chances que les réponses vous sautent au yeux.
38 ans avec 2 enfants ? = jeune mère = jeune épouse mais aussi jeune femme avant tout.

L 'équilibre de ces trois données est elle établi ?

Un couple qui communique est apte à surmonter tous ses blocages et ses appréhensions.
LA Meilleure devise : A deux vous serez plus forts.

Manque de communication = manque de confiance = rancoeurs = ressentiments..
Qu'elle soit votre meilleure amie, complice et votre moitié
Consacrez lui du temps en qualité de femme - valorisez la et replacez la à sa vraie place : car au risque de vous froisser la femme est le pivot du foyer.
(Si le rôle était inversé votre épouse n 'aurait pas laissé "pourrir" la situation aussi longtemps avant de réagir - et surtout chercher le noeux du problème)
Ce n est pas anodin de penser que les femmes parlent beaucoup !

N'abandonner pas, décupler d'imagination et d'attention pour elle en ne faisant pas de la couette une obsession et elle se et vous retrouvera.
Bon courage.
Commenter la réponse de Louna
titscarlett 1 Messages postés samedi 28 juin 2014Date d'inscription 28 juin 2014 Dernière intervention - 28 juin 2014 à 14:48
+4
Utile
1
Bonjour,

En tant que femme je vais vous donner mon point de vue. Votre cas n'est pas exceptionnel. Est ce que votre femme est toujours amoureuse ? Posez vous la question . Elle vous aime mais est elle amoureuse ? Au bout d'un certain temps, il y a des choses comme la tendresse, l'attention (s'occuper des enfants, ne pas se vautrer dans le canapé aprés le repas du soir pendant qu'elle repasse, paie les factures etc...), la fantaisie, l'humour, l'inventivité (prendre en charge l'organisation des vacances), la communication, ces choses là qu'un homme ne prend plus la peine de faire, souvent par paresse et facilité. Et puis, il y a le laisser aller physique : des kilos qui s'installent, le jean qu'on met quelques soient les circonstances, le déo qu'on oublie de mettre ... Bref peu à peu l'homme dont elle était amoureuse et qu'elle a épousé disparait. D'où la déception voire l'ennui. Et pour moi s'ennuyer quand on fait l'amour, c'est rédibitoire. Quand on est déçu, qu'on ne communique pas, on n'a plus envie.
Je ne connais pas votre femme, mais je ne pense pas que l'histoire de son père soit un élément important. Elle attendait peut être autre chose de votre mariage, déçue, alors elle se replie sur elle même et ne s'ouvre plus à vous dans tous les sens du terme.
Je comprends votre femme, j'ai réagi comme elle au bout de 10 ans de mariage, avec 2 petites filles et un travail. J'ai 23 ans de mariage, j'aime mon mari mais je n'ai aucun désir pour lui et il en souffre mais je ne peux plus faire semblant. En conclusion : demander lui comment elle imaginait votre couple quand elle vous a épousé.
Ceci n'est que mon point de vue,que mon approche trés personnelle de la situation. Bonne chance.
As-tu un manque de désir pour lui seulement ?
Commenter la réponse de titscarlett
Kachiri 4 Messages postés lundi 30 juin 2014Date d'inscription 11 décembre 2015 Dernière intervention - 30 juin 2014 à 11:17
+4
Utile
Je connais bien le sujet, étant moi-même concernée.... Pour moi, ça a commencé quand je suis devenue mère... La mère a pris toute la place, la femme s'est effacée. Plus de désir, plus de sensualité. Et je confirme le message précédent : la pilule et tout moyen de contraception hormonal a des conséquences sur la libido. Personnellement ça a été une catastrophe.
Voyez aussi si votre femme n'a pas un complexe qui la mine... Pour faire référence à nouveau à mon expérience, j'étais très complexée par mes seins (marqués par 3 allaitements), et ça se répercutait sur ma vie intime. Après avoir mûrement réfléchi, et longuement parlé avec mon compagnon, je me les suis fait refaire. J'ai une meilleure image de moi et ça va mieux.
Essayez également de ne pas la braquer, il ne faut pas qu'elle redoute ce moment, ou qu'elle vous sente aux aguets, impatient. Je sais que ce n'est pas facile pour vous (ça ne l'a pas été pour mon homme tellement longtemps, et ça commence juste à aller un peu mieux) mais ce n'est pas facile non plus pour la principale intéressée, croyez-moi. On ne se sent pas "normale", on ne comprend pas pourquoi on n'a pas envie, alors que les sentiments sont là. Pour terminer, je pense également que "moins on le fait, moins on en a envie".
J'espère que la situation va s'améliorer, pour vous comme pour elle.
Commenter la réponse de Kachiri
Fraiche68597 5 Messages postés dimanche 29 juin 2014Date d'inscription 30 juin 2014 Dernière intervention - 29 juin 2014 à 13:19
+3
Utile
Quelle contraception utilise t'elle ? Je sais d'expérience que la pilule a un effet dévastateur sur la libido ...
Commenter la réponse de Fraiche68597
SK09 5 Messages postés dimanche 18 mai 2014Date d'inscription 28 juin 2014 Dernière intervention - 20 juin 2014 à 18:41
+1
Utile
Comment veux-tu qu'on réponde à ta question on la connaît pas ta femme...
Commenter la réponse de SK09
+1
Utile
Bonjour,

je pense aussi que si votre femme a l'impression de n'être bonne qu'à faire le ménage et s'occuper des enfants, elle n'a pas envie de faire des galipettes avec vous le soir, c'est une façon de protester et je pense que beaucoup de femmes fonctionnent comme moi. Si vous voulez retrouvez cette intimité perdue, faites des efforts en vous investissant plus dans les taches au quotidien, elle saura apprécier et vous en remercier, à conditions que ça soit une habitude et pas une exception.
Commenter la réponse de Béné
imagine7 12397 Messages postés samedi 12 mai 2012Date d'inscriptionModérateurStatut 9 mai 2018 Dernière intervention - Modifié par imagine7 le 25/06/2014 à 20:41
0
Utile
Bonjour,

Votre récit démontre à quel point votre épouse souffre toujours de la maladie de son père et de l'impact sur ses proches et donc sur elle étant très jeune. Suit à cela la mort, mais a-t-elle pu en faire le deuil ? Il est fort probable qu'elle n'ait pas eu d'écoute, ni une aide psychologique par rapport à des événements enfouis et marqués depuis si longtemps.
A votre niveau, je vous conseillerais d'en parler avant à une psychothérapeute. Ce professionnel de la santé peut vous aider vous-même à aborder en douceur cette problématique de souffrance avec votre épouse. Puis, votre épouse, grâce à vous et avec une démarche vers un autre psychothérapeute pourra enfin s'exprimer librement et obtenir une aide spécifique à sa souffrance. Enfin, dialogues, écoute et sensibilité sont essentiels.

Par ce chemin, vous contribuerez à aider votre épouse et à retrouver une vie harmonieuse.


"Le plaisir se ramasse, la joie se cueille et le bonheur se cultive."
Commenter la réponse de imagine7