Signaler

Fibromyalgie : comment travailler ? [Fermé]

Posez votre question audrey - Dernière réponse le 4 févr. 2017 à 09:33 par Zazanene
bonjour je suis aide soignante à domicile et en arrêt depuis 20 mois j'ai des douleurs diffuse dans tout le corps et surtout au niveau des lombaires les jambes les cervicales donc le médecin conseil m'a parlé de fibromyalgie. J'ai tentée de reprendre mon travail mais grosse déception je n'ai même pas tenue une semaine et j'ai passée une semaine couchée très fatiguée et des douleurs insoutenables alors j'aimerai savoir si d'autres personne sont comme moi et comment arrivent-t-elle à conjuguer travail et maladie et que faire comme métier ?
Afficher la suite 
Utile
+18
plus moins
bonjour, je vous conseille ce dossier, bien documenté http://sante.journaldesfemmes.com/muscle-os/fibromyalgie-symptomes-et-traitements/
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Utile
+2
plus moins
Je ne savais pas ce que fibromyalgie vraiment voulait dire et maintenant que j'ai souffre cette maladie et je commence à m'intéresser au sujet, je comprends sa vraie dimension. C'est dure, je vois mais c'est bon de savoir qu'on peut partager ce problème avec d'autres personnes que la souffrent aussi. Nancy.
Utile
+1
plus moins
J'ai moi-même une fibromyalgie depuis 14 ans, et j'ai du arrêter mon métier d'institutrice il y a maintenant 10ans1/2. Je suis actuellement en disponibilité d'office après avoir enchaîné plusieurs congés (longue maladie, longue durée, formation). Si la fibro est confirmée pour vous, hélas il va falloir voir votre vie d'une autre manière... C'est une des grandes difficultés des fibro : se résigner et vivre autrement... Bon courage à vous.
Clara- 29 avril 2013 à 16:15
J'ai une fibromyalgie et, après de très longues années d'inactivité totale, j'ai pu reprendre progressivement une activité à temps très partiel dans le soutien scolaire. Peu à peu j'arrive à travailler plus et plus longtemps. Cela m'aide à supporter ma maladie et m'a permis de me sentir un peu moins en marge. Trouver un travail adapté, voilà la seule solution.
Utile
+1
plus moins
merci beaucoup pour vos message vue que c'est récent faut que je digère tout ça mais un grand merci pour vos témoignage
Utile
+1
plus moins
Bonjour, voilà 6ans que j'ai été détecté fibromyalgique. J'ai 52 ans je suis auxiliaire de vie, je travaille toujours ce n'est pas facile tous les jours mais je n'ai pas le choix. Je suis juste déclaré travailleuse handicapé pas plus, impossible pour moi de trouver un médecin qui me comprenne. Quand je vois des témoignages sur des personnes qui touchent une pension cela me met hors de moi, comment ont elles fait ?
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
j'étais infirmière, heureuse de travailler mais j'ai eu une sciatique et ensuite on m'a diagnostiqué une fibromyalgie impossible de travailler, médecin du travail voulait un poste avec aménagement mais comme j'étais dans une clinique pas de poste possible donc j'ai été licenciée pour inaptitude, j'ai enchainé des périodes de chômage, d'arrêt de travail, de formation pour me réorienter vers le boulot de formateur professionnel mais comme je n'arrivais pas à tenir une journée debout, j'ai eu plusieurs hospitalisations et pour finir au bout de 5 ans j'ai été mis en invalidité 1ere et ensuite 2eime catégorie, aujourd'hui je vais mieux mais je suis limitée dans mes actions, ce que je faisais en 2 h il me faut 3 jours pour le faire (exemple ménage)je suis obligée de m'arrêter tous les 1/4 d'heure tellement j'ai mal ou je suis exténuée alors travailler ce n'est même plus envisageable.Je m'oblige à un minimum d'activités, un peu de ménage, de la marche douce, du yoga, faire partie d'un club photos pour ne pas rompre les liens sociaux. Après avoir eu multiples traitements je fais de l'acupuncture, de l'homéo, kiné, cure thermale. Je ne suis pas guérie, mais je vais nettement mieux, courage on peut vivre avec une fibromyalgie il faut juste adapter ses activités à ses capacités et ne pas se démoraliser.
gaëlle- 19 août 2014 à 08:45
bonjour,

je sais que votre message date!!! mais j'aimerai avoir un peu de soutien, je sais plus vers qui me tourner!!
j'ai 30 ans, fibromyalgie déclaré depuis 2 ans et demi, sachant que l'on s est rendu compte que ça datai de bien plus longtemps mais après l'accouchement de ma deuxième fille les douleurs se sont multiplié, depuis 2 ans et demi j'enchaine différent traitement, j'en suis a avoir des perfusions de kétamine, le médecin m'avait dis que c'était le dernier recours mais aucune efficacité sur moi, je suis nourrice et n'arrive meme plus à gérer mes petits bou!!! je me demande quoi faire, je suis épuisée à bou de force!!! j'aimerai arreter de travailler pour pouvoir mieu gérer mes journées mais financièrement ce n'es pas possible!!
mag- 26 sept. 2014 à 14:35
Quand j'ai lu votre récit j'ai cru que c'était mon histoire. Moi aussi ça a commençé avec une sciatique puis des douleurs lombaires et le dianostique est tombé fibromyagie.
virg38500 1Messages postés vendredi 2 janvier 2015Date d'inscription 2 janvier 2015 Dernière intervention - 2 janv. 2015 à 16:38
bonjour moi j'ai 32 ans et voila 2 ans que j' ai la fibromyalgie j'ai perdu mon emploi que j'exerçais depuis 10 ans j'ai étais licencier pour inaptitude au poste. ma vie est différente avec la maladie mais enfants on apprirent a voir leur mère ce coucher me voir fatigué ou souffrir .au ressemant mon mari est là pour m'aider moralement.
Depuis mon licenciement au mois de juillet 2014 j'ai travaillé les 2 mois suivant a temps plein mais cela n'a pas étè facile surtout que j'étais caissier .Je ne pense pas que l'on puisse me trouver un emploi mais je le souhaite beaucoup car je fais déjà plus de sport .je me suis inscrite a capemploi et j'ai rendez vous la semaine prochaine je croise les doigts .
Je rejoinds la personne qui dit que le menage n'est pas facile car moi aussi je passe le triple de temps pour avoir une maison correct surtout que j'ai 2 etages.
Utile
+0
plus moins
Ma fibromyalgie s'est déclarée en 2001 et a été diagnostiquée en 2005 avec une incapacité de travail inférieure à 50 %, donc pas d'allocation mais la possibilité de travailler en 1/4 temps. Aucun employeur ne recherche de personne sur un temps si cours avec un poste aménagé. Depuis, je fais donc du bénévolat 3 après-midis par semaine et ne peux compter que sur mon conjoint pour subvenir à mes besoins.
jojo- 25 nov. 2015 à 15:58
J'ai tout essayer. Je suis une combattante habituellement pleine d'énergie. Je travaillais sur des quarts de travaille exigeant me demandant parfois de rester éveiller plus de 20heures lorsque j'étais de garde. Depuis mon diagnostique de Fibromyalgie qui a suivi un diagnostique de double tendinites et cervicobrachialgie m'empêchant de travailler je me sens prisonnière dans mon corps. J'ai essayer de retourner travailler et malheureusement la difficulté à accepter mes nouvelles incapacitées m'ont poussé à faire beaucoup d'anxiété et finalement j'ai récemment dû être dans l'obligation de quitté mon travaille.On m'a licencié car je ne répondais plus à la tâche. J'ai seulement 34 ans et je cherche une nouvelle profession car financièrement j'ai des responsabilité familiale et faire faillite serait pour moi pire que de souffrir de douleur chronique. L'estime de moi est primordiale mais je sais que le diagnostique fait peur aux employeurs. Je me sens prise dans un cul de sac. À lire vos commentaires certaines d'entre vous travaillent à temps partiel. Cela m'aidera donc à prendre un décision réaliste face à mon futur choix de carrière. Merci, ça fait du bien de savoir que je ne suis pas seule, ni faible mais que je dois simplement regarder la vie autrement, apprécier et être reconnaissante des petits bonheurs de la vie quotidienne. Je crois que je dois apprendre à ma valoriser autrement que par la performance.
Utile
+0
plus moins
Bonjour, voilà cela fait 3ans et demi que j'ai été diagnostique fibromyalgique. Je travaillais comme cuisinière en maison de repos. Maintenant le médecin de la mutuelle demande que je reprenne le travail. Cela fait 26ans que je travaille dans cette maison de repos. Mon employeur m avait dit non pas de mi-temps médical au début de la maladie. Comme vous, faire le ménage me prend du temps. Fatigue douleurs diffuse dans tous le corps.
Comme cuisinière, je pense ne pas savoir suivre le rythme. Mais peur aussi que mon employeur me licencie !
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !