Signaler

Association de conjoints de "bipolaires"ou "autres"

Posez votre question sophro59 - Dernière réponse le 19 nov. 2016 à 08:13 par begonie
Bonjour,
je suis père de trois enfants de 3,6,et 13 ans ,et je vis maritalement depuis 18 ans avec leur maman atteinte malheureusement de bi-polarité. Le diag est tombé il y a quelques mois,suite à un événement déclencheur professionnel, mais je l'ai toujours su car il y a une hérédité familiale forte par sa mère....en 18 ans j'en ai vu. je suis même devenu sophrologue pour gérer mon stress au mieux...aujourd'hui c'est devenu invivable. Malgré le fait qu'il y ait un suivis psy...pour burn-out, puis bi-polarité et enfin syndrome dépressif majeur!!! tout ça pour le même patient et par le même psy....(de quoi se plaint-on) qui n'a jamais cherché à me rencontrer et à savoir comment ça se passait à la maison, histoire de confronter les quelques infos distillés par ma compagne et la réalité beaucoup plus "riche"...aujourd'hui je suis à bout de souffle, elle se "shoot" avec de l'alcool fort,et cache des bouteilles que je retrouve dans des endroits improbables, a bousillé la bagnole , en a acheté une autre à 19000 euros alors qu'on en a pas les moyens...bref c'est la chienlit...et personne pour venir en aide aux familles et aux conjoints qui sont pourtant les premières victimes collatérales d'un point de vue systémique.
Alors je lance un appel à mobilisation pour rassembler et fédérer les personnes volontaires ( bénévoles ou professionnels...)afin de créer une association de soutien aux conjoints et familles de personnes atteintes de troubles psychiatriques afin que cette omerta cesse sur la souffrance chronique et injustifiée des familles laissées à l'abandon...
Afficher la suite 
Utile
+0
plus moins
Bonjour

Sa patiente c'est ta compagne pas toi. Il n'a pas à te convier.
C'est à toi de demander à le voir ,si tu en ressens le besoin. Pas au psy de venir vers toi .
Caillette- 16 nov. 2016 à 15:38
Seulement, quand vous n'êtes pas marié avec la personne malade, on ne veut pas entendre parler de vous et on vous laisse seule dans vos souffrances psychologiques !
Répondre
begonie 73783Messages postés mardi 13 avril 2010Date d'inscription 21 juillet 2017 Dernière intervention - 19 nov. 2016 à 08:13
Bonjour.

A Caillette

Rien ne t'interdit de chercher à rencontrer un médecin-psychiatre pour toi-même car comme beaucoup de situations difficiles, que l'on soit marié ou pas, vivre auprès d'une personne qui a des problèmes psy mais aussi par exemple d'alcoolisme, de drogues, de démence, de maladies graves chroniques, de dépression, etc...... est considérée comme co-dépendant(e) et peut souffrir autant que le/la malade.
N'hésite donc pas de demander conseil, déjà à ton médecin habituel, pour une orientation vers un(e) psy pour en discuter et y trouver une aide émotionnelle dont tu as de toute évidence besoin.
N'hésite donc pas de faire ce pas.
Répondre
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !