Je suis bipolaire

Signaler
-
 franck -
Déclarée bipolaire aprés 3 bouffées délirantes et une dépréssion , je suis stabilisée avec des traitements de thymorégulateurs , antidéprésseurs et neuroleptiques. Ms j'ai l'impréssion que ma maladie se rapproche plus de la schisophrénie sachant que si j'arrête mes neuroleptiques je rentre rapidement en crise avec halucinations.

13 réponses

Avant d'écouter et de croire tout ce qu'on vous raconte, voyez plusieurs psy. J'étais soit-disant bi-polaire, avec anxiolitiques, anti-dépresseurs, neuroleptiques, hypnotiques, régulateur d'humeur etc... Un beau jour, j'ai dit \"HALTE\" j'ai tout arrêté, ce ne fut pas facile - 15 ans dans ces drogues. Cris du psy. Voilà 3 ans que n'absorbe plus rien et je vais parfaitement bien. C'est mon expérience, mais elle n'est pas à suivre pour tout le monde.
Savez-vous que beaucoup de troubles, psychiatriques entre autres, peuvent être induits par une intolérance alimentaire? Il faudrait faire des tests d'intolérance (et non d'allergie), principalement au gluten et au lait. Ces substances sont des poisons pour certains. Il y a des solutions naturelles d'une efficacité surprenante. Bien sûr, ça ne rapporte rien aux lobbies pharmaceutiques. Je vous conseille de voir un naturopathe.

Non, rien à voir avec la schizophrénie, mais surtout n'interrompez pas votre traitement. Après tout, comme traitement, ce n'est pas pire que des piqûres 3 fois par jour à vie pour traiter un diabète...

Je suis moi aussi affectée par le syndrome bipolaire. Après une dépression sévère, et je ne souhaite vraiment pas revivre ce cauchemar, je suis suivie par Un psychiatre qui me prescrit un médicament thymorégulateur et un anti-dépresseur. Il faut malheureusement savoir que le syndrome bipolaire ne se guérit pas, que c'est une constante du psychisme dont nous sommes simplement plus atteintes que les autres, il faut poursuivre le traitement sans doute à vie. Si vous ressentez des troubles du comportement quand vous arrêtez les neuroleptiques, parlez-en sans tarder à votre médecin, demandez-lui de vous expliquer ce qui se passe et il pourra modifier sa prescription. Bon courage.
Bonjour, Je viens de démarrer une psychothérapie mais je ne suis pas sûre que c' est la bonne personne à voir... Je pense avoir les symptômes \" bipolaire\"... A qui dois-je m'adresser?

A Didier : votre message est bien gentil, mais... grâce à mon suivi en psychothérapie, j'ai compris, j'ai accepté et je soigne ma bipolarité. N'avons-nous pas tous des petits troubles du psychisme ? Il y a peu de personnes vraiment \"normales\". C'est ce que j'exprimais en disant que cela ne se guérit pas. L'amour n'a rien à voir dans tout ça, hélas. A Yasmina : le syndrome bipolaire n'est pas facile à diagnostiquer. Si vous avez des doutes, tournez-vous vers un psychiatre. Il faut se sentir en confiance avec son psychothérapeute et ne pas hésiter à en changer.
Bonjour, On m'a diagnostiqué bipolaire en 2004, depuis je prends un traitement lithium, anxiolitique et anti dépresseur, à savoir que l'anxiolitique c'est surtout pour me rassurer vu la dose que je prends! Mais il faut que j'en aie en permanence sur moi, du genre une plaquette qui traîne dans mon portefeuille depuis plus de 2 ans! Depuis quelques jours j'ai la sensation de retomber dans une phase de dépression, mais je n'ai pas revu mon psy depuis au moins 2 ans. Hé oui, dès qu'on va mieux, on a tendance à l'oublier, mais je prends toujours mon traitement, par contre je n'ai pas fait de contrôle sanguin depuis la même date et aujourd'hui je me pose des questions sur ce non-suivi ?
J'ai adopté mon fils à l'âge de 3 mois. Il a un frère jumeau adopté au Canada reconnu bipolaire. Mon fils a de gros problèmes (violence etc ) qui me semble du même ordre que ceux de son frère. Cela l'a entrainé devant le juge des enfants et maintenant il est en foyer. Son cas s'aggrave et le psy du foyer n'est pas convaincu des troubles bipolaires et ne veut pas chercher dans ce sens. Que puis-je faire pour aider min fils , Y-a-t'il des spécialistes réputés vers qui je pourrais me tourner ?
Il faut le faire suivre par un psychiatre spécialiste de la bipolarité et c'est lui qui mettra un diagnostic...
Il faut être suivi régulièrement car même avec le traitement ça évolue et tu peux avoir besoin de changer le traitement.
je suis un peu comme vous, j'ai tout envie d'arrêter, surtout ce thymo-régulateur de lithium qui m'a fait énormément grossir, mais je ne sais comment passer le cap car ma famille est contre. J'ai 51 ans.
Surtout :voir son psy régulièrement est indispensable, aussi pour l'ordonnance de lithium et anti-dépresseurs parfois selon la phase traversée.
Je suis bipolaire, ma fille se prénomme Sarah. Tu connais peut-être la chanson de Jean-Jacques Goldman \"elle s'appelait sarah, elle n'avait pas 8 ans...\" et son papa est devenu bipolaire. Aujourd'hui elle a 15 ans, elle vit à 200m de chez moi et je ne la vois plus. si tu veux communiquer : perrotfranck@yahoo.fr.