Mon fils est schizophrène, je recherche de l'aide ! [Fermé]

marie claude - 6 févr. 2009 à 12:08 - Dernière réponse :  timoze
- 9 août 2015 à 15:11
J'ai 56 ans, j'ai un fils de 34 ans qui est schizophrène,et j'aimerais pouvoir discuter avec des personnes ayant cette maladie ou la famille ! Ça m'aiderait beaucoup ! Merci !
Afficher la suite 

131 réponses

Meilleure réponse
45
Merci
Mon fils de 29 ans etant schizophrene je ne sais pas quoi faire pour lui, ni être moi même face à lui, j'en souffre tout autant que lui et ne sais pas où donner de la tête, je suis fatiguée, éreintée de tout, besoin d'aide pour lui et pour moi merci d'avance.

Merci bruna 45

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

Journal des femmes a aidé 322 internautes ce mois-ci

DOROO 1 Messages postés vendredi 5 juin 2015Date d'inscription 5 juin 2015 Dernière intervention > malinamalina - 5 juin 2015 à 09:51
Bonjour, je vie exactement votre situation de cette époque, je vous lis et c'est exactement ce que que je vie, mon fis a 15 ans//, moi on ma dit trouble psychotique au début, mais quand il a eu 14 ans on ma dit: trouble bipolaire, il ne veux plus voir le psy ne prend pas de traitement, j'ai demander l 'aide au service sociaux, et cela c'est mal passer, car pour eux j'avais inventé cette vie, tellement c'est incroyable. Alors la juge que j'ai vu a fait placer nos dernier enfants 7 et 12 ans en foyer en Mars 2015. Nous les voyons les weekend ,je vais quitté fuir la maison ce soir, mon mari va rester a la maison. Mercredi de cette semaine j'ai revu la juge qui a fait faire une expertise psy pour moi, et résultat tout va bien pour moi, elle semble désolé d'avoir pris les petits et me dit que dans 2 semaines, mon fils de 15 ans sera pris en charge avec obligation de soin , et que je pourrai récupéré les 2 plus jeunes. Mais je suis maltraité de jour comme de nuit, hier encore je me retrouve a la gendarmerie car il a des troubles du comportement sur la vois public, j'ai voulu le dire au gendarme ce qu'il nous fait subir, mais il ne m'écouté pas et me coupé la parole , bon fut signé les papier... ect.... mon docteur qui connais mon fils a fait une demande d'hospitalisation pour qu'il ce face soigné, les pompiers et la gendarmerie ne veulent pas ce déplacé, je ne sais plus que faire a par fuir la maison car ma vie est en danger ici. J ai hâte que la juge prenne les mesures qu'elle ma dit mercredi, et que mon fils est une obligation de soin enfin, et la il sera comme tout les jeunes de son age; je vous remercie pour votre article qui me montre que je ne suis pas seule dans cette situation, aussi comment aller vous et comment va votre fils,
Bonjour. Pour ma pars je suis à la recherche de personnes atteintes de de cette maladie pour témoigner.
Afin d'étudier mieux tout les aspects. En discutant avec le malade .
je pense que le dialogue et une étape importante afin de mieux les comprendre et les aider. Je poses des questions et prend des notes. Merci de l'attention que vous me porterais.
carla2887 1 Messages postés mardi 21 juillet 2015Date d'inscription 21 juillet 2015 Dernière intervention > Alice - 21 juil. 2015 à 23:54
Merci également pour le sujet traité. Mon frère est atteint de schizophrénie paranoïde (a peur qu'on le tue, dit que ces parents veulent le tuer et souhaite également la mort de ces proches.. entends des voix, et voie des choses irréelles). Malheureusement, ma mère est dans le déni refuse l'idée qu'il soit malade et contrôle la prise de médicament afin que la dose ne soit trop forte(contredise les médecins change de médecin quand le diagnostique est posé). Le schéma de la famille est l'éclatement. Etant maman aussi je préfère prendre mes distances. Un choix pas du tout facile pour nous mais ma famille ne me laisse pas le choix après plusieurs tentatives de rapprochement avec eux ma mère faisait comme si qu'il n'était pas malade donc les limites (violences, langages...) été tout le temps dépassé.. parfois le choix devient forcé par le comportement des "parents" qui ne veulent pas soigné leur enfant et le choix devient non voulu et surtout vital !!

P.S J'ai essayé de l'aidé en boostant mes parents à le soigner rapidement

conclusion : je suis épuisée pluss du comportement de mes parents que celui de mon frère car ils sont complices à vouloir le garder à la maison sans hospitalisation.
En temps de crise mes parents s'enferment à double tour dans deux chambres séparées ou ils attendent que la crise passe c'est horrible... ils attendent la prochaine crise pour agir espérons!!
timoze > Alice - 9 août 2015 à 15:11
bonjour alice je suis schizophrene et je peux vous aider
Merci également pour le sujet traité. Mon frère est atteint de schizophrénie paranoïde (a peur qu'on le tue, dit que ces parents veulent le tuer et souhaite également la mort de ces proches..). Malheureusement, ma mère est dans le déni refuse l'idée qu'il soit malade et contrôle la prise de médicament afin que la dose ne soit trop forte(contredise les médecins change de médecin quand le diagnostique est posé). Le schéma de la famille est l'éclatement. Etant maman aussi je préfère prendre mes distances. Un choix pas du tout facile pour nous mais ma famille ne me laisse pas le choix après plusieurs tentatives de rapprochement avec eux ma mère faisait comme si qu'il n'était pas malade donc les limites (violences, langages...) été tout le temps dépassé.. parfois le choix devient forcé par le comportement des "parents" qui ne veulent pas soigné leur enfant et le choix devient non voulu et surtout vital !!
SalmonGotch - 24 janv. 2015 à 09:39
28
Merci
Bonjour,
Je me nomme Gauthier, j'ai 25 ans et je suis skyzophrène...
Ma maladie c'est déclaré il y a quelques années mais étant quelqu'un de plutôt conscient j'ai pris les choses à temps et ai trouvé mon traitement.
Je suis près à répondre à n'importe qui et à n'importe quelles questions si cela peut aider des familles.
La mienne, de famille, souffre beaucoup aussi de la situation, de ma maladie et surtout de ma souffrance. Je sais a quel point les délires de skyzos peuvent aller loin et être désustructeurs, j'en ai aussi fait les frais.
Quoi qu'il en soit c'est une bataille de chaque seconde et les malades ont besoin d'énormément de soutien et de dialogue. Mais surtout, avant tout d'un suivis par un psychiatre habilité à trouver, ensemble, les bons médicaments.
Toutes les personnes souffrants de cette maladie doivent être suivis de très près, j'ai presque envie de dire que leurs vie en dépends...
En tout cas je vous laisse à tous mon adresse mail: ***@***
Ma mère à suivis pendant plus d'un an une "formation" schyzo-espoire et je suis près à partager toutes ces/ses connaissances avec vous, famille, amis ou même si vous ètes vous-même schyzophrène et ne comprenez pas trop ce qui vous arrivent!
Je suis d tout coeur avec vous!
bonjour salmon, mon frère est skyso depuis 20 ans. Sa maladie ne s'est jamais vraiment stabilisée et il mêne une vie bien solitaire saupoudrée de quelques séjours à l'hopital environ tous les 4 ans. Je prend le relai de mes parents qui sont agés et n'en peuvent plus. Ce qui dérange vraiment mon frère c'est qu'apparemment ces médicaments lui enlèvent sa virilité. Savez vous si il existe des médicaments qui n'ont pas cet effet ou un peu moins ? Merci de me répondre si vous connaissez le problème
D'accord je cerne le problème...
Tout d'abord il est IMPERATIF qu'il prenne ses médicaments car les effet de décompensation sont bien pires et ravageurs que des problème de libido.
Mais je comprends totalement que ça le mette très mal et lui pourrisse la vie ce genre de problème. Il fraudais que je sache si il a des problème d'éréction ou de libido de manière générale, car ce n'est pas la même situation et surtout pas les même solutions...
Si le problème est plus mécanique que psychologique il pourrait prendre des cachets pour l'érection, c'est dur a encaisser mais c'est une solution...
Si il n'a pas l'envie ça se règle avec le temps ou chez le psy...
En tout cas ton frère a besoin d'être aidé, suivis et que tu continues a l'aimer et c'est déjà énorme!
Si tu as d'autre questions, ou juste pour me tenir au courant je suis là, je check la page tout les jours!
Avec beaucoup d'amour je vous envoi du courage! Skyzo au pouvoir!
MellowYellow > SalmonGotch - 26 mars 2015 à 18:23
que veux tu dires par "enorme" quand tu parles que son frere l'aime et que c'est deja enorme... voudrais tu dires qu'il ne devrait plus l'aimer car il a cette saleté de maladie... jespere juste que tu t'es mal exprimé sur ce coup là car moi meme schizophrène j'aurais encore plus envie de me tirer une balle si je pensais que ma famille pouvait penser comme toi.
Bonjour Gauthier,

Je vis les memes problemes avec un proche. Je suis persuadee qu'un traitement le soulagerait. Il refuse bien sur d'accepter qu'il a un probleme. Comment l'amener a un traitement? Comment cela s'est il passe pour vous?
Merci
malicorne21 2 Messages postés dimanche 14 juin 2015Date d'inscription 14 juin 2015 Dernière intervention - 14 juin 2015 à 16:14
faire prendre les médicaments quand il ne veut pas c'est mission impossible mon fils est schizophrène depuis des années malgré les 10 hdt il n'y a rien à faire chaque fois il sort de l 'hopital et arrête son traitement maintenant il veut de nouveau mettre fin à ses jours il ne supporte plus cette vie que faire encore l 'hospitaliser mais cela ne changera rien faut il le laisser enfermer à vie est ce une vie §§§§§
13
Merci
Bonjour à tous. Ma fille est schizophrène. Elle a 22 ans. Soignée depuis 2ans1/2. Les débuts ont été horribles. Internée de force elle y est restée 4 mois. Les médecins nous disaient de rechercher une structure pour l'accueillir. Mais avec un traitement qui lui convient parfaitement, petit à petit son état s'est amélioré. A présent elle vit\"quasi\" normalement. Cette maladie l'empeche de travailler normalement. Je voudrais savoir si l'un d'entre vous à son enfant commme la mienne et si il lui est possible de travailler? Je voudrais vous dire: Ne baissez pas les bras! Je suis seule pour m'en occuper mais j'y arrive!.Si quelqu'un d'entre vous voudraient discuter avec moi, ce serait bien.Nous avons besoin d'échanger nos problèmes, nous aider mutuellement.La vie avec un schizophrène est très dure. Merci pour votre aide
11
Merci
Bonjour à toutes Ma fille est schizophrène (ou bipolaire?) elle a 23 ans. Malade depuis l'age de 16 ans elle souffre et je souffre avec elle. Ma grande peur et que cette maladie evolue car elle est evolutive. J'ai peur que ma fille ne devienne \"folle\" la vie est dure avec elle même si elle est calme n'embete personne. elle ne peut plus etudier, ni se concentrer. Et cela avec un traitement!!! quel triste destin. J'aimerais discuter avec des parents qui ont un enfant atteint de cette terrible maladie pour se soutenir mutuellement. Je souffre continuellement, ma vie est cassée. Merci de me repondre.
Gigouillette > lali - 28 avril 2015 à 16:38
Bonjour Lali,
Qu'ont donné toutes ces recherches ? : maladie de LYME, métaux lourds plombages dentaires, gluten, bilan du sérum sanguin, complément vitamines...
Courage aux personnes atteintes de cette maladie et aux familles .
Écoute Sophie je suis passé par la mai en pire si tu veux je peux te donner un conseil demain je pourrais t'aider moi c'est Nina. Bon courage.
malicorne21 2 Messages postés dimanche 14 juin 2015Date d'inscription 14 juin 2015 Dernière intervention - 14 juin 2015 à 16:18
HELAS MON fils a la même maladie il a 27 ans et la maladie s'est déclaré vers 14 ans et évolue près de 10 hospitalisation et sa souffrance est terrible il veut mettre fin à ses jours et j 'ai bien peur qu'il le fasse on peut se parler si vous voulez
Mon fils est schizo depuis son adolescence il est chez moi etest agee de 41ans hospitalisation d office a l age de 24ans mais l hopital la garde 3 semaines et il est ressorti sans suiivi j ai eu l des reproches la part de mon fils pour cette hospitalisation il a ete assez violent ses crises se sont espacees en viellisant il a toujours garde son rapport avec la religion il se croit desfois le fils de dieu je relativise je l ecoute je ne le brusque pas j ai trouve cette solution puisque je ne trouve pas de solution avec la medecine les plantes l ont aide a trouve un peu de calme
clipssi 1 Messages postés mercredi 22 janvier 2014Date d'inscription 22 janvier 2014 Dernière intervention - 22 janv. 2014 à 11:15
10
Merci
bonjour je suis schizophrene depuis plus de 10ans et je suis bien stabilisee avec le traitement que j ai actuellement si je pe discuter avec quelqu un des familles ou personnes comme moi merci d avance bon courage a tous
MURIELLE 33 3 Messages postés lundi 7 avril 2014Date d'inscription 16 avril 2014 Dernière intervention - 8 avril 2014 à 00:05
Bonsoir CLipssi, c'est un plaisir de vous lire. Mon fils de 18ans a été diagnostiqué schizophrène il y a quelques semaines. Et j'ai l'impression que ma vie s'est arrêtée. Le traitement qu'il prend a stoppé les certains effets de sa maladie, mais il dort bcp, il marche a 1km/h, ne parle quasiment plus. Il passe son temps dans sa chambre. Il est en terminale, pour le BAC c'est mort. Mais ce que je veux c'est le voir rire, le voir se préparer pour retrouver ses amis le samedi soir... Mais plus rien. Est ce que vous voyez toujours vos amis? J'ai envie d'appeler ses amis afin qu'ils l'entourent et lui proposent des sorties. Ai-je tort? Il me fait tellement de peine. Nous vivons seuls tous les 2, je ne sais plus quoi faire. Vous lire m'a fait du bien.
nathest 8 Messages postés lundi 30 juin 2014Date d'inscription 2 juillet 2014 Dernière intervention - 2 juil. 2014 à 17:53
si vous pouviez faire quelque chose pour moi et mon fils qui n'a que 14 ans... le pauvre..
bonjour a tous je suis schizophéne depui 2 ans jai 26 ans cette maladie et dur pour moi a vivre au cotidien pour moi chaque jours et une epreuve quant je suis en crise ces tree dur il suffi de rien pour que je face une crise malgrer les traitement je suis encor aujourd'hui dite malade mes tout au fon de moi je me refuse cette maladi tout ce que je peux vous dire ces que je comprent que pour l'entourage ces dur mes ce qui faux que vous vous disier ces que etre a notre place et encore plus dur des fois d'une mimute a l'autre je suis plus moi je suis contiente mes ne contrôle plus mon corp plus rien alor des foi je men souvien et des foi je me souvien pas et la ces tree dur de reprendre face a la veriter et ca marrive de me perdre ou d'avoir du mal a faire la diference entre la realiter et irealiter en gros je voulai aussi dire au personne de ces personnes ces en ca de crise ne pas le contrarier toujours aller dans son sence et des que ces fini esseyer si ces possible de faire comme si il cete rien passer meme si ces dur pour vous il faux surtout ces necesaire une hospitalisation un traitement mes surtout une personne de confience pour ecouter des qui a besoin de parler de ca maladie esseyer de l'aider en lui parlen toujour calmement car plus la personne parle fort ou nous controdi ou contrai plus la crise cera forte si vous avai des question j'eseyerai de vous repondre au plus vite merci a vous d'avoir pris le ten de lire ce message et bon courage a tous
8
Merci
Bonjour, Mon fils est diagnostiqué schizophrène depuis 10 ans. Il a 29 ans aujourd'hui. Sa vie passe d'hospitalisation à une vie complètement oisive à la maison. Jusque là, je m'étais résignée. Je me suis faite à l'idée que mon fils ne sera jamais comme je l'avais rêvé. Il était dans son monde et n'embêtait personne. Mais au mois de septembre, il a voulu intenter à ma vie et m'a frappée jusqu'au sang. C'est la première fois qu'il montre de la violence. Il est hospitalisé d'offfice en ce moment. Je ne lui en veux pas car je sais que c'est la maladie qui l'a poussé à faire cet acte, il m'a demandé pardon par deux fois au téléphone. Mais voilà, depuis je n'arrive pas à aller le voir. J'accompagne ma maman jusqu'à l'hôpital à chaque visite, et je l'attends dans le parc ou dans le hall le temps qu'il lui faut. J'ai peur de mon fils... Comment surmonter cette peur car elle me prend au ventre...
6
Merci
Bonjour, J'ai lu tous les témoignages et vraiment je souhaiterais vous aider. Ce que je trouve étonnant c'est que depuis toujours certains pensent que c'est une sorte de possession et ce sont ceux là même qui en guérissent. J'en connais personnellement. Quant à ceux qui prennent ça pour une maladie ne guerissent que trés rarement. Vous souhaitant le meilleur.
5
Merci
J'ai 55 ans, mon fils schizo a 25 ans, j'aimerais connaitre le comportement de vos proches schizo à la maison, il a un traitement très lourd, je travaille, quand je rentre c'est cendre par terre, mégot dans les verres, 2 ou 3 douches par jours, lumière allumée, vêtements au sol. Je suis épuisée, je voudrais savoir s'il est seul dans ce cas et si cela est du à la maladie. Merci
Mon fils a 30 ans et la meme maladie, il ne fume pas mais comme vous dites, 1 h sous la douche, toutes les lumières allumées, toute la nuit à l'ordinateur. Sa vie est un chaos, ne travaille ni étudie . C'est très dur à supporter. Ce peut être la maladie ou les médicaments ou les deux un peu.

Bon courage
j'ai un fils dans le même cas diagnostiqué à l'age de 20 ans et depuis c'est 6 mois bien et puis rechute car arret du traitement. Il a 22 ans et après 1 an et demi à peu près de sérénité avec traitement il a tout arreté et a rechuté 6 mois après. C'est le désordre dans sa tête impossible de se concentrer ni d'effectuer une tache d'un bout à l'autre. Il tourne en rond et nous sommes dans la peine car il refuse de reprendre son traitement qui l'avait fait grossir mais lui avait permis de reprendre des études.
Nous ne savons plus que faire.
J'ai 13ans, mon frère de 26 ans habite a la maison suite a la maladie car il fumer beaucoup de drogue. A la maison il fait rien, juste le désordre comme vous sauf que mon frère aime les bains remplie. Je rentre plus tôt que mes parents alors je dois souvent ranger et nettoyer ses nombreuses tasse car il boit beaucoup de café. J'en peut plus des cris ou des claquement de portes la nuit en plus il m'accuse de l'empoisonner ou de message subliminal. i est aussi violent.
salut les amis je suis shysophrene depuis que j ai 15 ans j ai 20 maintenan je voulai juste dire au s enfan qui commence a prendre leur medicamen tenai bon vous aller etre stabiliser sa va prendre du ten sen mentir mes vous serer a nouveau commen avan vous aimerai a nouveua rire mes ecouter les conseil du docteur et du psycologue
5
Merci
J'ai le même âge et une fille de 32 ans diagnostiquée depuis plusieurs années qui est stabilisée mais toujours dans son monde. Nous habitons la région bordelaise. Elle se rend quotidiennement à l'hôpital de jour mais c'est pas suffisant.
5
Merci
Mon fils est schizophrène depuis plus de 10 ans. Il est hospitalisé d'office depuis plus de 6 mois après m'avoir agressée. Je vis seule avec lui. Le traitement est inefficace. L'hôpital souhaite une rupture totale de ma part avec lui. Je ne sais plus rien de son traitement maintenant. Le seul contact avec l'hôpital ce sont les factures. J'ai fait mon deuil de mon fils. Je soutiens maintenant un \"étranger\" et j'ai peur de l'avenir.
soltendresse - 21 mai 2014 à 17:58
MARIE CLAUDE BONJOUR
JE suis dans le meme cas voulez vous dialoguer?
,soltendresse
soltendresse - 21 mai 2014 à 18:02
LA SKIZO et une des pires maladie mentale je pense!!!!!!!!!!car beaucoup ne prenne pas tres longtemps leur traitement,que font les pouvoirs publics pour eux?????????????
Soltendresse
4
Merci
Votre fils est diagnostiqué depuis longtemps, moi le mien c'est récent il a 21 ans.
Bonjour, réalisant un mémoire sur le vécu des parents dans la maladie de leurs enfants schizophrénique . Je recherche des parents qui souhaiteraient répondre à quelques questions , selon les modalités qu'ils souhaiteront téléphone, mails, face à face tout est possible. Cette recherche a pour but d'aider, d'imaginer les moyens d'aider les parents souffrant face à la maladie de leur enfant . Je me tiens à votre disposition pour plus d'informations , et un contact est toujours possible même si vous ne souhaitez pas par la suite répondre à mes questions.
Cordialement
nacer > laetitia - 29 mai 2015 à 20:58
bonjour je cherche a vous aider et a aider ler les autres personne ateinte de cette maladie en discutent
Lepetitprince78 248 Messages postés mercredi 3 juin 2015Date d'inscription 2 février 2016 Dernière intervention - 5 juin 2015 à 04:13
4
Merci
J'avais vu un reportage où un jeune schizophrène était parti vivre en Thaïlande, loin de ses parents... nouvelle vie... culture... langue... il rapportait que si il était resté en France il aurait petté un plomb et que cette expérience lui avait sauvé sa vie. Voilà si je retrouve le nom du reportage je reviendrai le poster... Bon courage à vous tous!
3
Merci
Infirmiere en pedopsy, je ne peux que m'associer aux personnes qui vous conseillent de joindre des associations de parents et de personnes presentant ces troubles; cependant un suivi médical est certainement la seule façon de prévoir, anticiper les périodes plus difficiles; l'hopital de jour, le moyen actuel de rendre la vie moins compliquée et un peu plus paisible; tous mes bons voeux .
maeva082 12 Messages postés lundi 26 janvier 2015Date d'inscription 6 février 2015 Dernière intervention - 31 janv. 2015 à 23:58
3
Merci
Il faut aller voir votre fils,je sais que ça va être dure mais pour vous et pour lui ça sera un debut il a besoin de vous j ai aussi des problèmes avec mon fils,il délire complètement et est mytomane il a complètement delirer il a été internet 1 mois ça va mieux mais ne veut plus de traitement je me demande comment il va s en sortir il vient d avoir 18àns et c est son père qu a la garde j ai peur pour lui
marie claude - 10 févr. 2009 à 15:56
2
Merci
Bonjour Sylvie! Merci d'avoir répondu, votre fils fait-il une thérapie et quel traitement prend-il? Le mien a beaucoup évolué depuis 3 ans qu'il prend un traitement et qu'il voit un psy! Il n'a plus de phénomènes anormaux qui venaient lui gâcher sa vie. Il va dans un hôpital de jour, il rentre donc chez lui tous les soirs, ils font des activités (peinture, relaxation,pâte à sel,etc...). Il va donc beaucoup mieux, mais j'ai beaucoup besoin de parler par rapport à ce que je n'ai pas su faire à un certain moment de ma vie par rapport à lui. Bon courage !
2
Merci
Bonsoir je lis votre message et aimerais savoir depuis combien de temps le diagnostic a t-il été posé ? comment cela s'est-il passé ? votre fils a bien 21 ans ? et quels sont les problèmes que lui posent (à lui) sa maladie? la reconnait-il un peu? parfois ? est-il dans le déni total ? accepte t-il d'en parler? comment ? quelques questions qui pourraient nous aider à l'aborder, et à l'aider ? à bientôt.
Bonjour à tous je suis maman aussi d un fils de 34 ans skyzophrene j ai 58 ans et d autres enfants et petits enfants ! Sa vie est bien triste mais la maladie a bien évoluer dan ste bon sens après plus de quatre en hopital, cette maladie s'est déclarée officiellement vers ses 19 ans mais réellement soignée seulement il ya. Trois ans grâce a une prise en charge de forcing de ma part Ds un Cmp et hospitalisation forcée, dur très dur souvenir pour lui comme pour nous... Bref tres long a raconter ' je suis comme tout les mères tres seules et le cordon ombilical est très fort ! Pour l instant j ai beaucoup d impatience malgré son appartement depuis deux ans qd il vient il tourne en rond et se plaint d etre fatigue, les traitements sont tres lourds mais ils fonctionnent et le font tres doucement évaluer au long du temps ! Il est sans travail et sans ami et pourtant d une assez Grd intelligence...
2
Merci
Bonjour, mon fils l'est aussi ; il a longtemps refusé son handicap ; il croyait à ses hallucinations et voix ; il a fallu beaucoup de patience de la part du psychiatre et d'amour, de patience, d'indulgence et d'abnégation de ma part pour arriver à un bon résultat : il admet sa maladie, son traitement , il travaille en C AT ; a des hauts et des bas , et nous arrivons à vivre tous deux (malgré mes 82 ans et ses 48 ans) à être heureux d'être ensemble non sans problèmes ! Il a la chance d'avoir une soeur docteur en psychologie qui peut l'aider ; alors transmettez-lui mon conseil de se faire soigner au plus vite et ne désespérez pas, Arlette.
2
Merci
Bonjour Sophie, Je prends connaissance de votre demande. Les activités à l'hôpital de jour sont : peinture,créatifs (divers objets),gym,lecture, sorties, entretiens psychologiques. Ma fille participe une semaine par an à un séjour thérapeutique. Ces activités sont bénéfiques. Elle est bien stabilisée, cependant, la maladie est là. Bien du courage. J'aimerai aussi pouvoir rencontrer des parents.
lilyno 2 Messages postés dimanche 9 novembre 2014Date d'inscription 9 novembre 2014 Dernière intervention - 9 nov. 2014 à 20:49
2
Merci
bonjour moi oci je suis dans le meme cas que vous sauf que moi ses mon frere qui a 41 ans cé tre dure et jaurai besoin de discuter avec des gens qui son concerné par cette maladie je me fait du souci pour ma maman qui vit avec merci
1
Merci
Mon fils aussi est schizophrène ; cela fait plus de 12 ans que nous subissons cet enfer , avec des hauts et des bas. Notre fils aura 26 ans en avril prochain. Courage...