Dépression chez l'ado

- - Dernière réponse :  MELODY - 27 déc. 2011 à 21:49
Bonjour Ma fille est âgée de 15 ans et hier soir elle m'a annoncé ses envies suicidaires mais qu'elle ne le ferais pas par amour pour moi. Je sais qu'elle ne va pas bien et cela depuis assez longtemps, elle a été suivi plusieurs fois par un médecin. Aujourd'hui elle me reproche de lui avoir promis que les choses s'arrangeraient mais ce n'est pas le cas. Elle me traite donc de menteuse et ne veut plus me faire confiance. Je ne sais plus quoi faire, dois je la forcer à consulter ? Dois je encore attendre et être patiente ? J'avoue ne plus savoir que faire et sollicite votre aide Merci à vous
Afficher la suite 

3 réponses

0
Merci
bonjour j'ai eu le même soucis avec ma fille, il ne faut surtout pas attendre , elle a besoin de vous , et surtout que vous la souteniez dans sa souffrance , parlez lui calmement et expliquez ce que vous ne pouvez pas faire , et si ca dure , allez chez votre médecin traitant avec elle , et lui expliquer que l'hospitalisation est indispensable , pour être soutenue par des gens dont c’est le métier , ce n'est pas le votre , vous ne pouvez pas être sa maman , sa confidente, sa copine, son médecin , il y a trop d'affectif avec nos enfants pour qu'ils nous écoutent, et nous les comprendre, courage od
Commenter la réponse de Odile
0
Merci
Mon fils de 17 ans était dans le même état que votre fille, envie de mourir et plus aucun intérêt pour la vie. Je l'ai emmené chez le généraliste qui l'a orienté vers un centre médico psy pour ados. Ce fut une hospitalisation de 20 jours d'observation qui a conclu a des troubles d'ordre psycho sociaux. Au bout de cette période, il a été admis dans un autre centre pour ados qui s'occupe de la psychologie et de la scolarité des ados. Il va beaucoup mieux et va retrouver le chemin du lycée en Janvier. Je crois que la prise en charge psychiatrique est obligatoire quand nous, parents, sommes impuissants face aux problèmes de nos enfants.
Commenter la réponse de nathalie
0
Merci
Salut, j'ai lu ton msg, je pense qu'il faut la faire suivre par un psychologue qui l'aidera et lui parlera et enfin la mettre en confiance aussi il faut savoir parler ouvertement avec elle, être à des moments non pas comme une mère, mais comme une amie, j’espère que je t'ai un peu aidée, courage.
Commenter la réponse de MELODY