Je souffre de douleurs \"fantomes\"

- - Dernière réponse :  Marie-Angèle - 16 mars 2008 à 19:01
Amputé depuis mars 2001 de la jambe gauche -au dessus du genou- je souffre depuis de douleurs \"fantomes\" --bien réelles , en vérité - mais qui se ressentent dans la partie manquante de la jambe. Elles sont très COURTES chacunes mais très INTENSES et peuvent varier soit de peu de temps jusqu'à 24 heures. Je ne connais pas de solutions à mon problème. Pour l'instant je prends des médicaments pour la douleur quand le besoin arrive. Robert
Afficher la suite 

5 réponses

0
Merci
Je connais bien ses douleurs, car j'ai travaillé en tant de secrétaire médicale chez des kinés. Et si cela peut vous rassurez, vous n'êtes pas le seul. J'ai vu dernièrement un reportage qui expliquait que, pour certain cas, l'enterrement symbolique de ses membres arrêtait le phénomène. Etant donné les douleurs dont vous souffrez, cela peut valoir le coup de creuser un trou quelque part et d'enterrer une boite avec le symbole de vos membres manquants. J'ai vu dans ma vie beaucoup de gens guérir de certains troubles avec des choses simples, même si, à priori, elles semblent folles. Vous n'en risquez rien.
Commenter la réponse de CORINE
0
Merci
Bonjour Corine et merci pour ta réponse. Aucune suggestion n'est folle! C'est d'ailleurs pour cela que je les demande. Mais je ne connaissais pas cette possibilité et je vais en parler avec mon groupe ici aux USA --Amputees On The Move. Et je te laisserai savoir leurs réponses. Le seul problème: je n'ai pas de jardin! Où faire un trou sans être poursuivi en justice pour concurrence sans permis au croque-mort local? Je plaisante un peu pour rendre le sujet moins délicat. Peu de gens parlent de leurs douleurs et problèmes en public. J'ai tellement de problèmes médicaux variés et peu connus que la plupart de mes interlocuteurs ne me croient pas. Ils n'ont qu'à partager mes frais médicaux pour mieux comprendre. Pas de Sécu ici!
Commenter la réponse de Robert
0
Merci
Contrairement à ce que l'on peut croire parfois, on est jamais tout seul. Le plus dur dans la vie est de trouver les personnes \"ressources\", c'est-à-dire celles qui répondent à notre besoin du moment. Et quand on en trouve une, elle en connait d'autres qui peuvent aider. C'est la force de l'être humain du 21e siècle. Ceci grâce à internet et au savoir qui est à notre disposition. Le tout est de s'y retrouver entre les charlatans belliqueux, les méthodes qui fonctionnent sur Pierre mais pas sur Jacques. Car nous sommes un avec notre histoire et nos bagages. Vos symptômes sont réels et il faut les prendre en compte. J'ai suivi une méthode qui s'appelle le \"biodécodage\". Elle a été créée par deux médecins (l'un français, l'autre américain) qui se sont rencontrés car hasard. Ils faisaient la même chose chacun de leur côté. Il essayaient de mettre des corrélations entre l'histoire de leurs patients et leurs symptômes. Ils ont réussi à mettre au point une sorte de table indicatrice qui permet de réfléchir à son histoire. Ce n'est pas de la science infuse mais cela aide et est parlant pour certaines personnes. Si cela vous intéresse, je peux me renseigner, s'il existe un site ou un point info. Plus j'avance avec le temps et moins je crois au hasard. Si vous avez ce handicap et autres problèmes, c'est pour une raison : en faire quelque chose. Quoi, c'est votre histoire. Pensez-y. Je vous remercie pour votre carte. Et bon enterrement. Faites-le bien, mettez-y votre coeur, pourquoi pas avec des amis... C'est une partie de vous qui s'en va.
Commenter la réponse de CORINE
0
Merci
\"Contrairement à ce que l'on peut croire parfois, on est jamais tout seul. Ta seconde réponse couvre 2 certains aspects de mes problèmes : les douleurs, bien sûr mais aussi la solitude, facile à deviner. Mais c'est un autre forum. A la prochaine et merci encore to reach to people in need. Robert
Commenter la réponse de Robert
0
Merci
Bonjour Robert, Je suis amputée tibiale depuis mars 2002. Le membre fantôme est toujours actif par moment et même très puissant à d'autres. Mes orteils me font sans cesse mal, parfois la douleur devient insupportable. J'ai pris des médicaments de toutes sortes depuis la morphine jusqu'aux traitements pour l'épilepsie (il parait que c'est proche). J'ai fait du décodage biologique et une bonne psychothérapie. Je souffre toujours, mais moins intensément qu'il y a 6 ans. Il m'a aussi été dit qu'il fallait marcher beaucoup (plus je marche et plus il est actif). Certains amis amputés ont su s'en débarasser, d'autres font comme moi et vivent avec. Si tu arrives à trouver un mieux en suivant telle ou telle méthode, peux-tu me le faire savoir s'il te plait ? Même si je souffre moins, je serais ravie de ne plus souffrir du tout. Bon courage et bonnes recherches. Amitiés, Marie-Angèle
Commenter la réponse de Marie-Angèle