Je ne supporte pas la chaleur... [Résolu]

-
Bonjour,
On l'attendait le beau temps, mais une fois qu'il est là, je vis un enfer ! Je suis constamment fatiguée, j'ai des maux de tête horribles et l'impression d'étouffer... et c'est comme ça du matin au soir. Dites-moi que je ne suis pas la seule à vivre ce calvaire ? Et surtout, si certaines ont des astuces simples (et de préférence naturelles) SVP aidez-moi. J'adore l'été, mais la chaleur caniculaire, seulement à la plage...
Merci !
Afficher la suite 

2 réponses

Meilleure réponse
24
Merci
d'abord beaucoup s'hydrater, mais aussi de l'extérieur. une bombe d'eau thermale ou un simple vapo avec de l'eau du robinet, sur la nuque, les tempes, le décolleté, les bras ... c'est du temps gagné sur la chaleur ! et puis, ventilateur !. Pour l’hydratation interne, des tisanes \"circulation\" à déguster fraiches toute la journée, double effet !

Dire « Merci » 24

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Santé Forme JournalDesFemmes.com

Journal des femmes 3901 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Vous me rassurez, j'ai l'impression de me sentir moins seule à être intolérante à la chaleur. ( même si à 28 ans je reste jeune comparé à certains d'entre vous)

Dès 30°C, J'ai beau dormir avec des pains de glaces, un torchon froid et humide, je n'arrive pas à passer les nuits et à me réveiller sans migraines et douleurs liés à la chaleur.

Plus que ça, je suis en cuisine, là où la température exerce les 40/45 degrés quand le service est clément, sinon on peu frôler les 50...
Je passe mon temps à jongler entre les serviettes glacées, les bacs à eau froide ( on m'a déjà appelé 20milles lieux sous les mers) et les 3L par jour.
Nous n'avons pas les moyens de mettre un ventilateur, de mettre des chemises plus légères ni de short où autre, la tenue de travail doit être en polyester et complète et fermée.
Nous n'avons pas les moyens de prendre un brumisateur, norme d'hygiène oblige.

La seule solution consiste à se tremper la tête dans un bac d'eau, et d'aller 1 minute dans nos frigos pour se refroidir. et encore... on perd du temps sur nos mises en places et le service.
et si on ne le fait pas, on gagne certes du temps, mais on perd de l'énergie, de l'envie et on gagne du mal de tête ( y a du bruit dans la cuisine...) et l'impression d'être oppressé par cette chaleur.

Du coups on prend notre mal en patience en espérant que la canicule passe rapidement...
J'ai hâte que la fraîche revienne, comme vous tous )=
Bonjour!
Moi non plus je ne supporte pas la chaleur, trop de soleil aveuglant. J'ai en plus des bouffées sporadiques... Donc, je bois de l'eau (beaucoup et très fraîche). Je ne sors que si obligée (prof, je reste à l'ombre en juillet/août). J'ai des ventilateurs. Je m'habille très léger ; à la maison on n'est pas obligés d'être apprêtés...
Surtout, à part la natation ou marcher (strict nécessaire), inutile de braver les aléas physiologiques en s'agitant, genre randonnées, sports tous azimuts tellement à la mode...
La douche, 2x s'il le faut, plus, sur les jambes (de bas en haut).
Manger frais, salades...

L'idéal serait une climatisation maîtrisée... Mais il faut un budget pour ça.

Voilà ce que je peux faire.
Cordialement,
Nicole N.
> nicolen -
Je me sens moins seul! Je ne supporte également pas la chaleur, fatigue générale, parfois maux de têtes, sueurs... Olala
Bonsoir pareil pour moi .Aujourd'hui je craque bouffées de chaleur h 24 ventilos h 24 je ne supporte plus la chaleur depuis des Années. JE SORS PLUS,SAUF CI OBLIGATOIRE. JEN NAI MARRE. Courage à vous toutes.
Commenter la réponse de Maryse
1
Merci
Bonjour,
je suis rassuré ! je vois que je ne suis pas seul dans ce cas. Moi aussi, j'appréhende l'été et la chaleur. En ce qui me concerne, ça provoque un sentiment d'oppression, c'est autant psychologique que physique. Je ne ressens plus d'envie, quasiment plus de motivation, je ressens même une certaine "tristesse" à la vue d'un paysage sous la chaleur. Bizarrement, dès que la température et la luminosité redescendent (comme quand un orage arrive, par exemple), mon moral remonte instantanément, ainsi que mon bien être. Je n'ai pas trop de solution, si ce n'est essayer de rafraîchir son corps régulièrement.
J'ai déjà parlé à mon entourage de ce problème d'angoisse lié à la chaleur, mais je passe pour quelqu'un d'original, assez rabat-joie, alors que ça n'a rien à voir...Je n'ose imaginer un voyage dans un pays chaud en été (comme l'Egypte, qu'on m'a proposé).
Le comble de l'insupportable pour moi: une grande ville sous la canicule (mon sentiment d'oppression double). Je suis un homme de 59 ans, et pourtant je suis né et j'habite dans le Languedoc méditerranéen...j'appréhende l'été depuis mon adolescence, et j'ai l'impression qu'avec le temps ça s'accentue...
Mais, comme chantait Gilbert Bécaud, c'est en septembre que mon pays peut respirer...
Sincèrement moi je c que je ne pourrais pas voyager dans un pays chaud je ne supporterais pas .Il y a des personnes plus sensible à la chaleur que d autres mais ce n'est pas être rabat-joie c comme sa on supporte plus ou moins bien ou pas du tout
choupy68
Messages postés
1
Date d'inscription
dimanche 19 août 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
19 août 2018
-
Bonjour Phil
Comme je suis contente de lire votre message
Je ne supporte pas la chaleur et tout comme vous cette luminosité et ce soleil me déprime et des qu'il fait pluvieux et nuageux mon moral monte en flèche
Dans mon entourage on me prend pour une illuminée et une comédienne et je suis contente de lire que quelqu'un a le même ressenti
Je suis allée en Egypte en mars dans l'espoir qu'il ferait 25 degrés et arrivée sur place 32 degrés je vous laisse imaginer ma semaine urticaire au soleil nausées etc toute ma semaine gachée!! meme plus envie de voyager!!
Je vous souhaite encore un peu de courage on y arrive a cette fin d’été!!
ma solution pour la canicule mettre 2 ventilateurs en face de moi et attendre!!!!lol l'année prochaine j'investis dans un petit climatiseur
Commenter la réponse de Phil