Je ne supporte pas la chaleur... [Résolu]

-
Bonjour,
On l'attendait le beau temps, mais une fois qu'il est là, je vis un enfer ! Je suis constamment fatiguée, j'ai des maux de tête horribles et l'impression d'étouffer... et c'est comme ça du matin au soir. Dites-moi que je ne suis pas la seule à vivre ce calvaire ? Et surtout, si certaines ont des astuces simples (et de préférence naturelles) SVP aidez-moi. J'adore l'été, mais la chaleur caniculaire, seulement à la plage...
Merci !
Afficher la suite 

Votre réponse

17 réponses

Meilleure réponse
14
Merci
d'abord beaucoup s'hydrater, mais aussi de l'extérieur. une bombe d'eau thermale ou un simple vapo avec de l'eau du robinet, sur la nuque, les tempes, le décolleté, les bras ... c'est du temps gagné sur la chaleur ! et puis, ventilateur !. Pour l’hydratation interne, des tisanes \"circulation\" à déguster fraiches toute la journée, double effet !

Merci Maryse 14

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Santé Forme

Journal des femmes a aidé 310 internautes ce mois-ci

Commenter la réponse de Maryse
5
Merci
Bonjour Marie. Je suis comme vous l'été est pour moi une période abominable, en fait cela dépend des organismes : on supporte...ou pas ! Aux avis précédents je rajoute ce conseil donné par un cardiologue a mon grand père il y a bien longtemps : mettre de l'eau très froide dans un lavabo ou une cuvette et y verser des glaçons, puis s'asseoir confortablement et y plonger ses bras et avant bras pendant un bon 1/4 d'h (aussi haut que l'on peut, mais que le pli du coude baigne dans l'eau et même plus haut si possible) cela fait vraiment baisser la température du corps, l'effet fraicheur est très agréable et on a l'impression de mieux respirer. Ce petit système ne coute pas grand chose, même pas le volume d'eau d'une douche ! j'ai toujours plusieurs bacs de glaçons au congélateur et ca tourne bien ainsi. Et puis pour parfaire l'effet froid je me masse avec un gel amincissant. Bon courage Marie, et bon été quand même ;)) Amicalement
Commenter la réponse de chantal
5
Merci
Cc le soleil pour moi et non la chaleur , vertige fière vomissement vont avec soleil !!! Même au ski j'y ai le droit ! Si j ai le malheur d oublier casket et lunettes de soleil je peux être sur d'être très malade le soir! Même une simple séance d uv , faite en préparation de ma peau au soleil me rend malade ! Que dois je faire ? Dois je consulter un médecin ? Poura il me dire autre chose que d éviter les rayons du soleil :( , c est difficile a vivre , un simple pic nik ou une balade dans le rues ensoleilles et je suis dans cet état ! Heureusement le lendemain matin tous a disparu !
Commenter la réponse de nanou
3
Merci
si tu n'as ni clim, ni ventilateur, mets une chemise legere, passe sous la douche froide avec et promenes toi chez toi bien sur , toute mouillée, et ne sors que lorsque le soleil est tombé ,j' ai fait ça, en guadeloupe , et en afrique du nord GIGI
Commenter la réponse de gisele
3
Merci
Afin de se rafraichir de manière durable, à la maison, prenez votre Tshirt, trempez le dans le lavabo (eau du robinet à température ambiante, pour éviter uun choc thermique), essorez (sans plus). Cela vous permettra d'abaissez la température corporelle de manière significative et tout à fait naturelle.
Commenter la réponse de Jean-Philppe
1
Merci
Moi aussi, meme chose. Au dessus de 28° c'est l'enfer. Avec l'age, impression que cela empire. De plus,crains le soleil car peau blanche et déjà eu plusieurs cancers de la peau sans aller au soleil ou en me protégeant. Le mieux est de rester le plus possible au frais ou ds des endroits climatisés et de boire souvent, ne pas faire d'efforts. Et oui, l'été mauvais moment à passer pr nous.
Commenter la réponse de Roselyne
1
Merci
ouvrir les fenêtres la nuit pour ventiler et les fermer dès que la chaleur arrive;placer un linge humide devant un ventilateur(peut se faire avec un rideau devant une fenêtre )prendre une douche fraîche et ne pas se sécher complètement l'évaporation donne une sensation de fraîcheur,ne pas oublier de boire et ralentir le rythme si vraiment très grosse chaleur
Commenter la réponse de odile
1
Merci
moi aussi je ne suporte pas le soleil
quand sa me frape jai de la fiévre jai l'impression de fair un reve meme un jour je ne controler (javais presque 8ans jcroi) je pleurer et je parler a ma mere mais ces comme si cetait pas moi (lol chui pas jnouner) si quelqu un a des reponce a m apporter sa serais gentil Mercie
Vas t'acheter un besherelle et apprends a écrire correctement déja.
Va* à* déjà* , quand on fait des commentaires sur l'orthographe des autres, on fait attention à la sienne !
Commenter la réponse de ziva75
1
Merci
Bonjour,
On l'attendait le beau temps, mais une fois qu'il est là, je vis un enfer ! Je suis constamment fatiguée, j'ai des maux de tête horribles et l'impression d'étouffer... et c'est comme ça du matin au soir. Dites-moi que je ne suis pas la seule à vivre ce calvaire ? Et surtout, si certaines ont des astuces simples (et de préférence naturelles) SVP aidez-moi. J'adore l'été, mais la chaleur caniculaire, seulement à la plage...
Merci !


Bonjour Marie,

j'ai des problèmes similaires pour lesquels j'ai investigué pendant des années. J'ai consulté de nombreux médecins dans plusieurs disciplines, plusieurs examens et plusieurs traitements: sans succès.

Jusqu'à ce que je découvre la source de mes problèmes : intolérances alimentaires importantes et accentuées par des allergies aux pollens. Le tout à provoqué une inflammation de la muqueuse intestinale ce qui conduisit à un cercle vicieux :
consommation des aliments auxquels je suis intolérant = + d'inflammation (fatigue, migraines, asthme...) > encore plus d'intolérances > etc..

Solution radicale, qui fût efficace en quelques jours à peine (après des années à vivre avec les symptômes) : détecter les aliments responsables (gluten, LACTOSE etc...). Conséquences, pendant quelques semaines mes repas se résumaient à riz, poisson (essentiellement sardines en boîtes), quelques légumes comme carottes, artichauts (bons pour le foie).

Résultat net et sans bavure ;) > plus de symptômes, plus de migraines, gain d'énergie en quelques jours, respiration facilitée, j'étais si content de retrouver une tolérance à la chaleur, que je roulais à 37° dans ma voiture sans baisser les vitres ni utiliser la clim. sans faire de migraine ni vertige, ni asthme, tout en respirant bien (en relativisant qd même:) ).

Conseil : consultez un naturopathe compétent, évoquez avec lui vos symptômes. Et en attendant, tentez de tester autant que possible d'éventuels intolérances alimentaires. Vérifiez si vous n'êtes pas allergique (pollens, ...) avec un allergologue, ce qui pourrait amplifier vos symptômes. Des tests sanguins pour les intolérances existent, évoquez cela avec le naturopathe.
Moi même je n'y croyais pas, d'autant que c'est plutôt onéreux. Puis finalement les résultats des tests sanguins se sont avérés très cohérents et très utiles.
(Je n'ai aucuns liens avec quelque industrie que ce soit : ni naturo, ni labos, ni rien. Je dis ça car moi même quand je lisais des messages sur forums... j'avais tendance à constamment douter de quiconque disait une chose qui n'était établie au sein de la médecine 'classique')

Message à tous ceux qui liront et souffrent de maux plus ou moins importants : ne sous-estimez pas l'importance des symptômes liés aux intolérances alimentaires et à tous les problèmes qui y sont liés dont le fameux côlon irritable (qui est une inflammation chronique du côlon) !
J'ajoute que la chaleur éprouvée chez moi était due aux palpitations et à la fatigue suscitée par les intolérances alimentaires et l'impacte qu'ils avaient sur mon organisme déjà affaibli par les allergies aux pollens et la forte chaleur..
Ainsi lorsque l'organisme est soumis à rude épreuve (comme c'est le cas durant les fortes chaleurs, en période d'allergie etc...) la capacité de tolérance (chez les intolérants) s'en trouve d'autant plus réduite et le côlon est plus 'sensible' (c'est en tout cas ce que j'ai clairement établi sur ma personne et ce qu'à confirmé mon naturopathe).
Le reste de l'année, on a souvent tendance à disqualifier d'office tout lien avec d'éventuels troubles alimentaires, puisque pas de palpitations (ou à peine ressenties ou encore mal interprétées) ni chaleur excessive. Et l'organisme est (sur ce plan) moins soumis à des difficultés (air frais ou froid = respiration plus facile, moins de chaleur, moins d'allergènes extérieurs...)
Bonjour, à quel aliment étiez vous intolérante ? Est ce que votre nouriture vous‘ provoquait des angoisses ?
Commenter la réponse de Avertisseur
1
Merci
Bonjour, j'ai 62 ans c'est la première fois que je ressens comme vous ces malaises dus à la chaleur ; du mal à respirer, vertiges, nausées (je ne vomis pas), mal au cou et aux épaules, au ventre, un peu de déprime sans doute due au mal être. Mon médecin m'a dit de boire beaucoup d'eau...le matin ça va à peu près et je me sens mieux le soir.Vivement que les températures rebaissent.
Commenter la réponse de dani7510
0
Merci
Bonjour si je suis ici c est que moi aussi je vis un enfer...urticaire,fatigue,malaise...la chaleur le soleil j en peux plus. De plus je travail dehor dans une voiture sans clim pendant 8h...j ai vue plusieur docteur a par de boire beaucoup d eau et de la brum d eau ( qui en vrai ne me porte rien) je ne sais plus comment faire...j ai meme un eventaille j ai 36 ans et des probleme de santé en plus endometriose j ai ete en menopause artificiel pendant 5ans d ou mes bouffé de chaleur...si quelqu un peu m aidé? Pour surmonté cette chaleur....merci d avance
Bonjour Mar,

plusieurs causes peuvent expliquer ces symptômes, comme un problème de thyroïde, coeur, intolérance au soleil, et d'autres que les médecins connaissent mieux. Mais cela peut aussi être du (tout ou partie) à des intolérances alimentaires !

Quoiqu'il en soit, je vous suggère de prendre rdv avec un endocrinologue afin d'éliminer cette cause (demandez un courrier à votre médecin traitant et profitez-en pour de nouveau évoquer vos soucis avec lui).
Puis vous pouvez aussi, chercher un naturopathe compétent dans votre secteur afin de déterminer si vous êtes intolérante à certains aliments (ce qui peut aussi causer ce genre de symptômes).

Si ce n'est déjà fait, un bilan allergologique peut être judicieux (les pollens... peuvent nous mener la vie dure)

Courage et patience, derrière les nuages se cache toujours le soleil (peut-être pas l'expression la plus indiquée ^^)
Commenter la réponse de Mar
0
Merci
Bonjour,
je suis rassuré ! je vois que je ne suis pas seul dans ce cas. Moi aussi, j'appréhende l'été et la chaleur. En ce qui me concerne, ça provoque un sentiment d'oppression, c'est autant psychologique que physique. Je ne ressens plus d'envie, quasiment plus de motivation, je ressens même une certaine "tristesse" à la vue d'un paysage sous la chaleur. Bizarrement, dès que la température et la luminosité redescendent (comme quand un orage arrive, par exemple), mon moral remonte instantanément, ainsi que mon bien être. Je n'ai pas trop de solution, si ce n'est essayer de rafraîchir son corps régulièrement.
J'ai déjà parlé à mon entourage de ce problème d'angoisse lié à la chaleur, mais je passe pour quelqu'un d'original, assez rabat-joie, alors que ça n'a rien à voir...Je n'ose imaginer un voyage dans un pays chaud en été (comme l'Egypte, qu'on m'a proposé).
Le comble de l'insupportable pour moi: une grande ville sous la canicule (mon sentiment d'oppression double). Je suis un homme de 59 ans, et pourtant je suis né et j'habite dans le Languedoc méditerranéen...j'appréhende l'été depuis mon adolescence, et j'ai l'impression qu'avec le temps ça s'accentue...
Mais, comme chantait Gilbert Bécaud, c'est en septembre que mon pays peut respirer...
Sincèrement moi je c que je ne pourrais pas voyager dans un pays chaud je ne supporterais pas .Il y a des personnes plus sensible à la chaleur que d autres mais ce n'est pas être rabat-joie c comme sa on supporte plus ou moins bien ou pas du tout
choupy68
Messages postés
1
Date d'inscription
dimanche 19 août 2018
Dernière intervention
19 août 2018
-
Bonjour Phil
Comme je suis contente de lire votre message
Je ne supporte pas la chaleur et tout comme vous cette luminosité et ce soleil me déprime et des qu'il fait pluvieux et nuageux mon moral monte en flèche
Dans mon entourage on me prend pour une illuminée et une comédienne et je suis contente de lire que quelqu'un a le même ressenti
Je suis allée en Egypte en mars dans l'espoir qu'il ferait 25 degrés et arrivée sur place 32 degrés je vous laisse imaginer ma semaine urticaire au soleil nausées etc toute ma semaine gachée!! meme plus envie de voyager!!
Je vous souhaite encore un peu de courage on y arrive a cette fin d’été!!
ma solution pour la canicule mettre 2 ventilateurs en face de moi et attendre!!!!lol l'année prochaine j'investis dans un petit climatiseur
Commenter la réponse de Phil
0
Merci
Bonjour je vous rassure je suis dans le même cas j'ai l'impression de manquer d oxygène,je me sent étouffée,très fatiguée,pas de force, barbouillée,vertige ,par moment je vois bizarre c'est la première année que je le prend comme sa je cherche moi aussi des solutions pour me sentir mieux bon courage
Commenter la réponse de Cricri
0
Merci
Bonjour,

Et bien au vu de l’heure je vous répondrai moi !!! Je vis comme vous un enfer. Je me sens crever car je suffoque c’est horrible même. J’ai la gorge nouée sèche. Et j’ai surtout mon diaphragme qui se bloque.

Alors depuis 3 jours je mange très très frugalement le midi seulement et après plus rien. Je sais bien que ce n’est pas super de ne pas manger mais j’évite de mettre trop en route mon système digestif. J’ai 47 ans.

En revanche je bois beaucoup mais je dois avouer que la chaleur me stresse et me panique de plus en plus.

Bon courage à vous !
Commenter la réponse de Vra
0
Merci
Bonjour,
Vos vous êtes encore jeune, je vous plains, moi j'ai 62 ans et c'est la première fois que je suis si mal en été mais d'habitude la chaleur ne durait pas si longtemps, même le matin, il fait encore entre 22 et 24 degrés. Mon appétit est toujours là et je mange normalement en y rajoutant des fibres (abricots, pruneaux…) car je suis constipée, sans doute dû à la chaleur aussi, je me force à boire 2 litres par jour. Dans la journée, j'ai des bouffées de chaleur, des max de tête lancinants avec des petits vertiges. Je me sens beaucoup mieux quand le soir arrive. Heureusement que je ne travaille plus… j'espère qu'il fera moins chaud en août.
Bon courage à vous.
Commenter la réponse de Dani7510
Commenter la réponse de Carine
0
Merci
Vous me rassurez, j'ai l'impression de me sentir moins seule à être intolérance à la chaleur. ( même si à 28ans je reste jeune comparé à certains d'entre vous)

Dès 30°C, J'ai beau dormir avec des pains de glaces, un torchon froid et humide, je n'arrive pas à passer les nuits et à me réveiller sans migraines et douleurs liés à la chaleur.

Plus que ça, je suis en cuisine, là où la température exerce les 40/45 degrés quand le service est clément, sinon on peu frôler les 50...
Je passe mon temps à jongler entre les serviettes glacées, les bacs à eau froide ( on m'a déjà appelé 20milles lieux sous les mers) et les 3L par jour.
Nous n'avons pas les moyens de mettre un ventilateur, de mettre des chemises plus légères ni de short où autre, la tenue de travail doit être en polyester et complète et fermée.
Nous n'avons pas les moyens de prendre un brumisateur, norme d'hygiène oblige.

La seule solution consiste à se tremper la tete dans un bac d'eau, et d'aller 1 minute dans nos frigos pour se refroidir. et encore... on perd du temps sur nos mises en places et le service.
et si on ne le fait pas, on gagne certes du temps, mais on perd de l'énergie, de l'envie et on gagne du mal de tête ( y a du bruit dans la cuisine...) et l'impression d'être oppressé par cette chaleur.

Du coups on prend notre mal en patience en espérant que la canicule passe rapidement...
J'ai hâte que la fraîche revienne, comme vous tous )=
Commenter la réponse de Maina