Jambes sans repos, difficile à accepter

Signaler
-
 viviane -
Je viens d'apprendre que j'ai cette maladie et je n'arrive pas l'accepter. J'ai besoin d'en parler à toute personne qui le souhaite, merci.

6 réponses

Je suis atteinte de ce syndrome depuis 5 ans. C'est dur à vivre, c'est vrai, parfois je craque aussi, mais globalement je l'ai accepté. Prendre des médicaments toute sa vie, j'ai eu et ai encore du mal, mais je le dois pour continuer à travailler et profiter du reste. Les moments de fatigue, je ralentis et le reste du temps je vis comme tout le monde ou presque, ça ne se voit pas. J'ai réorganisé ma vie, 2 lits pour continuer à dormir avec mon mari, sport, calme et la mer, qui soulage! Bon courage, soignez vous.
Avez-vous ce problème plus la nuit que la journée ? Tout ce qui est excitant, tel café, thé, coca sont à prescrire. Pour ma part je sens la différence quand je consomme ou pas ce genre de boisson. Bon courage à vous.
Pendant des années on m'a dit : paresseuse, dépressive. Dès que je m'asseyais, je m'endormais, le matin j'avais l'impression d'avoir été battue tellement je souffrais de courbatures. 48 mouvements de jambes par minute, j'étais toujours en phase d'endormissement, je n'avais plus de sommeil profond. Depuis environ 8 ans je prends un traitement ce qui me change la vie mais je trouve cela \"léger\" à côté de ce que j'ai vaincu avant. Par contre mon mari ne comprend pas que j'ai besoin de dormir seule.
Je suis aussi atteinte de cette maladie depuis des années : en traitement chez mon docteur, elle a investigué sans renoncer. J'ai passé des tas d'examens jusqu'au labo du sommeil : c'est là qu'on a découvert ce dont je souffrais. Depuis, je prends du Sifrol et du Rivotril. Je me porte très bien (à peu près!). Jeanine.
Depuis 19 ans, je suis atteinte de cette maladie, un docteur m'a appris il y a 5 ans qu'un médicament avait été mis au point. Je n'y croyais pas et pourtant si je n'oublie pas de le prendre je ne sais même plus que je suis atteinte de cette maladie, un miracle pour moi qui ai tant subi! Ce médicament est l'Adartel.
J'ai cette maladie et maintenant cela me prend dans les bras et les douleurs sont insupportables. Là je vais sur Paris rencontrer un grand professeur et j'aimerais qu'il me trouve une solution à moins que le premier diagnostique soit une erreur. Dans ce cas j'aimerais savoir ce que j'ai qui peut me repondre ?