L a forme

Signaler
-
Messages postés
44
Date d'inscription
lundi 1 juillet 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
5 juillet 2013
-
Bonjour,

Une étude qui sera je pense assez compliquée , les gens réagissant tous très différemment...chacun étant unique..Pour mon cas je suis un peu en marge de toutes vos réponses, je suis déstructurée du système, étant seule depuis fort longtemps et sans travail, la solitude m'écrasant inexorablement de son poids. Il n'y a plus justement toutes ses habitudes et obligations qu'ont les gens entrainés par chronos...je me lève sans réveil, je ne déjeune que si mon estomac crie famine, et seulement là, j'apprécie mon café..je vis dans la campagne plongée dans le silence seulement rompu par les oiseaux..Ce qui pourrait paraître une vie idyllique à certains, mais croyez moi, ce ne serait que pour quelques mois...Que faire de tout ce temps, lorsque vous êtes arrivés a la mi-temps de votre vie, que vos quelques amis sont très loin, et que vous n'avez pas de famille...il n'y a plus d'obligations. La vie qui quelques fois est si rythmée, les parcours si bien fléchés, ne laissant à certains pas le temps de vivre..c'est cela la vraie vie...se sentir bien dans sa peau c'est aussi se sentir utile.

1 réponse

Messages postés
44
Date d'inscription
lundi 1 juillet 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
5 juillet 2013

Chacun sa vie, chacun ses problèmes en effet, chacun son univers, ses sensations. Beaucoup de personnes manquent sans cesse de temps et sont dans la course perpétuelle. Ils n'arrivent pas à imaginer que l'on puisse être dans la situation inverse, celle où l'on a trop de temps, que l'on a du mal à remplir avec des activités et des rencontres intéressantes. Or vous êtes loin d'être la seule dans cette situation ! Il y a peut-être un tiers ou un quart des gens qui ressentent les choses comme vous les avez si bien décrites. Merci de ce très beau témoignage, il montre que vous savez très bien créer des liens et expliquer ce que vous ressentez