Peut on hospitalisé un skizo qui est majeur et dans le déni tota

- - Dernière réponse :  jackpote - 6 sept. 2013 à 00:28
Bonjour
Mon fils a 21 ans diagnostiqué skizo depuis l'âge de 15 ans, il est dans le déni total, il a toujours refusé de prendre des traitements par la bouche et se rend a ces rdv en Cmp pour discuter mais moi en tant que mère je ne vois aucune amélioration : échec scolaire: redoublement en 3ème puis redoublement en seconde puis redoublement en 1ère et enfin renvoyé du lycee suite a une lettre anonyme de menaces de mort adressée aux élèves de sa classe.
Maintenant mon fils est déscolarisé depuis 1an 1/2, passe la journée et la nuit devant l'ordi j'ai changé de psy , 1 nouveau diagnostique la skizo et nous propose de déposer un dossier de demande de l'AAH, on a rempli le dossier et mon fils devait le déposer a la mairie
J'ai appri par mon fils 3 mois après qu'il a jeté le dossier a la poubelle de peur d'avoir 1 étiquette d'handicape je regrette de ne pas avoir envoyé le dossier moi même par la poste
J'ai besoin d'aide est ce que je peux le faire hospitalisé sachant qu'il est majeur
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

Meilleure réponse
1
Merci
etant moi meme skizo et ayant de l experience dans ce domaine je vous conseil de faire venir
un infirmier psy pour qu il puisse poser une premiere constatation et une ecoute pour vous rassurer ou vous conseiller dans la demarche a suivre sacher qu il y a un CMP dont votre fils depand chercher le cmp (centre medico psychiatrique) du secteur ou vous vivez autrement votre fils a des droits comme l AAH a partir de 18 ans dans certain cas et differentes aides pour travailler ESAT , atelier proteger , contrat de reeducation chez un employeur , il y a des
groupes d entraide mutuelle pour ses loisirs et eviter l isolement et puis vous pouvez etre aider par la mdph (maison departementale des personnes handicapées ) precision j ai refusé moi aussi de prendre des medicaments antipsychotique par voie orale donc injection vecu
comme un traumatisme car lorsque l on est contracte du a l etat d agitation le produit qui est gras fait mal pendant l injection deplus pour que le traitement puisse etre de nouveau reinjecter on vous attache au prealable cela est dur a encaisser psychiquement et physiquement sachez
que cesprotocoles passe par l avis de deux psyhiatres il y a trois types d hospitalisation
libre pas de contrainte ,a la demande d un tier et d office la troisieme solution est la plus contraignante (avis du prefet) mais ces pour proteger l usager et la societe d acte punissable par la loi (delire morbide , confusion de la pensee,persecution) salutation

Merci jackpote 1

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

Journal des femmes a aidé 288 internautes ce mois-ci

Commenter la réponse de jackpote
0
Merci
oui HDT hospitalisation a la demande d un tier c est pour lui une trahison utile et securisante
Commenter la réponse de jackpote