Antécédents=grosses angoisses

Messages postés
1
Date d'inscription
jeudi 21 novembre 2013
Dernière intervention
21 novembre 2013
- 21 nov. 2013 à 12:06 - Dernière réponse :  Pat
- 28 nov. 2013 à 20:47
Bonjour,
j'ai 39 ans. Ma maman a eu un cancer du sein vers l'âge de 45 ans. Je suis donc bien évidemment suivie depuis plusieurs années avec examen et mammographies régulières. Jusqu'à présent, tout ça ne m'inquiétait pas plus que ça, mais depuis quelques temps j'ai de grosses angoisses (quotidiennes) face à cet "héritage". La dernière mammographie a été très éprouvante (arrivée presque en larmes face au radiologue) et depuis de grosses angoisses, insomnies... Je ne sais plus quoi faire, j'ai l'impression de me pourrir la vie face à quelque chose qui finalemnt pourrait jamais n'arriver (j'ai le sentiment que j'aurais forcément un cancer du sein, que je ne pourrais pas y échapper...). C'est très difficile à vivre au quotidien!
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

0
Merci
Tu angoisses car ta mère a eu son cancer après la 40aine, et tu sens l'écheance arriver. Tu devrais faire un test ADN. Il te dirait si tu as hérité des genes à risque de ta mère. Si ce n'est pas le cas, tu n'a pas plus de risque que n'importe qui. C'est un peu à double tranchant, car si le resultat est positif, tu risques de psychoter encore plus. Mais si tu dis que c'est déjà l'angoisse, ça ne sera peut être pas pire. Et au moins tu sauras à quoi tu te confrontes, et tu ne penseras pas que tu angoisses pour rien. Parfois ça rassure de "savoir". Même si bien entendu, le risque n'est jamais de 100%. Ça te motivera surement à avoir une vie saine, et avec un esprit positif, c'est déjà une bonne partie de la prévention.
J'ai eu un cancer du sein . Evidemment, quand cela m'est arrivé, j'ai été "assommée."... Mais j'ai pris cela comme une maladie quelconque, en ne pensant jamais que j'en mourrais. J'étais convaincue et persuadée que je m'en sortirai. J'avais 51 ans . Ma grand-mère paternelle a eu un cancer du sein à 75 ans et ma mère à 80 ans, après moi . C'était il y a 12 ans ...tout va bien aujourd'hui. Positiver est essentiel. Je vous souhaite de voir les choses différemment et surtout de ne pas focaliser sur le sujet : il est fort probable que cela ne vous arrivera jamais !
Commenter la réponse de P.