Tocs, phobies et travail...

Messages postés
6
Date d'inscription
lundi 2 mars 2015
Dernière intervention
5 mars 2015
- 2 mars 2015 à 13:20 - Dernière réponse :  cathgirl
- 13 mars 2015 à 22:30
Bonjour, je suis une femme de 44 ans, je suis mariée et j'ai un fils de 12 ans avec mon premier mari, mon second mari à aussi une fille de 13 ans de son premier mariage. Voilà les présentations sont faites et je vais vous exposer maintenant mon problème : J'ai eu différents emplois dans ma vie, tous étaient complètements opposés, de serveuse de bar, hotesse d'accueil, agent hospitalier, assistante familiale (famille d'accueil pour enfants), et dernièrement auxiliaire de vie sociale chez les personnes agées et/ou handicapées. Ce qui a provoqué tous ces changement de poste ? Ce sont ces Tocs et phobies qui m'empoisonne l'existence. J'ai vécu pendant des années à ne pas en parler à mon entourage, mon mari est au courant depuis mon dernier arret de travail qui date de décembre 2014. Cela m'a soulagé de lui en parler enfin... Après seulement 7 mois de travail, je ne dormais plus et ne m'alimentais presque plus, ayant perdu 5 kilos en 7 mois, je me suis enfoncé dans un burn-out rapidement. Quelques soient les métiers dans lequel j'évolue, j'ai toujours les memes soucis, les Tocs et les phobies... Donc depuis décembre 2014, je suis en arret de travail avec consultations chez un psychiatre tous les quinze jours, pour l'instant le médecin veut se concentrer sur la partie traitement et ensuite entreprendre une thérapie. Je ne suis bien que chez moi, avec quelques petites sorties en famille, et la reprise de mon emploi ou meme encore d'un autre me rend malade... Existe-t-il une solution pour etre soulagée et quelles prises en charges pourrais-je avoir dois. Car j'ai toujours été indépendante financièrement et je voudrais le rester, mais le travail devient maintenant pour moi un véritable calvaire. merci pour vos conseils. Amicalement.
Afficher la suite 

Votre réponse

24 réponses

Messages postés
6
Date d'inscription
lundi 2 mars 2015
Dernière intervention
5 mars 2015
- 3 mars 2015 à 09:49
0
Merci
Bonjour, je me sens bien seule, je n'ai à ce jour reçu aucun conseil, je me retrouve bien désemparée...
bonsoir cath et marmotte,
vous devriez écouter les conseil de valérie, elle n'a pas seulement des phobies, et je pense aussi qu'une thérapie comportementale serait bien, ça lui a réussi, et pour vous marmotte, moins vous sortirez, moins vous aurez envie de sortir, je suis au chomage aussi, et j'ai eu une période similaire a la votre, je me suis forcée a sortir, et ça va mieux, et toi cath, je vois que tu peux te permettre de manger des gateaux, quelle chance!! tu vois il n'y a pas que du négatif, il faut bien plaisanter un peu.
a toutes les deux essayez au moins de faire cette thérapie, ça peut vous aider
courage a toutes les deux
Merci Rémi, je vais suivre vos conseils et aller voir sur les sites que vous m'avez donné, car mon psychiatre n'a pas été formé sur les thérapies comportementales. Je voudrais m'excuser auprès de Valérie à laquelle je n'ai pas répondu. Le problème est aussi que je suis restée depuis 2 ans 1/2 avec une hyperthyroidie que mon méedecin n'a pas su diagnostiqué, j'ai du changé de médecin généraliste. Elle passé son temps à me donner des granules d'homéopaties qui ne faisaient rien du tout, non pas que je sois contre, au contraire, mais pour mes problèmes l'homéopatie n'est pas suffisant. Quand à l'arret maladie, c'était inévitable compte tenu, du rythme de travail, de la perte d'alimentation, et de la perte de kilos. Merci en tout cas de vos témoignages précieux.
Valérie > cathgirl - 12 mars 2015 à 08:34
Les TCC donnent vraiment de très très bons résultats pour guérir des Tocs et des phobies. Cela ne se fait pas sans difficultés, il faut se donner les moyens de réussir. Les TCC demandent beaucoup d'investissement personnel, Il ne suffit pas de rester assis pendant 1 heure et d'écouter le psy. Il y a des moments très difficiles, de grand doute, mais le résultat est toujours positif. J'ai eu la chance de trouver une excellente thérapeute. Je vous souhaite d'arriver à vaincre vos phobies et vos Tocs. Croyez en vous, croyez en vos capacités. Vous vous en sortirez. Je vous souhaite bonne chance
Messages postés
1
Date d'inscription
mercredi 11 mars 2015
Dernière intervention
11 mars 2015
- 11 mars 2015 à 22:19
N'hésitez pas à aller sur le site de EMDR France...pour trouver un thérapeute qui pourra vous aider sortir de ce cercle infernal..
Les Thérapies Cognitivo comportementales sont aussi une bonne approche.
Merci beaucoup Valérie et nora12545, je vais me renseigner ;)
Commenter la réponse de cathgirl
Messages postés
2
Date d'inscription
jeudi 12 mars 2015
Dernière intervention
13 mars 2015
- 12 mars 2015 à 13:05
0
Merci
Bonjour Cathgirl,

Tout d'abord, je te remercie d'avoir exposé ton problème et d'avoir succcité ces réactions. pour ma part j'ai fait un burn out au travail avec ensuite idées suicidaires, mais pas de TOC juste la certitude que je ne pourrais pas supporter la reprise du travail et donc que ma seule solution était le suicide .J'ai eu un arrêt qui a duré plusieurs années et fait psychothérapie également très longue qui dure encore. Là je suis en congé parental depuis presque 3 ans car j'ai toujours peur de retravaillé. Je prends encore un antidépresseur (depuis 7 ans) et de temps en temps encore un anxiolitique pour dormir car j'ai toujours des problèmes pour dormir avec difficultés d'endormissement et réveils nocturnes. je suis toujours TRES anxieuse notamment car j'ai eu des jumeaux il y a 2 ans 1/2 et ma fille est morte et j'ai failli mourrir aussi d'1 hémorragie et maintenant je suis toujours en hypervigilance car j'ai peur qu'il arrive quelque chose à mon fils.
Sache que tu n'es pas seule du tout et qu'on te comprend et te soutiens.
Je voulais te dire qu'il est vraiment TRES important que tu te trouves un psychiatre ou psychologue avec qui le contact passe bien, qui répond à tes attentes du point de vue de la thérapie et des médicaments, et que tu trouves pas seulement sympa mais aussi EFFICACE ... Et ça c'est difficile mais tu gagneras beaucoup de temps si tu trouves un bon thérapeute.
De mon côté j'ai perdu DES ANNEES avec des psychiatres pas terribles ou juste sympa qui m'ont bourré de médicaments pendant les idées suicidaires jusqu'à dormir 16h par jour, me rappeler de rien...
Evidemment, quand c'est nécessaire il faut prendre des médicaments, mais il faut prendre le temps de trouver la molécule qui te convient avec ton médecin et
SURTOUT il faut faire une psychothérapie.
De mon côté, les TCC n'ont pas été très efficaces, mais bon apparemment ça l'est pour beaucoup de personnes qui ont des TOCS.
Moi j'avais essayé ça au début de ma dépression anxieuse et ensuite j'ai fait une thérapie psychanalytique donc j'ai débloqué pas mal de choses. Et maintenant je fais de l'EMDR depuis 6 mois et c'est avec ça que je commence à sentir un vrai déblocage et à comprendre ce que me disais mes psys d'avant.
Moi aussi on m'a dit que mon burn out était lié à mon enfance et je ne voyais pas comment et j'ai compris il n'y a pas longtemps car grâce à l'EMDR j'ai pu retrouver les émotions de mon enfance et voir le lien avec ce qui s'est passé de douloureux au travail.
Donc mon conseil c'est TIENS BON et trouve toi un bon thérapeute avec qui TU te sens bien. Parfois ceux qui ne sont pas top pour quelqu'un peuvent être TOP pour toi, A mon abvis, ça vaut le coup que tu essaies et vois par toi même.

BONNE CHANCE POUR TOUT
Bonjour et merci bbjum, pour ton soutien et ton témoignage. Pour l'instant, je n'ai pas d'idées suicidaires, j'ai un enfant de 12 ans de mon premier mariage qui me tiens la tete hors de l'eau et un mari aimant, j'ai tout pour etre heureuse, mon fils n'a que moi, car son père est quelqu'un d'instable qui change de femme comme il change de chemise, et très peu fiable pour notre enfant, je sais (mais je m'avance peut-etre trop) que je ne penserais pas a me supprimer tant que mon fils ira bien. En ce moment je suis en arret de travail depuis décembre dernier, je suis a la maison et j'arrive a sortir un peu (quelques courses, visite à la famille, et au amis) je prend sur moi, mais l'idée de reprendre mon travail me rend malade à l'avance, mon psychiatre que j'ai vu lundi m'a re-prolongé jusqu'au 9 avril, pour l'instant je vais un peu mieux, mais dès que l'échéance de l'arret de travail approche, j'angoisse à l'avance, et je ne suis pas bien du tout, je n'arrive plus a prendre sur moi et mes tocs et surtout mes phobies amplifies. On dirait que je suis allergique à mon travail. J'ai honte de dire cela, car malgré mes changements de jobs (suscités par mes soucis) j'ai toujours travaillé et maintenant j'ai peur de renvoyer une image de "feignasse". je voudrais tellement sortir de ce cercle infernal....

Je te souhaite de t'en sortir aussi, car la perte d'un enfant est très difficile à vivre. Je pense personnellement qu'il n'y a rien de pire dans une vie. Cela n'a surement rien a voir, mais j'ai fait une fausse couche à 3 mois de grossesse juste avant d'avoir mon fils et j'y pense encore ... Dit-toi a ton tour que tes enfants, sont là et qu'ils ont besoin de toi, ils ont pleins de choses a vivre et pleins de bonheur à t'apporter.

Dernière petite chose : Peux-tu me dire ce que c'est l'EMDR ??

Courage à toi. Amicalement.
Messages postés
2
Date d'inscription
jeudi 12 mars 2015
Dernière intervention
13 mars 2015
- 13 mars 2015 à 11:47
Bonjou cathgirl,

Merci pour tes encouragements, maintenant je trouve que je vais plutôt bien par rapport à avant, et je relativise et avance à mon rythme.

l'EMDR est une forme de thérapie d'origine américaine très récente basé sur le mouvement des yeux et qui paraît très surprenante quand on n'a pas encore essayé et vu les effets sur soi.
tu peux regarder entre autre les sites et faire ta propre recherche en tapant EMDR
http://www.psychologies.com/Dico-Psycho/EMDR
et http://www.emdr-france.org/
où tu pourras trouver les coordonnées des thérapeutes formés.
En fait, le patient doit se souvenir d'un moment de sa vie où il a vécu une émotion négative. Ma thérapeute me demande de penser à cette image de moi quand je vivais 1 moment difficile, par exemple : "une collègue viens me raconter sa vie alors que je suis déjà débordée" elle me demande de penser en même temps à ce que je ressentais à ce moment là : émotion, ressenti physique et à ce que ça dit de moi : par exemple: "je ne sais pas m'affirmer, je devrais lui dire de me laisser bosser" ... Et elle promène ses doigts devant toi et tu dois les suivre avec tes yeux en même temps que tu penses à l'image, au ressenti et à ce que ça dit de toi. Ca détend énormément, moi je me sens plus hypnotisée que quand j'ai essayé l'hypnose. Et là tes émotions sortent beaucoup plus facilement, parfois l'émotion négative augmente au début, mais ça libère et la thérapeute continue son mouvement des doigts jusqu'à ce que l'émotion retombe à un niveau où ce n'est plus perturbant et où on est apaisé. Pour moi, les séance durent 1 heure et je paie 50 euros (en Ile de feance c'est toujours cher). Souvent on fait 1 deuxième séance sur la même image jusqu'à ce que la pensée négative que j'avais au début : ex je ne travaille pas, je suis nulle, se transfome en version plus positive : du type : j'ai beaucoup de qualité et je suis capable de faire beaucoup de choses.
Franchement pour moi, j'ai l'impression que ça marche super bien, mais je n'en suis qu'au début je fais ça 1 à 2 fois par mois seulement, mais je connais 3 autres amies qui en ont fait et qui ont trouvé ça miraculeux et j'ai notamment une de ces amies Wendy qui a conseillé ça à pleins de personnes et quasiment toutes ces personnes trouvaient ça génial. Moi, j'avais beaucoup de mal au début à me décider car le prix me paraissait trop élevé vu mes revenus, mais maintenant je pense que ça valait le coup.
Pendant longtemps, j'ai eu aussi beaucoup de mal à accepter l'image de "feignasse" comme tu appelles ça et la baisse de revenus car maintenant je touche 0 euros, mais je l'ai accepté et ça va, on se débrouille.
J'espère que l'EMDR peut marcher sur les TOC et les phobies, j'imagine que oui, car les TOC sont liés à une grande anxiété. mon amie Wendy avait peur de conduire et en traitant d'autres problèmes avec l'EMDR, elle s'est miraculeusement débarassé aussi de sa peur de conduire.


Alors bonne chance à toi et sache que c'est possible de s'en sortir et de vivre mieux. Il faut croire en toi, trouver un bon thérapeute et un médicament efficace pour toi, et voir les gens qui te font du bien.

C'est mon dernier message sur ce forum car j'ai très peu de temps pour moi.
Merci beaucoup à vous, je vais suivre vos conseils, et courage pour la suite...
Commenter la réponse de bbjum