Conjoint d'une a priori bipolaire - rupture irraisonnable

crevettebourriquet 1 Messages postés mardi 2 juin 2015Date d'inscription 2 juin 2015 Dernière intervention - 2 juin 2015 à 12:48 - Dernière réponse :  Pascaillette
- 16 juin 2015 à 07:34
Bonjour a vous,
Je me suis inscris pour vous faire part de mon desarrois.
En couple depuis fin 2011 avec ma compagne elle souhaite me quitter. Cette fois ci elle est vraiment raide.

Elle s'est faite hospitaliser a l'initiative de sa famille fin octobre 2014 jusqu'au 31/12/14. Il semble d'apres ses dires qu'ils hesitent entre de l'epilepsie et de la bipolarite.
Elle etait sous lithium depuis son hospitalisation, traitement qu'elle a arrete sans en avoir parle a son medecin, sans son aval et sans controles.
D'apres elle ca ne fonctionnait pas et cela lui faisait prendre trop de poids (500 gr d'ecart par rapport a son plus gros poids historique) et lui donnais des boutons...
Elle n'est restee avec sa dose pleine je ne dirais que seulement 3 mois et depuis debut mars elle a baisse par palier pr arriver a un arret total.
J'ai beau lui avoir dit qu'il y avait une difference, qu'en dose pleine ca allait bien et que plus elle baissait plus sa se degradait, que je suis le plus objectif car je passe le plus de temps avec elle rien a faire "ca sert a rien".

De toute facon, c'est tabou, elle "n'est pas bipolaire et n'a donc pas besoin de prendre ca".
Je trouve bcp de points communs malheureusement avec d'autres discussions de ce site.

Je ne l'ai jamais traite comme une malade, mais elle porte cela comme une tare, une faiblesse ou une honte, prtt tres peu de personnes sont au courant de son hospitalisation et d'un eventuel diagnostique.

J'ai lu que lorsqu'ils etaient comme ca il faut leur laisser du temps mais je ne l'ai vu qu'une fois en 2 semaines, elle ne veut pas me voir, ni decrocher mais reponds a mes textos sans trop s'impliquer non plus.

Si elle me quitte "elle ne se prendra plus la tete", parce que ben voila, sans moi plus de probleme et si elle retoruve quelqu'un tout ira bien. Voila l'etat d'esprit.

J'ai cherche a comprendre ses sauts d'humeurs et coleres incontrolables des mi 2012, et a l'epoque tout me ramenait a la bipolarite. Bien sur je disais n'importe quoi...

Je ne l'ai jamais juge et peu m'importe le nom que l'on met sur ce qu'elle peut avoir, pour moi ce qui compte c'est d'identifier le probleme et d'y apporter une solution.
Attendre, laisser du temps j'ai lu, certes mais si elle reste dans son truc ?
Je suis perdu que dois-je faire ? Provoquer une rencontre ? Lui dire de venir lire ce forum ? Elle n'est pas dans son etat d'esprit habituel je le vois bien, mais je sais qu'elle est encore amoureuse et attachee. Je voudrais qu'elle elargisse son champs en venant ici et non qu'elle se sente meprisee, qu'elle comprenne que je suis vraiment amoureux, ne veut pas l aperdre et l'epauler.
Afficher la suite 

26 réponses

Répondre au sujet
Malyena 1 Messages postés mardi 2 juin 2015Date d'inscription 2 juin 2015 Dernière intervention - 2 juin 2015 à 19:05
+1
Utile
11
Bonjour,
J'ai étais avec un bipolaire.
Au début il prenez son traitement "téralithe 400", il fesait son effet. Il allais bien avais une vie correcte. Une personne comme les autres j'ai envi de dire.
Mes mots sont lourd je le sais!
Petit a petit il a arrêté le traitement plusieur chose sont arrivé:
l'agressivité
la manipulation
le vol d'identité
le vol de personnalité
le vol
le mensonge
la parresse
le refus de soin
le refus d'accepté la maladie
et pour finir la violence physique!
Pour ma part, ce sont des personnes qui avec un traitement sont gentils.
Sans traitement ce sont de vrai meurtrier au sens manipulation et perte de personnalité pour la victime du bipolaire.
Ne perdez pas votre temps, les concéquences sont lourdes!!!
Maly
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Paul-Bernard 20419 Messages postés vendredi 13 avril 2012Date d'inscriptionModérateurStatut 19 avril 2018 Dernière intervention > caillette - 7 juin 2015 à 15:43
Bonjour caillette.

Il vous suffit de vous inscrire comme membre du Journal des Femmes / Linternaute / CCM. C'est absolument gratuit et sans engagement, et cela vous permettra de bénéficier de la messagerie privée du forum.
Dès votre inscription (enfin, quelques minutes après) votre pseudo apparaitra en rouge (comme celui de philocoeur ou le mien) et vous pourrez discuter gratuitement par la messagerie privée (MP) des forums. Philocoeur pourra vous répondre de la même façon, et vous pourrez si vous le souhaiter échanger hors forum vos adresses e-mail.

Bon dimanche. Cordialement.
La modération
Pascaillette 2 Messages postés dimanche 7 juin 2015Date d'inscription 8 juin 2015 Dernière intervention - 7 juin 2015 à 15:48
Bonjour Paul-Bernard,
je viens juste de m'inscrire comme membre sous le pseudo de Pascaillette,
Un tout grand merci à vous d'avoir pris le temps de me répondre.
Bon dimanche à vous :)
Philocoeur, je viens d'envoyer un message sur votre messagerie pour faire un essai, tenez-moi au courant si vous l'avez bien reçu svp, merci.
Paul-Bernard 20419 Messages postés vendredi 13 avril 2012Date d'inscriptionModérateurStatut 19 avril 2018 Dernière intervention > Pascaillette 2 Messages postés dimanche 7 juin 2015Date d'inscription 8 juin 2015 Dernière intervention - 7 juin 2015 à 21:31
Alors, soyez la bienvenue parmi nous, Pascaillette.
Cordialement.
Pascaillette 2 Messages postés dimanche 7 juin 2015Date d'inscription 8 juin 2015 Dernière intervention - 8 juin 2015 à 07:02
Merci Paul-Bernard.

Bonne journée.
Bonjour,

J'étais également avec un bipolaire, pendant 8 ans!! séparé depuis maintenant 2 mois...ça été dur la séparation, mais je vous assure même avec un traitement, ce n'était plus possible, c'était mensonge sur mensonge, achats compulsifs, manipulation, agressif verbalement et physiquement, oui je me retrouve parmi vos histoires, j'ai voulu y croire à cette relation mais si la personne bipolaire est dans le dénis, alors oui faut laisser tomber malheureusement!! les sentiments sont toujours là mais un moment donné faut penser à sois, car pendant 8 ans il n'y avait que lui...je n'avais rien en retour, si à part "c'est à cause de toi que je suis malade; c'est toi la folle; c'est toi la malade...." lui il n'avait rien à se reprocher, et avec le temps je vous assure que ça s'empire!!

Donc vraiment penser à vous, les bipolaires ne se rendent pas trop compte de ce qu'ils font donc c'est d'autant plus dure de raisonner une personne qui est dans le dénis total ! malgré prise de médicament ( zyprexa 7 mg) chaque soir et voit un psy tous les 2 mois...

Bon courage à vous !
Commenter la réponse de Malyena
Laliana 16 Messages postés mardi 21 avril 2015Date d'inscription 3 juin 2015 Dernière intervention - 3 juin 2015 à 17:17
0
Utile
Bonjour,
c'est très difficile pour les proches de personnes bipolaires car leurs comportements et leur réactions sont couvent inexpliquables (parfois même pour eux !)
En parler à un spécialiste ou à une association d'aide aux familles pourrait peut-être vous aider à y voir plus clair ?
Vous pouvez trouver des infos et des conseils dans ce dossier
Et surtout, bon courage !
Commenter la réponse de Laliana
lepianiste1 1 Messages postés jeudi 26 septembre 2013Date d'inscription 5 juin 2015 Dernière intervention - 5 juin 2015 à 07:58
0
Utile
1
La bipolarité est qqch de très instable et encore fort peut connu aussi bien chez les professionnels de la santé que chez le commun des mortels...
Autrement dit chaque personne est différente et pourra en effet remplir certains critères mais pourra tout aussi bien ne pas les remplir et être cataloguée comme une personne bipolaire...
Donc le mieux à faire quand vous êtes perdu comme cela semble le cas c'est de voir un spécialiste avec une grande expérience dans ce type de situation...
Vous pouvez toujours venir me contacter en tant que professionnel de la santé je pourrais peut-être vous aidez.

Bien à vous

Yves.
philocoeur 20 Messages postés dimanche 31 mai 2015Date d'inscription 7 juin 2015 Dernière intervention - 5 juin 2015 à 08:50
Bonjour Yves
Je m'"étale" sur ce forum depuis une semaine, suite à la nième rupture de mon ami bipolaire. (diagnostiqué, a arrêté tout traitement depuis longtemps, avant notre rencontre il y a un an et demi) Je ne vais pas réécrire mes romans, Je suis pas mal amochée par ses changements d'humeur, il m'aimait encore et était optimiste pour notre couple il y a deux semaines, puis m'a quittée définitivement. Je suis dans le doute, je me demande si mon amour lui apporte quelque chose ou au contraire le détruit comme il le dit quand il est en crise. Actuellement il refuse tout contact avec moi et je ne sais plus si je dois juste attendre, sans bouger, ou essayer de l'aider, l'encourager à prendre un traitement (c'est évident qu'il va m'envoyer promener!).... Je suis la dernière personne qu'il écouterait en ce moment,
Je précise: je ne suis ni débile, ni addicte ou sous emprise ou en dépendance affective, ni maso. J'ai fait des études, mon cerveau fonctionne, j'ai un travail, juste j'aime très profondément et sincèrement cet homme, il me reste encore du courage à mettre dans cette histoire, par contre je ne peux plus survivre à ses ruptures et ses déclarations de désamour. Y'a une limite à la souffrance quoi....
Merci pour vos éventuelles réponses.
Commenter la réponse de lepianiste1
crevettebourriquet - 5 juin 2015 à 20:02
0
Utile
Merci à vous tous d'échanger je lis des commentaires identiques à ma situation...
Mais que faire ?
Je l'ai revu avant hier je l'attendais en bas de chez elle, nous avons passe plus d'une heure ensemble dans l'herbe se faisant même un câlin, mais des que je l'embrasse elle tourne la tête. On ne s'est pas engueulé une seule fois durant cet instant.
Elle ne veut pas me revoir mais elle m'aime bon sang c'est d'un flagrant !
Ce soir je suis allé la voir je l'ai croisé quand elle rentrait chez elle, je la prend dans mes bras et la seconde d'après comme si c'était pas elle elle s'éloigne.
Elle ne répond plus du tout à mes messages et ne décroche toujours pas.
Elle m'a dit hier par message que j'aimais le challenge de la récupérer quand elle me quitte, que je montrais que je l'aimais que qd elle me quitte, les conneries habituelles.
Mais qu'à-t-elle en tête ? Je suis en morceaux je ne sais pas quoi faire, je voudrais qu'elle réalise ! Philocoeur ton post est dramatiquement proche de moi.
Dois-je lui dire de venir lire ce forum parmi tant d'autres ?
Je tiens à elle je l'aime et le pire c'est que c'est réciproque.
Mayday
Commenter la réponse de crevettebourriquet
crevettebourriquet - 7 juin 2015 à 11:22
0
Utile
2
Je l'ai vu hier soir chez elle.
On a brièvement parlé, fait un câlin puis l'amour.
Puis une fois dans le canapé, elle a recommence a bugger...
Je lui ais beaucoup parler, j'ai essaye de lui faire réaliser la bêtise de sa décision, en la faisant parler. Elle va s'accrocher à un point qui ne lui as pas convenu pour justifier son choix.
Au point de sortir des choses fausses et méchantes "tu es un poison pour moi, tout comme moi pour toi", "tu me tires vers le bas"...
Elle a été jusqu'à me dire qu'elle avait été voir ailleurs en espérant que j'abandonne...
On ne s'est pas engueule elle s'ouvre un micro instant dans sa tête et se referme aussi tôt...
Pour elle le SEUL problème c'est moi, donc équation simple sans moi pas de problème... Je lui ais dit que ce n'était pas le cas, qu'il faut qu'elle regarde à quel point elle est instable et dénuée de confiance en elle, qu'il fallait peut être qu'elle se demande pourquoi elle quittait tjs les personnes avec qui elle est, que si la prochaine ça recommence elle devra se pencher dessus "oui c'est vrai", je lui ais demandé et tu penses que ça vaut la peine d'aller jusque là ? "pour l'instant c'est toi mon problème"...
Et ce matin elle m'a envoyé un texto me disant que je lui ai laisse comme cadeau de départ le besoin de prendre une pilule du lendemain et un dépistage...
Mais comment je peux dialoguer avec un tel formatage...
La je suis vraiment à plat...
philocoeur 20 Messages postés dimanche 31 mai 2015Date d'inscription 7 juin 2015 Dernière intervention - 7 juin 2015 à 12:15
Bonjour.
Je viens juste de lire tes deux derniers écrits. je ne sais pas très bien me diriger sur ce forum.
Nous vivons en effet le même genre de drame affectif. Mon ami me fait vivre la même chose que ton amoureuse: il m'aime; nous faisons l'amour, puis il m'explique peu de temps après que c'est moi qui suis le problème qui lui cause ses troubles d'humeur. Il peut me dégommer proprement d'un mail ou d'un texto alors que de mon côté, je fais tout mon possible pour construire avec lui. Il a été catégorique: il ne prendra jamais de traitement, et il est plus stable et plus heureux sans moi. Lire ces mots, ou l'entendre me les dire, à chaque fois, ça me flingue/ Alors j'imagine que le texto que tu as reçu ce matin a du te faire vraiment mal.
Tu sais, c'est pas facile d'être objectifs quand on est amoureux. On n'est pas des idiots, on en veut pas manipuler nos amours, on veut les aimer et partager une histoire avec eux, et finalement, ils ne font pas "exprès" mais ils nous détruisent.
Tu réalises??? Tu l'aimes, tu essaies de l'aider, tu sens qu'elle t'aime, vous faites l'amour, puis elle t'envoie ce texto!!!! Et de mon côté, j'essaie de le rendre heureux depuis 1 an et demi, de comprendre sa maladie, de m'y adapter, de l'aimer en restant moi même, de pas l'emprisonner, je le respecte, je l'aime quoi, et il m'écrit qu'il est plus heureux sans moi bien qu'amoureux de moi.....
J'ai un ami qui me dit: quand qqun de mets des coups de latte, tu te fous de savoir s'il fait exprès ou pas, il faut que tu te barres et c'est tout!!!
Alors pourquoi on n'y arrive pas? Sommes nous des dépendants affectifs comme nous jugent certains qui savent tout mieux que tout le monde? Somme-nous juste trop amoureux, trop courageux?
Tu crois pas qu'on va y laisser notre peau?
On est plein dans ce cas, lis les autres témoignages, il y aussi Princesse avec qui je dialogue qui vit la même chose.
Moi je ne sais même plus si ça l'aide que je l'aime et que je l'attende. En tous cas il m'a dit clairement que le bilan de notre histoire d'amour, malgré tout l'amour que je lui apporte, est nettement déficitaire. Alors faudra peut-être que j'ouvre les yeux et que je quitte la scène.
C'est très récent pour toi comme pour moi. On se donnera des nouvelles si tu veux. Je te souhaite bon courage.
crevettebourriquet > philocoeur 20 Messages postés dimanche 31 mai 2015Date d'inscription 7 juin 2015 Dernière intervention - 9 juin 2015 à 10:27
Elle me tient le meme discours en niant vouloir regarder tout ce qu'on a fait et traverse...
Je sais que ce n'est pas elle, son vrai point de vue, mais la elle est irraisonnable.
Que puis-je faire ? Rien, la laisser se calmer, peut etre mais elel repartira dans sa psychose que j'aurais fait le tour du monde des femmes, que je me serais amuse sans elle que j'etais plus heureux etc...
En ce qui me concerne je ne suis pas dependant affectif, mais veritablement amoureux.
Le simple fait de l'imaginer avec un autre j'en ai la nausee.
Evidemment elle donne beaucoup de coups, mais on ne donne des coups que lorsqu'on est accule, c'est donc la preuve que ce n'est PAS elle.
Je n'arrive pas a lui en vouloir, a la hair, au contraire je suis mal et encore plus de la voir comme ca.
C'est pourtant pas complique de voir l'amour de la personne qui est en face... pourquoi malgre tout ce qu'elle fait je vois le sien et pas l'inverse ?
Commenter la réponse de crevettebourriquet
crevettebourriquet - 9 juin 2015 à 23:39
0
Utile
2
Bonsoir,

Voila elle est venue reprendre ses affaires et me laisser les clefs.
Elle m'a envoyé un message où on lit son amour.
Je suis complètement perdu.
C'est la multi peine... en plus de perdre l'amour de ma vie, je suis oblige de subir une situation où je n'ai aucune prise et dont elle ne veut pas au fond d'elle.
Je vais lui réécrire ce soir en lui disant tout mon amour mais je crains que 'elle soit parti trop loin dans sa tête qu'elle n'arrive pas à descendre du train dans le quel elle se trouve...
Je l'aime, je souffre et elle aussi, quelle situation d'une débilite déconcertante...
Bonjour, j'espère qu'elle aura réfléchi et répondu à votre message. Etant dans la même situation, je peux vous assurer que vous avez tout mon soutien, j'ai l'impression parfois que nous sommes prisonniers de leurs agissements :(
Pascaillette
crevettebourriquet - 12 juin 2015 à 15:44
Aucune reponse...
Je pense que ce weekend je vais lui donner le liens de cette page et de bipote, qu'elle voit qu'il n'y a pas de fatalite et qu'il n'y a rien de grave.
je ne la juge pas, ne veux que son bonheur et le notre...
je craque completement... elle me manque c'est affreux, j'ai envioe d'etre avec elle, la sentir contre moi...
je deviens litteralement fou je pense a elle en continu je n'en sors pas...
Commenter la réponse de crevettebourriquet
crevettebourriquet - 14 juin 2015 à 17:53
0
Utile
3
Hier j'ai vu le médecin pour une bronchite, vu mon état il m'a demandé ce qui n'allait pas je lui ais expliqué.
Il m'a dit que si elle était vraiment bipolaire, alors elle fait bien de ne pas prendre de lithium mais qu'elle devrait prendre du depakote, qu'il a un ami bipolaire et qu'il est sous depakote depuis 15 ans, tout a fait stable. Qu'il n'y a pas de contrôles sanguins à faire et que c'est un traitement plus léger.
Connaissez-vous ? qu'en pensez-vous ?
Je vais lui envoyer un mail simple et court qui lui explique à quel point je suis à ses côtés et ce qu'elle représente pour moi et mon amour.
Je lui fournirais la liens demain je pense.
Comment le prendra-t-elle ? Y viendra-t-elle et lira est-ce qu'elle lira ?
Bonjour, ils savent très bien les souffrances que nous endurons, mais d'abord eux...j'espère vraiment qu'elle acceptera de se faire diagnostiquer, que si elle est vraiment bipolaire, elle acceptera la maladie et enfin, acceptera aussi de se faire soigner. Pour ma part, tjrs aucune nouvelle, je souffre horriblement à tel point point que j'ai bien peur de commencer une dépression. Je vais essayer de me recentrer sur moi-même.
passez une bonne journée et bon courage.
crevettebourriquet > Pascaillette - 15 juin 2015 à 12:45
Pascaillette, pareil...
elle a repondu a mon mail. on y lit quelqu'un d'amoureux qui dit qu'elle a plus d'espoir en me quittant qu'en restant avec moi, qu'elle ne veut pas faire demi tour, tout comme moi elle ne supporte l'idee que je sois avec quelqu'un d'autre, que je devrais me ressaisir parce que je vais m'en remettre vite contrairement a elle parce que j'ai plus de ressources et suis plus entoure...
elle abandonne, elle fuit, elle a peur... mais je suis la moi ! pourquoi est ce qu'elle ne s'ouvre pas bon sang...
personne dans son entourage ne la secoue ou ne lui parle objectivement... elle est en train de moisir dans ses pensees...
au secours mais j'en peux plus de vivre ca...
Bonjour, j'ai parfois hésité entre paranoïa, perversion et bipolarité mais en discutant avec une infirmière en psychiatrie, elle m'a bien dit qu'un pervers ne se culpabilise jamais, ce qui n'est pas son cas car l a avoué à une amie qu'il est désemparé par la situation et qu'il ne se comprend pas lui-même à tel point qu'il consulte et que les sentiments pour moi sont tjrs bien présents mais que l'envie de changer de vie est plus fort, elle m'a dit aussi qu'un paranoïaque ne piquait pas de colères, or il ne supporte rien le moindre bruit le fait rentrer dans une colère, c'est pour ça que je pense à la bipolarité, je pense qu'il sait de quoi il souffre mais qu'il ne veut pas me le dire, je sais aussi qu'il était contre tout médication chimique mais qu'il se sent tellement mal qu'il envisage quand même de prendre un traitement. Alors, que penser de tout ça presque 3 mois sans nouvelles de lui, il est très occupé par plein de nouveaux "amis" qui arrivent dans sa vie je ne sais pas comment prendre la chose, si quelqu'un qui a connu cette situation pouvait m'éclairer un peu, car là, je me sens vraiment très mal :'(
Commenter la réponse de crevettebourriquet