Un mineur peut il se faire interner?

Anonyme - 4 janv. 2016 à 00:31
 Anonyme - 5 janv. 2016 à 20:50
Bonjour

Je vais pas rentrer dans les détails mais j'ai 16 ans et je suis en dépression depuis... en fait j'ai l'impression de l'avoir toujours été
J'ai plus goût a rien , je me sens plus que seul , j'ai l'impression que tout le monde me hait , me juge et me met la pression ,je pleure tout les soirs , j'ai de plus en plus d'idées noires...etc
J'ai déjà consulté 2 psy mais le fait de parler de ce que j'ai vécu ne faisait qu'empirer mon état...
J'en peux vraiment plus et j'ai peur de faire une bêtise et je voudrais donc me faire interner en hôpital psychiatrique.
Je ne souhaite pas specialement de trait- ment medicamenteux ( sauf si ca peut m'aider) mais je sais que le fait d'être avec des gens qui me comprennent et essaient de m'aider me sera déjà très bénéfique.

Donc je voudrais savoir si a 16 ans je peux demander a entrer en HL
Merci
A voir également:

2 réponses

lafouine. Messages postés 102029 Date d'inscription mercredi 7 octobre 2009 Statut Contributeur Dernière intervention 3 août 2022 54
5 janv. 2016 à 17:26
Bonjour

tu peux également en parler à l'infirmerie de ton lycée . Ils savent comment t'aider , te donner des adresses etc...
Il existe aussi la maison des adolescents par exemple.

Le 119 aussi ils peuvent t'indiquer des adresses pour avoir de l'aide. et ils t'écouteront .
1
Oui comme j'ai dit plus tot je me suis deja renseigné a la MDA et je vais essayer d'aller aux groupes de paroles mais c'est a des horaires ou je peux pas vraiment y aller , et il faut etre suivi par un medecin ou psy de la bas pour y aller... M'enfin je compte essayer

sinon je sais pas vraiment si c'est possible mais je commence a remarquer que j'ai plus de souvenirs de mes 2 a 5 ans que de mes 6 a 14 ans... J'arrive encore a me souvenir de mes reves de cette epoque et de pleins de details alors que j'arrive meme pas a me souvenir avec qui j'etais en 4e.... Je me rappelle juste se petits ''flashs'' pendants lequels il m'arrivait un truc mauvais et le reste c'est soit oublié soit des trucs dont je connais l'existence sans m'en souvenir...
0
imagine7 Messages postés 19284 Date d'inscription samedi 12 mai 2012 Statut Modérateur Dernière intervention 29 septembre 2022 1 554
4 janv. 2016 à 09:03
Bonjour,

Ta souffrance me pousse à te dire de consulter sans tarder le médecin traitant que tu connais. Il fera le nécessaire pour te venir en aide. Dis-lui ce qui se passe.
Tes parents ont été informés de ton souhait d'hospitalisation ?
De quand date ta dernière visite chez un psychiatre ?
Tiens-nous informés.
0
Non ils sont pas au courant et le psy ca fait presque 1an
0
imagine7 Messages postés 19284 Date d'inscription samedi 12 mai 2012 Statut Modérateur Dernière intervention 29 septembre 2022 1 554
4 janv. 2016 à 15:53
En 1 an, tes facultés à mieux discerner les choses se modifient.
Tu es soigné pour la dépression ?
Tu sors de chez toi, tu vas en cours ?

j'ai l'impression que tout le monde me hait , me juge et me met la pression
C'est qui : tout le monde ?
Les séances chez le psy. sont bénéfiques aussi pour t'exprimer non pas uniquement sur les périodes difficiles mais surtout à chercher ensemble des solutions pour mieux aller, te respecter, avoir confiance en toi,...

Tes parents n'ont pas remarqué ton mal-être ?
Es-tu allé consulter le médecin ? Que dit-il ?
0
Anonyme > imagine7 Messages postés 19284 Date d'inscription samedi 12 mai 2012 Statut Modérateur Dernière intervention 29 septembre 2022
Modifié par Anonyme le 4/01/2016 à 17:22
Pour faire cours, Je me suis fait harcelé a l'ecole du cp a la 3e , ca commence avec tout le monde qui m'ignore, personne qui veut jouer avec moi et plus tard ca devient des insultes quotidiennes par des dizaines de gens ( sans exagérer ) et quelques coups. J'ai jamais eu d'amis , et derrière ca y'a mes parents qui savent très bien ce qui m'est arrivé mais ils ont jamais rien fait pour m'aider et selon eux c'est de ma faute ce qui m'est arrivé
L'année dernière , en 2nde , je ne me faisait plus harcelé mais rien que le fait d'y penser me remettait dans un état dépressif et je faisait des trucs complètement cône derrière : Au début je me saoulait juste pour pouvoir ressentir autre chose que de la tristesse et avoir l'air un peu plus sociable, et puis j'ai réellement envisagé de me suicider , j'avais tout préparé mais la police est venue chez moi pour m'en empêcher ( j'avais laissé un message sur ce forum ). Maintenant j'ai l"impression que ca va empirer...
0
Anonyme > Anonyme
4 janv. 2016 à 18:58
Des trucs complètement cons* ( traducteur auto )
0
Sinon j'avais penser a aller faire des séances de groupes de parole pour adolescents a la Maison de Solenn ( maison des adolescents a Paris ) mais c'est a une heure ou mes parents veulent pas que je sorte donc bon. ... et je veux surtout pas qu'il sachent que j'y vais
0