Rupture avec un bipolaire

biboutche31 2 Messages postés mercredi 3 février 2016Date d'inscription 4 février 2016 Dernière intervention - 3 févr. 2016 à 21:48 - Dernière réponse : Andy31200 46829 Messages postés mardi 1 octobre 2013Date d'inscriptionModérateurStatut 20 avril 2018 Dernière intervention
- 25 févr. 2016 à 09:32
bonjour,
je viens chercher ici un soutient, et surtout des conseils pr comprendre et me remettre de ce qui m'arrive..
je vous explique brièvement la situation..

je suis avec un homme bipolaire depuis 4 ans, nous vivons ensemble depuis 2 ans, un amour simple et très fort. nous vivons de belles choses et peu de mauvaises.. il a déjà fait 3 crises (jamais depressive) on la hospitalisé à chaque fois et ça s'est rétabli rapidement et sans problème. cette année il y a eut beaucoup de stress (travail, travaux, accident )
fin décembre, il commence une crise( musique flamenco des heures, jette de l'eau, nuit blanche, délire sur papier ..) on l'hospitalise. déjà la avant l'hospitalisation il me demandait de partir ( c'est d'ailleurs pour ça qu'il me jeter de l'eau. .) . deux jours plus tard il m'envoi un sms me prétextant qu'il a reprit ses esprits et profite de son hospitalisation pour réfléchir à l'avenir. puis il me quitte fin de semaine par SMS.. pourquoi? je suis trop jalouse ( un peu, comme tous..) et il n'y croit plus.. il sort de l'hôpital pour y retourner 1 semaine plus tard (délire revenu) j'apprends que pendant sa semaine de sortie il parlait avec une fille de lhopital, ils se disaient même en couplé depuis le jours de la rupture..
bref il y retourne et y reste deux semaines pour ressortir jeudi. nous n'avons échange que des banalités pour des affaires. depuis plus de nouvelles..
pour lui c'est finit, aucuns regrets. pourtant il semble avoir reprit ses esprits et pourtant il ne revient pas ? je ne sais pas ce que je dois attendre.. je me détruis chaque jours un peu plus..
j'étais prête à accepter, pardonner et reconstruire mais la je ne comprends pas ce qui m'arrive. le fait qu'il ne revienne pas.. pourtant c'est bien arrivé en pleine crise.. difficile de prendre ça au sérieux.
est t il possible qu'il soit stable de tout mais non de ses sentiments ?
va t'il revenir ?
je l'aime tellement.. j'essaie de me dire chaque jours qu'il ne reviendra pas et que je dois l'oublier, mais il me hante comme ci une partie de moi était avec lui.
je vous remercie pour le temps que vous m accorderez
Afficher la suite 

5 réponses

Répondre au sujet
Andy31200 46829 Messages postés mardi 1 octobre 2013Date d'inscriptionModérateurStatut 20 avril 2018 Dernière intervention - 4 févr. 2016 à 09:23
0
Utile
4
Bonjour,
Ce que je déduis de tout ceci c'est qu'il ne doit pas prendre correctement son traitement de fond pour expliquer ces rechutes à répétition . Par contre lorsqu'il est hospitalisé, les traitements fonctionnent.
Je comprend que tu vive cela très mal, essaie d'être patiente pour voir comment il va évoluer...
biboutche31 2 Messages postés mercredi 3 février 2016Date d'inscription 4 février 2016 Dernière intervention - 4 févr. 2016 à 12:21
bonjour,
avant tout merci pour votre réponse.
en effet il ne le prenait plus correctement et avec le stress les rechutes arrivent vite..
justement c'est la ou je me pose des questions, je me dis qu'il a du être stabilise à l'hôpital et pourtant il n'y a toujours pas de regrets.. c'est incompréhensible pour moi. a croire que c'était une vérité cachée et qu'il en a profité pour parler. je ne sais pas.. je ne sais plus..
Je suis patiente et j'attends de voir, en me disant que oui c'est finit mais c'est très dur j'ai très peur d'un retour trop tardif..
Andy31200 46829 Messages postés mardi 1 octobre 2013Date d'inscriptionModérateurStatut 20 avril 2018 Dernière intervention - 4 févr. 2016 à 13:02
Il faut absolument que le traitement soit suivi, c'est dommage car avec ce genre de pathologie, on arrive à la rémission complète ( je ne parle pas de guérison ), même avec un traitement les rechutes ne sont pas impossibles, il faut que le patient reconnaisse les premiers signes et augmente de lui même une composante de son traitement, cela s'appelle l'éducation du patient , comme pour les diabétiques...mais son psychiatre à du lui en parler...
Tu as besoin d'en parler de vive voix, c'est bien mieux que sur un forum je te propose de contacter cette association, ils peuvent grandement t'aider :
http://www.unafam.org/
Bonjour Andy je peux vous dire cette maladie ne se guéri jamais et je sais de quoi je parle et cela fait 14 ans que l'on a détecté cette maladie a mon mari, je ne veux pas vous démoraliser mais même si il prend bien ses médocs un jour ou l'autre il va recommencer a dépenser beaucoup d'argent a vous dire verbalement des paroles qui font très très mal, j'ai 39 années de mariage avec lui 3 filles qui sont grandes et qui ne sont plus a la maison et j'ai 56 ans, il est temps de demander le divorce car a la longue, je ne suis plus sa femme mais plutôt sa mère!!!!! Bon courage
Andy31200 46829 Messages postés mardi 1 octobre 2013Date d'inscriptionModérateurStatut 20 avril 2018 Dernière intervention - 25 févr. 2016 à 09:32
Bonjour jojo,
J'ai dit : "on arrive à la rémission complète ( je ne parle pas de guérison )", il faut une bonne " éducation" du patient, des associations , les CMP s'en chargent.
Il y a en effet des risques de rechutes malgré un traitement de fond correctement suivi mais si le patient arrive à reconnaitre les premiers signes, il peut très bien modifier de lui même son traitement ou tel au prescripteur avant que l'accès ne démarre car là, il est trop tard
Commenter la réponse de Andy31200