Mon frère est schizophrène

-
Bonjour
a tous, je viens de faire interner mon frère de trente six ans aujourd'hui par le biais du 15, car comme dans certains cas constatés, je l'ai fat interner, au bout de 2 mois, ils l'ont relaché , son cas avait empiré, depuis tant de demarches et rien. mon simple medecin traitant m'a conseillé d'appeler le 15, ils sont venus au bout d'un quart d'heure a trois accompagnés de 4 gendarmes, c la meilleure solution que j'ai trouvé.Courage à toutes les personnes subissant un membre de la famille dans ce cas, moi cela faisait 15 ans que je subissais ça, et c'est la seule solution trouvée au bout de tant de souffrance, j'éspère que ce message vous aidera tous, merci de votre écoute.
Afficher la suite 

Votre réponse

3 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
58951
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
17 décembre 2018
1
Merci
Bonjour,
Et n'oubliez pas que si besoin vous pouvez vous faire aider par une association, l'UNAFAM par exemple ici :
http://www.unafam.org/
Oui il est possible qu'une schizophrénie se stabilise en milieu de vie.

Dire « Merci » 1

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

Journal des femmes 303 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de Andy31200
Messages postés
14024
Date d'inscription
samedi 12 mai 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
17 décembre 2018
0
Merci
Bonjour,

Merci.
Je vous souhaite de prendre soin de vous, de vous reposer et de pouvoir tourner une page pour une nouvelle vie.
Commenter la réponse de imagine7
Messages postés
2
Date d'inscription
dimanche 6 décembre 2015
Dernière intervention
14 mars 2016
0
Merci
Bonjour,

Mon fils de 27 ans bientôt est schizo, il a fait une première crise à 24 ans, un mois en hp, a suivi un traitement (Abilify) qui lui réussissait bien, durée prévue du traitement 2 à 5 ans. Il a arrêté au bout de 2 ans (influencé je crois) , trop tôt, et a fait une rechute en novembre 2015, disparition 4 jours, retrouvé par les pompiers, 5 semaines en hp, et maintenant traitement à vie (injection de Xeplion toutes les 4 semaines après traitement risperdal et haldol).
Le psy nous a expliqué que la plupart du temps le premier traitement, une fois interrompu, ne marche plus. On passe au suivant, et il n'y a que 5 traitements connus, avec effets indésirables de + en + handicapants.
Dans la mesure du possible et si le malade a un entourage qui peut surveiller, il ne faut pas arrêter un traitement, et je sais que ce n'est pas facile... L'avantage des injections à libération lente comme le Xeplion, c'est que le malade n'est pas obligé de prendre des cachets matin et soir, ce qui lui rappelle matin et soir qu'il est malade...Moins d'effets secondaires également comme la boulimie (mon fils a pris 15 kgs en 3 mois, mais il était très maigre, 55 kgs pour 1m76)
J'ai lu que la schizophrénie, même si elle ne se soigne pas vraiment, peut se stabiliser vers 40 ans. Et une connaissance m'a parlé d'un jeune de sa famille qui a été soigné de l âge de 18 ans à 33 ans, qui maintenant ne prend plus rien, va bien, a un travail et une vie de couple. Etant d'un naturel optimiste je veux croire que c'est possible, même si maintenant mon fils devrait être reconnu comme adulte handicapé, dossier en cours, et c'est "l'après nous" qui fait peur. La reconnaissance du handicap peut ouvrir des portes sur un emploi adapté, pour le moment on n'en est pas là...

Bon courage à vous
Commenter la réponse de catja