PROBLÈME VAGINAL(brûlure, enflure, rouge), BESOIN D'AIDE SVP... [Fermé]

Signaler
Messages postés
3
Date d'inscription
mardi 19 avril 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
19 avril 2016
-
 Utilisateur anonyme -
Salut les filles. Je ne pensais jamais qu'un jour j'écrirais dans un forum en vue d'obtenir des réponses à propos d'un problème vaginal... Mais bon, quand la médecine n'est pas capable d'y répondre, il faut essayer d'autres moyens, c'est pourquoi j'ai décidé de vous écrire avec l'espoir qu'une d'entre vous aurait vécu la même la chose et pourrait me guider.

Donc voilà, depuis septembre 2015 j'ai des symptômes désagréable au niveau du vagin (démangeaisons, BRÛLURE, enflure, rougeur, pertes blanches épaisses). Je tiens à précisé que j'ai arrêté ma pilule contraceptive (seasonex) à la fin du mois de juillet au cas où. Alors, je vais voir mon médecin fin septembre, elle me fait des tests pour les MTS et pour infections, mais décide de me traiter quand même pour une vaginose. Les test reviennent négatifs et le traitement n'a rien changé. Je retourne la voir quelques semaines plus tard et elle trouve que les symptômes ressemblent à une vaginite donc elle me prescrit du fluconazole: sans succès. Après une 3ème consultation où elle m'a prescrit du metronidazole (sans succès) elle décide de me référer à une definition gynéco. Je suis allée la voir 3-4 fois, elle a fait des tests (tous négatif) et m'as prescrit du difflucant à prendre 1x semaine pendant 3 mois (sans succès). Ne sachant pas ce que c'était, elle m'a référé à une gynéco dans un hôpital. Je suis allée la voir 2 fois et elle m'a prescrit la première fois de la cortisone (sans succès) et la 2eme fois de l'acide borique 600mg (capsule vaginal contre les vaginites) qui n'a pas fonctionné non plus...

Du coup me voila découragé... Je ne peux plus avoir de relations sexuelles (j'ai 20 ans donc c'est lourd...) et ne peut plus mettre de tampons. Chaque jour est un supplice, ça brûle tellement à l'intérieur des petites lèvres et autours de la vulve, en plus d'être tout rouge...

Je ne sais pas si c'est parce que mon pH vaginal est débalancé ou un truc du genre? Mes pertes goûtent très acide et pas plus tard que hier, j'examinais mon vagin et le petit bobo que j'avais sur le doigts s'est mis à brûlé au contact de mes pertes. Je tiens aussi à préciser que je n'utilise pas de savon parfumé sur cette zone, je porte des culottes blanches en coton (super sexy quoi..!) et je ne porte plus de vêtements serrés.

Bref, après avoir essayé pleins de trucs et suivie les recommandations du gynéco, je ne sais toujours pas s'est quoi et honnêtement je suis ouverte à tout commentaires, suggestions, etc. Je sais que la médecine biomédical n'est pas toujours parfaite et qu'il y a d'autre alternatives et je suis très réceptive aux traitements et approches plus naturels.

J'attends vos réponses avec impatience,
merci