Fatigue extrême perte appétit

Messages postés
1
Date d'inscription
mercredi 7 février 2018
Dernière intervention
7 février 2018
- 7 févr. 2018 à 20:03 - Dernière réponse :
Messages postés
13713
Date d'inscription
samedi 12 mai 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
17 novembre 2018
- 8 févr. 2018 à 15:31
Bonjour,

Je viens de m inscrire et je voulais avoir un avis extérieur je suis un homme de 27ans fumeur depuis 10ans jamais eut de soucis particulier

Voilà cela fait maintenant 5 semaines j ai fait une crise de palpitations donc direction urgence.
Ils m'ont fait une prise de sang ras et un ecg ras ils m'ont dit que c était de la fatigue et m'ont renvoyer vers un cardiologue. Dont le rdv est le 20 mars.
Alors depuis cette épisode c est l enfer perte d appétit perte de poids souffle court perte de concentration fatigue constante tres mauvais sommeil douleur dorsale donc j ai consulter mon médecin traitant on a refait une prise de sang ras thyroïde ras il m a prescrit du stressham.

J'ai fait 15j comme ça au boulot et la depuis 2 semaine et demie je suis en arrêt je suis retourner au urgence il y a 2 semaine prise de sang ras et ils m'ont fait radio des poumons ras.
Ils m ont que cela se voyait que j étais vider de force et m a prit rdv avec un medecin interne la semaine derniere.

Donc il y a eut une légère amélioration j'ai reprit des couleurs et du poids avant le rdv. Donc le rdv arrive j explique mon cas qui m osculte palpe mon corps un peu partout me pose des questions auxquelles je répond tous pour me dire anxiété.

Depuis j ai reconsulté mon médecin traitant lundi qui m a prescrit du escictalopram 10mg (1 matin) et depuis l amélioration que j avais vu a chuter.
Hier vers 18h j ai eut une crise des picotement dans la tête plus chaleur dans la tête tremblement des mains sensation de partir. Aujourd hui j ai eut a peu près les mêmes sensations en moins fort et se soir vers 19h j'ai eut un épisode plus fort.

Je voudrais avoir un avis car c est insupportable je n arrive à rien faire je suis obnibuler par mon état et je suis à la limite de la dépression

J'ai rdv jeudi avec une psychiatre
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Messages postés
13713
Date d'inscription
samedi 12 mai 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
17 novembre 2018
- Modifié par imagine7 le 8/02/2018 à 15:35
0
Merci
Bonjour,

J'ai lu avec attention votre récit.
Même si les résultats de vos examens sont bons, votre organisme souffre d'un mal-être.
Vous avez bien fait de contacter un psychiatre.
Vous pourrez verbaliser et sans doute découvrir, grâce à l'aide apportée par ce professionnel spécialisé, ce qui vous a mis dans cette situation.
Demandez-lui de l'aide et faites ce travail avec lui, de façon régulière.

Sans ou peu de nourriture, vous affaiblissez de plus en plus votre organisme. Votre cerveau et votre cœur ont besoin de nourriture pour fonctionner. Demandez à un proche de vous accompagner pour faire vos courses alimentaires.

Pendant votre arrêt de travail, pensez à sortir au moins deux fois par jour, marcher, prendre l'air, re-découvrir votre environnement. Ces moments, ce parcours vous procurent bien-être et découvertes.
Ces avantages sont bienfaisants pour votre physique et votre moral.

Prenez soin de vous.
Commenter la réponse de imagine7