VIE DE M.... difficile

LYSACATB 1 Messages postés mercredi 9 mai 2018Date d'inscription 9 mai 2018 Dernière intervention - 9 mai 2018 à 12:10 - Dernière réponse : yChlo 9 Messages postés jeudi 17 mai 2018Date d'inscription 19 mai 2018 Dernière intervention
- 17 mai 2018 à 17:33
Bonjour,
J'ai 53 ans et une vie de m..... depuis toujours. A plusieurs reprise j'ai tenté de m'en sortir mais je n'ai réussi qu'à resté à la surface, juste survivre. Aujourd'hui je suis vraiment au bout du rouleau et pense de plus en plus souvent à en finir mais je ne suis pas une grande courageuse...
Pour résumer ma vie : alcoolique, droguée (juste cannabis), douleurs permanentes (opérée de trois hernies discales à 26 ans), pas d'amis, coupure avec ma famille, pas de boulot, pas d'argent, pas d'appart (juste deux valises mon chat et mon rat et je squatte chez ma fille de 23 ans dans un 18m²), un fils squizophréne (avec lequel je me suis disputé), un "compagnon" ( on ne vit plus ensemble bien sur mais il y a encore des sentiments entre nous bien que ce soit à cause de lui si aujourd'hui je suis à la rue).......tout n'est pas dit mais c'est déjà pas mal.
j'ai en tout quatre enfants et une petite fille, aucun d'eux ne peut m'aider ils n'ont pas une vie facile eux non plus et je ne les ai pas épargnée par le passé j'en suis consciente.
C'est ici ma derniére tentative pour m'en sortir
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

imagine7 12722 Messages postés samedi 12 mai 2012Date d'inscriptionModérateurStatut 15 juillet 2018 Dernière intervention - 16 mai 2018 à 23:45
0
Merci
Bonsoir,

Votre demande avait été happée par le robot. Nous découvrons votre message.

Avez-vous fait appel aux services sociaux de votre ville, afin qu'une aide puisse se mettre en place ?
Commenter la réponse de imagine7
yChlo 9 Messages postés jeudi 17 mai 2018Date d'inscription 19 mai 2018 Dernière intervention - 17 mai 2018 à 17:33
0
Merci
Bonjour,
Dans un premier temps, prenez le temps de réfléchir. Il y a des épreuves qui n’épargnent pas, qui laissent des traces. Des traces souvent indélébiles.
Permettez-moi de vous expliquer en quoi consiste "mon point de vue".
• Dans un premier temps, relativisez et posez vous les bonnes questions. Prenez conscience que vous êtes, malgré tout ce que vous avez engendré, vivante et en bonne santé. (Nous éliminerons tous les effets néfastes pour le moment)
• Estimez-vous. Maman de quatre enfants, dont un petit-enfant, soyez fière d’avoir donné la vie et de faire prospérer votre patrimoine.
• Souriez. C’est le stade le plus difficile à franchir, mais quoi de mieux d’être libre?
• Affrontez. Les points nommés ne sont pas joyeux. Et pour cause. On a l’impression que la vie s’acharne sur vous. Mais changer sa vie est à la portée de tout le monde. Avec de l’aide. Du soutien.
• Parlez-en. Parlez aux professionnels qui vous entoure. Faites attention à ne pas tout dévoiler, préservez-vous. Le professionnel rentrera progressivement dans le vive du sujet.
• Ne pas faire rimer "bonne humeur et joie de vivre" avec "Tertian". Tout le monde peut s’en sortir sans effet médicamenteux. Il suffit, dans un premier temps, d’en parler.

Bon courage à vous, et bonne journée. Retenez-nous au courant.
Commenter la réponse de yChlo