Absence ou malaise au contact de l' eau

Sou - 15 avril 2019 à 14:35
 Sou - 19 avril 2019 à 12:20
Bonjour
Maman d'un petit garçon d'un an et 4 mois, je vous contact pour savoir si mon cas est isolé ou une maman / papa a déjà rencontré la situation que je vis avec mon fils.
Depuis un mois et demi , dès que je mets mon fils en contact de l'eau (douche ou bain), celui ci me fais des absences. Il garde les yeux ouverts mais son regard est vide. Il ne bouge plus aucun membre et je dois le stimuler ou l'asperge avec de l'eau pour qu'il reprenne "vie". Ces absences durent 2 à 3 minutes mais il a besoin d'un long moment pour récupérer voire d'une petite sieste pour qu'il redevienne le petit garçon plein de vie qu'il est habituellement. La première fois que je l'ai constaté il a commencé à devenir bleu du visage . Quand le samu est arrivé, il était dans sa phase réveil de coma. Il était hospitalisé 5 jours et tous les examens que l' on a fait n'ont rien montré. Il me l'a refait plusieurs fois par la suite. J' ai même essayé la douche chez mes parents. Idem.
Si quelqu'un peut m'en dire plus , je suis prenante.
Merci.

1 réponse

imagine7 Messages postés 19357 Date d'inscription samedi 12 mai 2012 Statut Modérateur Dernière intervention 5 octobre 2022 1 554
Modifié le 15 avril 2019 à 22:04
Bonjour,

Pendant les 5 jours d'hospitalisation, avait-il aussi été douché ou a t-il été lavé de manière plus douce ?
Est-ce qu'il fait trop chaud dans votre salle de bains ?

II ne semble pas que ce soit l'eau la coupable, puisque vous l'aviez utilisée ici, lorsque vous notez ceci: "et je dois le stimuler ou l'asperge avec de l'eau pour qu'il reprenne "vie""
Que vous ont confiée les pédiatres et sages-femmes lors de son hospitalisation ?

S'il s'agit d'un malaise vagal, il faudrait l'allonger sur le dos et lui relever tout de suite ses jambes tendues.

https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-sante-du-quotidien/2429272-malaise-vagal-definition-cause-symptomes-traitement-fatigue/
1
Merci pour votre questionnement .
En fait pendant l'hospitalisation je l'ai douche après son EEG . Pour enlever tout le gel de conduction. Il a fait un absence mais sur le coup j'ai mis son hypotonie sur le fait que l'infirmière lui avait administré de la melatonine pour le shooter un peu. c'est seulement quand il l'a refait une deuxième et troisième fois à la maison que je revois la scène avec du recul.
Oui. J'avoue que quand il est dans cet état second son père et moi faisant comme on peut pour le stimuler. Alors à part le secouer et le caresser , on a pensé à l'eau.
Ensuite oui les pédiatres pensent à une crise d'épilepsie atypique .
La neuropediatre n'y croit pas car il ne passe pas par la phase de crispation ou de convulsions.
Le holter à montré qu'il pouvait faire des malaises vagaux. Mais les circonstances de survenues sont assez bizarre. Et non il ne fait pas trop chaud dans ma salle de bain.
0
imagine7 Messages postés 19357 Date d'inscription samedi 12 mai 2012 Statut Modérateur Dernière intervention 5 octobre 2022 1 554
Modifié le 17 avril 2019 à 19:05
Ne secouez pas votre bébé. Vous pouvez le tourner sur le côté, l'asseoir, le recoucher, le masser. Mais pas le secouer. Cela provoque de lourdes et irréversibles conséquences sur son développement cérébral.
Je vous invite à en parler au pédiatre et à la neuropédiatre, afin qu'ils fassent d'autres recherches si l'enfant a été secoué. Vous devez le signaler.

Est-ce que votre bébé pleure, crie, a peur ?
Vous a t-on parlé des spasmes de sanglots ? C'est peut-être une piste ....
Lisez cet article:

https://paroledemamans.com/

Avez-vous pensé à ne pas doucher l'enfant ?
Vous pouvez assurer son hygiène de façon optimale, en utilisant une bassine ou deux, et le laver progressivement de la tête aux pieds, puis de l'autre côté de la même manière. Ce sera un soin plus doux, plus calme et moins stressant pour lui.
0
Sou > imagine7 Messages postés 19357 Date d'inscription samedi 12 mai 2012 Statut Modérateur Dernière intervention 5 octobre 2022
16 avril 2019 à 01:43
J' ai lu l'article sur le spasme du sanglot. Je pourrai m'y reconnaître si mon fils était en pleurs à ce moment là. Mais en aucun cas il ne pleurait.La forme bleue et la forme blanche . Ce sont les bons termes et effectivement vers les 18 mois de l'enfant. J'espère ne pas attendre jusqu'à ses 5 ans.
Un médecin m'a demandé si mon fils aurait eu peur a un moment donné ,avant ou pendant,du bain. Peut être pensait il a cela.
J'ai juste oublié de vous dire , puisque l'article parle d'immaturite ou de dysfonctionnement du système nerveux autonome , que mon fils a fait un AVC le lendemain de sa naissance. AVC sylvien gauche pris en charge assez rapidement et suivi régulier . C'est pour cela qu'il a une neuropediatre . Aucune séquelle jusque là. Il grandi bien commence à vouloir sortir des mots voire à la limite de l'hyperactivite, que l'on travaille hebdomadairement avec une psychomotricienne. Pendant son hospitalisation une IRM de contrôle à était faite mais dieu merci pas de nouvelles séquelles.
Après son AVC les réanimateurs et les pédiatres du CHU m'ont averti qu'à un an il pourrait soit refaire un nouvel AVC soit avoir des crises d'épilepsie. C'était des statistiques mais qu'il pouvait aussi grandir normalement.
Je ne sais pas si il y a un facteur commun .
0
imagine7 Messages postés 19357 Date d'inscription samedi 12 mai 2012 Statut Modérateur Dernière intervention 5 octobre 2022 1 554 > Sou
16 avril 2019 à 09:19
Bonjour,
Vous dites: "Je pourrai m'y reconnaître si mon fils était en pleurs à ce moment là".
Les pleurs ne sont pas obligatoires. Votre enfant peut être stressé pour une raison bien précise.
Ce stress apparaît surtout lors de la douche

Le bébé est émotif, cela peut se produire de différentes façons. Il suffit que l'eau utilisée ne soit pas à la bonne température, par exemple, ou la puissance du jet ne lui convienne pas. Je crois qu'il est nécessaire d'en tenir compte, ça ne coûte rien. Même si pour vous, la douche est plus rapide...mais lui....?

Faites confiance aux spécialistes qui suivent votre enfant et n'hésitez pas à leur poser toutes les questions qui vous viennent à l'esprit. Testez les propositions pendant plusieurs jours, voire semaines, pour donner les résultats au pédiatre.

Ce n'est pas pour rien que je vous propose de faire sa toilette avec un gant , au lieu de le doucher. C'est une manière plus douce pour lui, en plus les légers massages lui seront bénéfiques à tout point de vue.

Et le papa, s'occupe t-il de la toilette du bébé ? Comment procède t-il et comment se comporte l'enfant ?

Avez-vous le bénéfice d'un soutien psychologique auprès d'un professionnel de santé ?
Ce professionnel de santé peut vous aider à aborder autrement votre bébé.
Bien sûr, il sera nécessaire de lui parler de tout ce que vous avez noté ici. Parlez-en à un pédopsychiatre.
0
Merci pour toutes vos informations.
Je vais tester pendant quelques temps le gant sous différentes formes. Je vous tiendrez au courant.

J'ai une question si vous le permettez.
Beaucoup m'ont dit "est ce que ton fils n'aurez pas peur de l'eau?"
Au début j'ai pensé qu'on se moquait de moi. aujourd'hui j'y pense un peu plus . Mais comment cela peut il arriver?
Il est heureux de voir les préparatifs du bain. Je le pose debout dans la bassine et c'est lui seul qui s'y asseoit. Il attend le savon et les jouets.
Comment cela arrivé t il qu'aujourd'hui , cela va t il persister? Donc cette été passe piscine pas de plage?

Pour répondre à vos questions.
Non . papa ne s'investit pas . J'ai toujours gère seule les problèmes de santé des enfants et les RDV. Il est présent mais se soustrait des qu'une tierce personne entre dans le cercle familial.
Et oui depuis l'AVC le pédiatre me proposait une consultation psychologique que j'ai toujours refusé jusqu'au mois dernier. 1er RDV la semaine prochaine.
0