Signaler

Arthrodèse du genou

Posez votre question Aline - Dernière réponse le 28 juil. 2017 à 15:24 par galainjean
Bonjour, Après un accident de moto il y a 4 ans, mon mari (33 ans) a eu une rupture des LCA (non réparée), plusieurs algodystrophies, une méniscectomie, un staphylocoque doré dans le genou qui a bouffé le cartilage, bref : un historique bien chargé et très douloureux. Il est sous morphine depuis plus de deux ans. Cette semaine, après le port pendant trois mois d'une attelle de valgisation, un pronostic est tombé : ni une ostéotomie ni une prothèse unicompatrimentale ne soulagerait sa douleur. Seule reste la prothèse complète du genou avec un pronostic très faible de réussite (conséquence possible : amputation) ; et, fortement conseillée, l'arthrodèse, soit l'immobilisation de l'articulation par chirurgie, jambe raide. Nous ne trouvons pas de témoignage sur le net de personne ayant subit une arthodèse du genou et nous aimerions connaître le vécu, les difficultés rencontrées, les bienfaits, etc... Merci d'avance.
Utile
+5
plus moins
bonjour, Ma soeur a eu un grave accident de voiture le 05/02/2009. Elle a eu sa rotule droite completement explosée. les chirurgiens ont tenté le tout pour le tout et lui ont mit un fixateur externe ce jour là ! malheureusement, elle s'est chopée le staphylo et ils ont du lui retirer le fixateur, tout nettoyer et remis un fixateur. Elle a subi aujourd'hui une arthrodèse, qui était la solution finale et qui empêche l'amputation. L'opération s'est bien passée et je pourrais t'en dire plus sur la suite des opérations si tu veux en savoir plus. Elle aura une jambe raide mais elle remarchera, c'est déjà ça. Cela va bientôt faire un an qu'elle est hospitalisée et elle devrait sortir (si pas de complications) vers avril ou mai. Si tu as des questions, je peux toujours essayer de te répondre. Amicalement. Adeline
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Nathalie0165 1Messages postés vendredi 22 août 2014Date d'inscription 22 août 2014 Dernière intervention - 22 août 2014 à 19:59
Bonjour,
Maman a été hospitalisée debut novembre afin de se faire mettre une prothèse total de genou.
Ca c'est plutôt mal passé car elle a fait infection sur infection dont staphilocoque doré.. On lui a déjà enlevé 2X la prothèse et mis du ciment avec antibiotique ainsi que des lavage haute pression pour combattre cette saloperie. Maintenant, on lui conseille l'arthrodèse. Elle devrait subir l'intervention fin août début septembre.
Depuis début novembre 2013 elle a déjà passé + de 7 mois 1/2 hospitalisée Dont 10 opérations :(
Qui peut me dire après cette opération combien de temps faut-il envisager avant de pouvoir remarcher et sortir de l'hopital ?
Merci.
Répondre
JACK13- 12 nov. 2014 à 17:18
Bonjour, j'ai subi une artrhodese du genoux gauche il y a 7ans suite à une opération du la raté aveciinfection de bloc staf doré. À l'époque douleurs très importantes 24h sur 24. Après l'artrhodese les douleurs on fortement diminuées au repos et la nuit. Mais toujours aussi fortes à la marche et à la station debout. C'est un handicap non négligeable pour s'asseoir pour conduire pour se chausser, pour le sport (mis à part la natation).voilà bonne chance à vous et courage!
Répondre
mamiemarierose 1Messages postés samedi 29 novembre 2014Date d'inscription 29 novembre 2014 Dernière intervention - 29 nov. 2014 à 15:09
bonjour
je vous contacte par rapport a ma maman qui a subis une arthrotese apres l echec d une prothese
elle a le genoux gauche raide ,l autre etant tres endomagé elle est sur un fauteuil roulant
nous cherchons en ce moment une voiture ou sa jambe pourra passer et pas trop haute pour pouvoir se glisser du fauteuil au siege
dans votre temoignage j ai crue comprendre que vous conduisiez , pour vous me dire qu elle voiture vous avez svp
merci
Répondre
croocodile 1Messages postés dimanche 30 novembre 2014Date d'inscription 30 novembre 2014 Dernière intervention - 30 nov. 2014 à 11:23
Bonjour,
Je viens de lire par hasard ce post sur l'arthrodèse du genou. A 62 ans, quel étonnement pour moi de lire tout cela . Souffrance, morphine, aménagement de véhicules, ... arrêtez de vous plaindre! et vivez pleinement. Oui, on souffre! oui c'est difficile avant l'opération! mais après pour ma part, c'est la renaissance. Mon opération date de 77 (l'accident originel date de 68: beaucoup d'OP. entre 68 et 77) . J'avais alors 25 ans. Cette "patte raide" ne m'a pas empêché de faire ma carrière sur de nombreux pays lourds. J'ai marché des jours dans des conditions difficiles, j'ai grimpé, nagé...Ma jambe raide? Au diable! elle est là et j'ai fait en sorte qu'elle ne soit pas MON handicap.
Pour conduire? Pas de problème, je conduis de préférence une boite Auto (Il est vrai que j'ai la veine que ce soit mon articulation gauche qui ai été atteinte!), mais je conduis aussi des boites mécaniques.
A mon poste de travail, je n'ai jamais demandé ou eu de poste aménagé (En quel honneur?)
Les escaliers? on fait avec !
Le coiffeur? On recule le fauteuil!
Les spectacles? on s'assoit sur un siège côté allée correspondant à sa jambe!
Bref! il y a maintenant 46 ans et ma jambe est forte comme ma volonté et ma joie de vivre!
Répondre
mel34- 6 mars 2015 à 10:15
Bonjours crocodile alors deja je te remercie de ton post plein d'espoir. Donc mon mari en fevrier 2014 on lui a diagnostiqué une leucemie la plus foudroyante il c battu comme un lion en mars en allant le voir j'ai eu un grave accident de moto j'ai eu 8 fractures donc tibia et femur ouvert le probleme dans mon malheur j'ai eu la meme chance que toi c la jambe gauche 2 fracture femur ouvert qui m'a dechiré la femorale donc pontage et le releveur du pied perte de muscle necrose de peau qui a entrainé une greffe de peau. Bref mon chir a tenté une ligamentoplastie qui a eéchoué a cause d'un staphylocoque doré comme je n'ai pas assez de peau y aurait une rechute du staf donc septicémie. La seule solution pour que je puisse recuperer mes enfants qui depuis 1an sont en famille d'acceuil c'est l'arthrodese. J'ai peur de l'avenir et j'avoue que tu me rassures car mon chir démuni de tte pédagogie et psychologie m'a fait peur. Donc un grand merci pour mes bb y aura une vie presque normale car mon mari est décédé en août c pour eux que je tiens
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+2
plus moins
Bonjour,
je suis Laetitia, la soeur dont Adeline parle dans son commentaire.
J'ai effectivement une arthrodèse du genou droit depuis le 18 janvier 2010.¨
Pour répondre à Pat, le quotidien n'est pas toujours facile mais on s'y habitue. J'ai toujours des douleurs (j'ai eu les 2 jambes fracturées dans l'accident et comme ma jambe gauche travaille pour les 2 jambes, elle souffre plus... donc je prends de le morphine). J'ai repris le travail (mon poste est amménagé en fonction de mon handicap). Je prends rarement les escaliers car je suis obligée de monter une marche à la fois et cela est long et douloureux. Je conduis un véhicule adapté. Ne pouvant utiliser le pied droit pour accélérer, j'ai une voiture avec une boite automatique et on y a ajouté une pédale d'accélérateur à gauche. Pour cela, j'ai été obligée de passer devant médecin de la sous-préfecture, de prendre des leçons de conduite en auto-école pour apprendre à conduire avec le pied gauche puis repasser devant un inspecteur pour modifier mon permis de conduire.Enfin, j'ai amménagé mon véhicule dans un garage spécialisé.
Oui j'ai une jambe + courte (les chirurgiens raccourcissent la jambe pour "passer le pas" comme ils disent et éviter que l'on passe la jambe raide de côté en marchant). Je n'ai pas de chaussures spéciales car la différence ne me gêne pas (je mets même des talons... petits mais des talons quand même lol).
Bref, on s'habitue à vivre differemment avec une jambe raide, ce n'est pas toujours facile mais on s'y fait. Je pense quelques fois à l'amputation quand j'ai mal ou si je suis trop fatiguée... mais j'aime trop ma jambe.

Je viens de vous faire une tartine de ma vie.Si vous avez des questions, n'hésitez pas, je tenterai d'y répondre.

Amicalement,
Laetitia
christine clair 1Messages postés dimanche 9 juin 2013Date d'inscription 9 juin 2013 Dernière intervention - 9 juin 2013 à 22:36
bonjour tu a du courage ayant subie 14 opération et que de plus j'ai une prothèse du genou , aujourd'hui on ma dit qu'il fallait me faire une arthrodèse mais j'ai peur après opération le résultat
Répondre
laetisse- 4 juil. 2013 à 23:10
Bonsoir Christine,
C'est tout à fait normal d'avoir peur. Vous ne savez pas ce qui vous attends et c'est quand même une lourde operation .
Je n'ai eu que 6 opérations en 11 mois. Pour ma part, l'opération pour faire l'arthrodese a été la moins douloureuse de toutes mes interventions chirurgicales.
J'ai passé un an en fauteuil roulant mais seulement 1 mois après l'athrodese je faisais mes premiers pas. J'aime autant vous dire que j'ai pleuré... de joie.
Vous allez apprendre à vivre autrement et il faudra du temps pour accepter cette jambe bloquée. Ça fait 3 ans que j'ai une jambe raide et je recommence à voir ma jambe comme un membre qui appartient à mon corps. Pendant longtemps, je ne l'associais pas a ce corps. Même si c'est encore ma jambe, sa forme et sont fonctionnement me gênait, j'avais l'impression que ma jambe était un objet en + qu'on m'avait greffé. Visuellement, hormis mes cicatrices qui font toute la longueur de lajambe droite, il n'y a de changement. C'est dans ma tête que tout se passe (et quand on a 34 ans,il se passe beaucoup de choses)

Je suis à votre disposition pour répondre à toutes vos questions et vous souhaite bon courage

Amicalement,

Laetisse
Répondre
Françoise 17- 16 avril 2014 à 12:24
Bonjour Laetitia, j'admire votre courage et volonté ... J'ai eu un accident sur le genou droit il y a 23 ans, depuis j'ai subi 4 opérations dont transposition rotulienne, fasciectomie et prothèse fémoro-pathélaire et à ce jour, j'ai de l'algo depuis 4 ans, des douleurs qui m'empêche de marcher et je suis en fauteuil sauf pour prendre en béquille les quelques marches dans la maison n'étant pas aménagée... On me propose l'arthrodèse... J'avoue que ça me fait un peu peur, surtout que le chirurgien n'est pas sûr de pouvoir calmer mes douleurs déjà non calmées sous traitement ( hormis morphine car allergique !) Quels changements dans l'avenir? Cela vaut-il le coup, n'as-tu pas de regrets? Les suites opératoires sont-elles lourdes? Je pourrai écrire toute la journée, je te remercie si tu es toujours sur le site...
Répondre
gemo592 1Messages postés mercredi 24 septembre 2014Date d'inscription 24 septembre 2014 Dernière intervention - 24 sept. 2014 à 13:09
Bonjour Françoise, je m'appelle Annie et j'ai subi une arthrodèse du genou droit en 2010 suite à un staphylocoque sur prothèse. J'ai subi 9 interventions (lavages, lambeaux etc) mais rien n'y a fait et le chirurgien a enlevé la prothèse et pratiqué l'arthrodèse en fixant mes os avec une longue tige de métal. Je souffre beaucoup et j'ai du mal à accepter d'avoir une jambe plus courte que l'autre. Je dois subir une intervention de chirurgie réparatrice le 7 janvier prochain car les cicatrices sont très laides. Je ne veux pas vous faire peur, loin de là, je pense que certains souffrent moins après l 'arthrodèse, tout dépends des interventions pratiquées avant. j'ai besoin de parler car je n'accepte pas encore ma situation. Moi aussi j'en parlerai toute la journée si je pouvais mais bon..... En attendant je vous souhaite plein de courage si vous n'êtes pas encore opérée.
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonjour, Pourriez-vous m'expliquer en quelques mots comment se déroule l'opération je dois subir une arthrodèse genou et suis un peu perplexe. Merci, Cordialement, JB
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
J'ai une arthrodèse du genou suite à accident de moto. Bien dès fois je me plains du dos mais bon en même temps je bouge pas mal et force peut-être trop à mon boulot (je suis magasinier poids lourd). M'enfin les difficultés sont forcément là car on ne se remue plus de la même façon et on s'adapte différemment. Mais bon, je ne suis pas en fauteuil roulant c'est le principal car bonjour les difficultés... Cependant mon clou s'est cassé au niveau du genou car il remuait un peu et je suis obligé de repasser sur le billard pffffffffffffff. Le principal dans tout ça c'est que rien n'empêche de vivre et qu'on n'a pas le choix, il faut avancer! Depuis j'ai une femme et 2 drôles qui amplifient ma joie de vivre : au fait il faut être positif tous les jours malgré les problèmes rencontrés au quotidien.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Pour la suite des événements, mon mari a été opéré dernièrement d'une ostéotomie tibiale puisqu'il ne voulait pas de l'arthrodèse. Pour l'instant, comme c'est assez récent, il en est satisfait. C'est un palier avant une éventuelle prothèse, ce n'est pas définitif comme l'arthrodèse et c'est ce qu'il craignait. On verra ce que l'avenir nous dira !
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
bonjour Adeline votre soeur a une arthodese de puis 2009. A t elle des soucis au quotidien pour la vie de tous les jours. Ex escaliers, conduite de voiture, chaussures aussi car souvent la jambe est plus courte d apres les messages. Sa jambe est elle plus courte ? MERCI cordialement
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
bonjour
j'ai eu une arthrodese de genou en 13eme intervention . prothese femoro-patellaire puis prothese totale qui me faisait enormement souffrir et ne pliait pas .. dernier recours cette intervention qui a consisté à mettre 19vis et 3 plaques un veritable echafaudage . à present , apres des mois d'immobilité , je marche en boitant :jambe plus courte ,je ne monte pas d'escaliers car douleur sur le genou porteur qui lui aussi a été operé ...... enfin il faut bien se dire que ce n'est pas une petite intervention ( 5h de bloc pour moi ).... bon courage
Gémo59- 26 juin 2013 à 14:16
Comment vas-tu maintenant ? Arrives-tu à faire des balades ou même seulement des courses ? Je ne peux faire qu'une centaine de mètres à pied car j'ai une dénivellation de 5 cms et très mal au dos dès que je marche. Bon courage à toi.
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonjour, j'ai moi aussi une arthrodèse du genou droit suite à un infection par staphylocoque sur prothèse, j'ai subi 9 interventions en 4 mois mais il a fallu bloquer mon genou. Il ne se passe pas un jour sans que je regrette cette intervention car je souffre énormément , je suis en dépression . je crois que j'aurai préféré l'amputation car tout est trop difficile (marcher, monter les marches, rester assise longtemps ...) Je prends des grosses doses de médoc pour la douleur (lamaline 6/jour). J'espère que pour vous cela se passe mieux. Bon courage
laetisse- 4 juil. 2013 à 23:31
Bonsoir gemo,
Depuis combien de temps as-tu l'arthrodese?
La dépression fait aussi partie du jeu. Nous devons faire le deuil de notre jambe "valide"
Je pense aussi parfois à l'amputation mais, là encore il y a des inconvénients : porter une jambe artificielle peut-être douloureux aussi. Le "membre fantôme" est la douleur la plus forte chez les personnes amputées. La marche ne sera pas plus facile. Idem pour les escaliers.
Dans les étapes du deuil (selon les psychologues), tu dois être au stade de la tristesse/dépression "qu'est.ce que je vais devenir? Quand les douleurs vont-elles disparaitre? Ai.je fais le bon choix? Ma vie va t elle toujours être aussi dure?.... tu dois passer par cette étape mais essaye de ne pas trop y trainer. Les étapes suivantes sont la résignation, l'acceptation et enfin la construction.
Tu es déjà passé par beaucoup de stade (les + difficiles). Les prochains sont positifs. Hates toi d'y aller et n'hésite pas à demander l'aide d'un professionnel pour t'accompagner dans ces démarches.
Les médocs peuvent beaucoup t'aider pour les douleurs. Je suis sous morphine (patch et comprimés) et les douleurs atténuées, on voit les choses différemment crois-moi.

Bon courage à toi et n'hésites pas si tu as des questions ou simplement discuter.

Amicalement,
Laetitia
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Vous pouvez lire mon article sinon moi la première fois j'ai opté pour une arthrodèse spontanée ce qui veut dire sans aucune opération juste un plâtre et de lui même le fémur se soude au tibia.la douleur est partie une fois presque soudé.dommage que 3 ans après je me soye accidentellement re fracturé le bas du fémur Juste au dessus de l arthrodèse qui elle a tenue..
Si vous voulez d'autres réponses n'hésitez pas à me demander
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
galainjean

Je vois ,qu'enfin de compte, je ne suis pas le seul avec une Arthrodèse à venir.
Pour moi, mon état est les conséquences d'un accident de travail en voulant rattraper le temps perdu, j'ai sauter 5 marches sur lesquelles il y avait des gravats, et je me suis réceptionné, sur un petit espace, en me tenant très cambrais.
Résultat 4 vertèbres éclat en deux, d’après le chirurgien, 90% de ce type de problèmes provoque une paralysie total car la molle épinière aurait du partir ce vidée. Après l'accident, j'ai pris mon véhicule pour entrée chez moi. Dans la nuie, mes jambes se sont paralysée, je souffrais d'une sciatique avant et arrière sur les jambes en même tant. Mon médecin m'a fait entré à l'hosto en Urgence. Ils m'ont fait une première intervention pour attacher et fermer les vertèbres éclatées. Puis, ils ont commandé une plaque sur mesure, et l'ont mis en place 4 mois après, durant lesquelles je devais, resté couché sur le dos. 6 Mois après, pendant ma rééducation, je me plaignais de fortes douleurs, une radio à mis en évidence un problème. La vertèbre supérieure avait éclat par une visse, de plus, plusieurs nerfs était coupé ou sur le point de l'être.
Le lendemain matin, je me trouvé sur une table d'opération pour déposer la plaque, et pratiquer mes premières arthrodèses et supprimer les coussinets qui provoquais hernies. 8 mois plus tard, ils me bloquaient 3 autres vertèbres. Par la suite, les médecins ne trouvant pas l'origine de mes douleurs aux jambes, ils se sont aperçu que je n'avais plus de cartilage au genou gauche, tandis que le droit pouvait attendre. La solution fut la prothèse totale. Par la suite, des varices importantes se sont formé sur les deux jambes et éclaté les unes après les autres. Du coup ils ont enlevé les veines des deux jambes, depuis l'entrejambe à la chevilles, et comme elles se cassaient tout les 10 centimètres, je me suit retrouvais avec une dizaines d'ouvertures sur chaque jambes. Par la suite, le cœur à cédé, en quelques mois, j'ai eu 6 crises d'angors et un infarctus du myocarde.
Au centre anti-douleur, après plusieurs tentatives pour diminué les douleurs, ils m'ont implanté un neuro-stimulateur dans le corps pour envoyer des pulsions électrique à 6 électrodes implantées dans les vertèbres.
La conséquence fut la perte de mon poumon gauche, et à ce jour, je dort avec un appareil qui m'envoie de l'air la nuit.
En tous cela fait 32 interventions chirurgicales. je dois donc subir une arthrodèse de mes deux genoux.
Le neuro-stimulateur doit être déposé pour mettre en place la commande d’électro-vannes pour gérer mes pertes urinaires et autres à cause des nerfs coupé.
A cause de la morphine, je n'ai plus de dents et j'ai un intestin dit "paresseux", il me faut prendre tous les jours des purges. J'utilise une chaise électrique , pour l’extérieur, et un à main dans la maison.
Etant le seul à conduire, je suis à mon troisième véhicule équipé d'une boite automatique, d'un accélérateur et un frein à main.
Bonne journée à tous.
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !